Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Notre atmosphère fuit-elle ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Notre atmosphère fuit-elle ?   Dim 29 Aoû - 3:56

Notre atmosphère fuit


L'atmosphère de la Terre est en train de s'échapper. Ce phénomène n'est pas
nouveau, il a déjà touché Vénus, Mars et d'autres planètes et satellites.

Il est connu que de nombreuses planètes se trouvant au sein de notre système
solaire n'ont pas d'atmosphère. Cependant, ces planètes ont toutes eu une
atmosphère un jour. Elles l'ont tout simplement «perdue» en vieillissant.
Qu'est devenue cette atmosphère? Comment a-t-elle pu disparaître? Ce
phénomène peut-il affecter la Terre au point de voir un jour son atmosphère
lui échapper?
Exemples de planètes et satellites ne possédant pas d'atmosphère

Tout d'abord, qu'est-ce que l'atmosphère? Il s'agit de l'enveloppe gazeuse
de corps de l'espace tels que les planètes ou les satellites de celles-ci.
Cette enveloppe est donc constituée de nombreuses particules différentes.
L'oxygène, l'azote, le CO2 ou les molécules d'eau en font parties.

Cette atmosphère protège le corps qu'elle renferme. Les rayons du soleil par
exemple y sont absorbés en grande partie et à l'inverse, la chaleur y est
conservée malgré l'absence temporaire de rayons.
Annonces Google
Environnement planète Articles et actualités sur Novethic Media sur le
développement durable www.novethic.fr
GEO - Environnement Couche d'ozone, climat, recyclage Infos : Portégez la
Terre avec GEO www.GEO.fr

Vénus et Mars n'en possèdent pas. Ces deux planètes qualifiées de planètes
rouges ont perdu leur atmosphère, c'est-à-dire qu'elles en ont possédé une.

Le cas de Vénus est impressionnant. L'ensemble de ses enveloppes
superficielles ont échappé à son emprise. En effet, Vénus a vu disparaître
non seulement son atmosphère mais également ses océans.

En réalité, les planètes rouges sont une sorte de preuve de ces pertes de
matériel. Il faut savoir que les atmosphères ne disparaissent pas
instantanément mais de façon lente, molécule par molécule. Les atomes
d'oxygène feraient vraisemblablement partie des derniers à «partir». Ils
joueraient donc leur rôle oxydant et altéreraient les matériaux superficiels
de la planète directement en contact avec ce qu'il reste d'atmosphère. Cette
altération donne cette couleur rouge aux roches.
Les différents processus d'échappement de l'atmosphère

* Echappement thermique

Ces types de phénomènes dépendent de la température. Lorsque les particules
sont chauffées elles ont tendance à amorcer un mouvement vers le haut, elles
gagnent en altitude.
Lire aussi

* 12 août : un jour, un événement, une naissance, une disparition
* 1610 : année riche en découvertes astronomiques pour Galilée
* Les satellites de la planète Saturne, première partie

1) «Jeans escape» : Ce phénomène concerne principalement les atomes
d'hydrogène. Lorsque les atomes réussissent à atteindre l'exobase ils
peuvent plus facilement être «éjectés». La base de l'exobase ou exosphère se
trouve entre 350 et 800 km d'altitude, c'est la dernière couche de
l'atmosphère. En effet, dans l'exobase, la densité de molécules est très
faible, les atomes y évoluent quasiment librement et peuvent rejoindre
l'espace facilement. De plus, lorsqu'un atome en percute un autre, ce qui
est rare, ils sont projetés chacun de leur côté (imaginez deux balles qui
rebondissent l'une contre l'autre) et il n'y a quasiment rien pour les
arrêter. Ils se retrouvent projetés dans l'espace, hors de l'atmosphère. Il
existe un halo d'hydrogène autour de la Terre. Ceux-ci se sont accumulés par
ce principe.

2) Echappement hydrodynamique : ce phénomène a entraîné la disparition des
océans de Vénus et agit également sur Terre. Il suffit qu'une particule
atteigne une vitesse particulière pour que les particules puissent échapper
à l'attraction de la planète (gravité). Les particules d'hydrogène seulement
sont concernées car elles sont assez légères (l'hydrogène est l'atome le
plus léger existant) mais elles entraînent avec elles d'autres atomes plus
lourds.

* Echappement non-thermique

Chacun de ces phénomènes consiste à annuler l'effet du champ magnétique, ce
qui, pour une molécule, aura pour conséquence d'être libre de partir hors de
l'atmosphère.

1) Collision ionique : deux atomes d'hydrogène (un chargé et l'autre non) se
percutent. Le premier capture un électron (charge négative) au second et
devient ainsi neutre et surtout immunisé contre le champ magnétique.

2) Le champ magnétique terrestre présente des boucles qui partent d'un pôle
et entre dans l'autre. Certaines de ces boucles ne se ferment pas,
c'est-à-dire qu'elles restent ouvertes à l'espace. Les ions les constituant
peuvent donc échapper à nouveau à l'atmosphère. Il s'agit du vent polaire.

3) Le vent solaire affecte principalement les planètes et les satellites qui
ne possèdent pas ou peu de champ magnétique, comme Vénus, Mars ou Titan la
plus grande lune de Saturne. Le vent solaire frappe ces planètes sans
protection et entraîne avec lui des particules de leur atmosphère.

* Les crashs de météorites provoquent également la diffusion des
particules dans l'espace au détriment de l'atmosphère. La collision de la
météorite avec la planète et son enveloppe crée une sorte de cône dont la
taille dépendra du volume de la météorite ainsi que de la densité de
l'atmosphère qui subit l'impact. Ce dernier cas est le plus important. Il
permet à une très grande quantité de particules arrachées à la planète de
rejoindre la vitesse nécessaire pour s'échapper de l'attraction de la
planète.

Il existe ainsi de nombreux phénomènes encore mal connus qui expliquent
l'absence d'atmosphère sur certaines planètes. Ces phénomènes sont également
actifs sur Terre. Mais, bien entendu, tout cela prend des milliards
d'années. La Terre n'est donc pas concernée par une perte totale et
imminente de son atmosphère.

Cependant si nous nous plaçons à l'échelle géologique, cela peut avoir de
nombreuses conséquences. Pensez à votre robinet qui fuit, vous n'obtiendrez
même pas un verre d'eau rempli en une journée mais en 10 ans? On ne fera pas
l'expérience mais on devine qu'une baignoire pourrait être remplie... Faites
le même chemin de réflexion à l'échelle de la planète, la Terre
ressemblerait à Vénus.

Tous droits réservés julie pognard. Demandez l'autorisation de l'auteur
avant toute reproduction sur Internet ou dans la presse traditionnelle.

Notre atmosphère fuit
http://systemesolaire.suite101.fr/article.cfm/notre-atmosphere-fuit-#ixzz0xw
Beec6w


-

Plus de détails ici :

http://systemesolaire.suite101.fr/article.cfm/notre-atmosphere-fuit-

Il semblerait qu'on soit la mrd plus qu'on ne le soupçonnait...




-----Message d'origine-----
De : lanceurs@googlegroups.com [mailto:lanceurs@googlegroups.com] De la part
de Sos-planete
Envoyé : samedi 28 août 2010 21:57
À : terresacree; le-big-bang
Objet : [Lanceurs (privé2)] ALERTE GRAVE ET CACHEE AU PUBLIC?
Importance : Haute

Hein?

A vérifier

Mais comment s'y prendre?


-

----------------------------------------------------------------------------
-------------
Notre atmosphère fuit


Des scientifiques lancent un nouvel avertissement dans la revue Science : à
cause de la montée des tempétatures notre atmosphère fuit.

Tout d'abord, qu'est-ce que l'atmosphère?
Il s'agit de l'enveloppe gazeuse de corps de l'espace tels que les planètes
ou les satellites de celles-ci. Cette enveloppe est donc constituée de
nombreuses particules différentes. L'oxygène, l'azote, le CO2 ou les
molécules d'eau en font parties.

Cette atmosphère protège le corps qu'elle renferme. Les rayons du soleil par
exemple y sont absorbés en grande partie et à l'inverse, la chaleur y est
conservée malgré l'absence temporaire de rayons.

Le processus d'échappement de l'atmosphère /Echappement thermique
Ces types de phénomènes dépendent de la température. Lorsque les particules
sont chauffées elles ont tendance à amorcer un mouvement vers le haut, elles
gagnent en altitude.
Lorsque les atomes réussissent à atteindre l'exobase ils peuvent plus
facilement être «éjectés». La base de l'exobase ou exosphère se trouve entre
350 et 800 km d'altitude, c'est la dernière couche de l'atmosphère. En
effet, dans l'exobase, la densité de molécules est très faible, les atomes y
évoluent quasiment librement et peuvent rejoindre l'espace facilement.

L'effet de serre accélère ce processus des millions de fois en créant un
echappement hydrodynamique. ce phénomène a entraîné la disparition des
océans de Vénus et agit également sur Terre. Il suffit qu'une particule
atteigne une vitesse particulière pour que les particules puissent échapper
à l'attraction de la planète (gravité).

C'EST UNE ALERTE GRAVE ET CACHEE AU PUBLIC.
----------------------------------------------------------------------------
-------------


___________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Notre atmosphère fuit-elle ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre fin est-elle déjà écrite ?
» Notre vie a-t-elle un sens?
» Les 18 Apparitions de la Vierge à Bernadette en 1858 et prière à Notre-Dame de Lourdes
» RATZINGER REFUSE DE BAISER LA CROIX DE NOTRE SEIGNEUR
» l'âme est -elle immortelle???????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les avancées de la Science :: Nos connaissances de l'Univers-
Sauter vers: