Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des mineurs adultes de plus en plus tôt: et si on avançait l'age légal de la maturité sexuelle ? ou l'effondrement du mythe de l'enfance à l'occidental

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Des mineurs adultes de plus en plus tôt: et si on avançait l'age légal de la maturité sexuelle ? ou l'effondrement du mythe de l'enfance à l'occidental   Mar 10 Aoû - 2:36

Les jeunes Américaines sont-elles plus précoces que les jeunes Européennes ? D'après une étude publiée lundi dans la revue Pediatrics, 15 % d'entre elles montrent déjà des signes de puberté dès l'âge de 7 ans. Développement des seins, apparition de poils pubiens... A huit ans, 19 % de ces petites filles, toutes origines confondues, ont des poils pubiens.
Des chiffres qui grimpent à 31,6% pour les enfants noires et à 18,9% pour les hispaniques.

Plus largement, les jeunes filles dans le monde ne sont pas en reste. Une étude danoise publiée en 2009 a démontré que la puberté chez les filles était légèrement plus avancée qu'avant, en comparant deux échantillons européens sur 15 ans d'écart. Résultat : les pubères de 2008 étaient plus jeune d'un an, par rapport à celles de 1991.

Une exposition croissante à des produits chimiques

A l'origine de cette évolution, une probable influence de produits chimiques, capables de modifier le système endocrinien qui régule les hormones. «L'exposition croissante à des produits chimiques peut perturber le système endocrinien», releve l'étude.

L'étude américaine a été menée auprès de 1 239 fillettes dans trois régions du pays, à New York par la Mount Sinai School of Medicine, à San Francisco par l'association Kaiser Permanente et dans l'Ohio (nord) par le Cincinnati Children Hospital.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: UN PROF A EU UN BÉBÉ AVEC SON ÉLÈVE ÂGÉE DE 16 ANS   Jeu 24 Fév - 4:46

UN PROF A EU UN BÉBÉ AVEC SON ÉLÈVE ÂGÉE DE 16 ANS
L’histoire n’est pas banale. Un enseignant officiant dans un établissement secondaire en Belgique francophone vient d’être suspendu « par mesure disciplinaire » après avoir eu une liaison – et un bébé – avec une de ses élèves, mineure d’âge. La jeune fille et son professeur étaient âgés respectivement de 16 et 39 ans au moment des faits. Sachant que dans notre pays, la majorité sexuelle est fixée justement à 16 ans, on ne parlera donc pas ici de pédophilie.

Pour la Communauté française, peu importe que l’élève soit âgée de 15, 16 ou 17 ans, elle a décidé de suspendre le « jeune » papa durant 6 mois, tout en pratiquant une retenue de 50% sur son salaire. Une sanction que n’accepte pas l’enseignant qui a décidé de porter l’affaire en justice pour obtenir l’annulation. Selon lui, il n’est pas facile de vivre à trois – sa jeune amoureuse, leur petite fille et lui – avec un salaire réduit de moitié.

C’est que la relation entre les deux amants semble sérieuse. A l’école, l’annonce de cette grossesse inattendue n’a pas suscité beaucoup de remous. Le Préfet reconnait qu’il redoutait la réaction des élèves, des parents et des collègues… mais une fois la surprise passée, personne n’a réclamé la tête du professeur. Il faut dire que ce dernier n’a jamais cherché à fuir ses responsabilités de père et d’enseignant. Sa discrétion aura certainement préservé la réputation de son école. Quant aux parents de la jeune fille, ce sont eux qui ont tenu à informer le chef d’établissement de la relation qui existait entre leur enfant et son professeur. Mais, contrairement à ce que l’on aurait pu croire, ils se disent « heureux ».

Pour la Communauté française, bien que la relation entre le prof et son élève ne soit pas punissable par la loi, il y a clairement eu « faute ».

La fonction d’enseignant implique un rôle d’évaluateur et donc d’impartialité, et l’impartialité n’est pas assurée dès lors que l’enseignant entretient avec une élève des rapports d’intimité. (…) Cet enseignant ébranle lui-même la confiance du public dans le service public.

La mesure disciplinaire est en cours; elle prendra fin à l’issue de l’année scolaire, le 25 juin.

DES HISTOIRES PAS SI RARES

Pour le psychologue Jérôme Vermeulen, les histoires d’amour entre prof et élève ne sont pas rares. Mais il s’agit à chaque fois de situations à analyser au cas par cas. Est-ce bien normal malgré tout? Mais qu’est-ce que la normalité?

Le problème n’est pas de savoir si c’est normal ou pas ! De manière générale, cela peut poser des problèmes à trois niveaux. Le premier se pose au niveau éducatif. Il s’agit d’un adulte dans une relation éducative. Dès lors, il a diverses responsabilités, notamment face à l’école. Et visiblement, à ce niveau-là, il y a eu sanction.

Le deuxième problème de cette relation, c’est la différence d’âge. A 40 ans, on peut supposer que l’enseignant a roulé sa bosse. A 16 ans, on n’a pas le même parcours de vie… On n’a pas beaucoup d’expérience. Ce sont deux univers psychologiquement différents… A cela s’ajoute une différence financière.

Enfin, le dernier élément à analyser, si je devais me poser en tant que psychologue, c’est décoder si cela a été accidentel. Quelqu’un qui à 40 ans qui tombe amoureux de quelqu’un de 16 ans, ça arrive. Socialement, en plus, il est souvent accepté que l’homme soit plus âgé. Si c’est accidentel, alors, la relation peut être saine. Ce n’est pas quelqu’un qui veut exercer une puissance sur la jeune femme…1

Et vous, qu’en pensez-vous? Croyez-vous également que ces relations profs-élèves ne sont pas aussi rares qu’on le dit? Faut-il nécessairement une sanction pour l’adulte, et si oui, de quelle nature?

DH – 23.02.11 [↩]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Des mineurs adultes de plus en plus tôt: et si on avançait l'age légal de la maturité sexuelle ? ou l'effondrement du mythe de l'enfance à l'occidental
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les chakras mineurs et leur symbolisme
» 52 enfants mineurs sauvés d'un réseau de prostitution aux USA
» Guide de protection des mineurs contre les dérives sectaires
» Les mineurs sur le forum : LES REGLES
» Les mineurs chiliens parlent de leur foi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les tabous de nos sociétés dites "avancées" :: Le tabou de la pédophilie-
Sauter vers: