Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  Les USA présents pour la 1ère fois aux cérémonies d'Hiroshima

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Les USA présents pour la 1ère fois aux cérémonies d'Hiroshima   Ven 6 Aoû - 5:36

Les USA présents pour la 1ère fois aux cérémonies d'Hiroshima


HIROSHIMA, Japon (Reuters) - Le Japon a commémoré vendredi le 65e anniversaire du bombardement d'Hiroshima par l'aviation américaine durant la Seconde Guerre mondiale en présence, pour la première fois, d'un représentant américain.

Comme chaque année, la cloche a retenti à 8h15, heure à laquelle le bombardier Enola Gay a largué une bombe atomique sur la ville le 6 août 1945, provoquant la mort de près de la moitié des habitants de cette ville qui en comptait alors 300.000, dont plusieurs milliers sur le coup.

Des dizaines de milliers de personnes - rescapés, enfants ou responsables japonais et étrangers - ont observé une minute de silence sous un soleil brûlant.

"L'urgence de l'abolition des armements nucléaires progresse clairement dans la conscience mondiale", a déclaré le maire d'Hiroshima, Tadatoshi Akiba.

Les Etats-Unis ont envoyé pour la première fois un émissaire à cette cérémonie, nouveau signe de la volonté affichée par Barack Obama d'aller vers un monde sans armes nucléaires.

"Pour le bien des générations futures, nous devons continuer à travailler ensemble à la réalisation d'un monde sans armes nucléaires", a déclaré dans un communiqué l'ambassadeur des Etats-Unis, John Roos.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, a lui aussi assisté à la cérémonie, ce qu'aucun de ses prédécesseurs n'avait fait, et invité la communauté internationale à maintenir la dynamique du désarmement stratégique entretenue notamment par la signature au printemps de l'accord Start II entre la Russie et les Etats-Unis en vue de réduire leur arsenal nucléaire.

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a quant à lui assuré que son pays, seule victime d'une bombe atomique de l'histoire, jouerait un rôle moteur dans la suppression de l'arme nucléaire.

Yoko Kubota, Grégory Blachier pour le service français

Après les millions de morts souvent civiles causées par ce peuple qui continue à guerroyer sans limite en Irak, Aghanistan etc...ou soumettre des états sous leur domination et leur morgue...avec plus de 500 bases américaines de par le monde dont celles du japon il était plus que temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le dérangeant message d'Hiroshima   Ven 6 Aoû - 15:21

Le dérangeant message d'Hiroshima
LEMONDE | 06.08.10 | 15h55 • Mis à jour le 06.08.10 | 16h02


La présence, pour la première fois cette année, du secrétaire général des Nations unies, de l'ambassadeur américain et des chargés d'affaires de la Grande-Bretagne et de la France aux cérémonies de commémoration du bombardement atomique d'Hiroshima, le 6 août 1945, a assurément une portée symbolique. Elle témoigne d'un mouvement grandissant en faveur d'un désarmement nucléaire mondial.


Ce geste fait suite à la déclaration du président Obama à Prague, en avril 2009, appelant à la "construction d'un monde sans armes nucléaires", entérinée quelques mois plus tard par une résolution du Conseil de sécurité allant dans le même sens . Mais il ne répond que partiellement aux attentes des victimes d'Hiroshima, puis, trois jours plus tard, de Nagasaki. Les atomisés, dont 220 000 (sur 540 000) sont encore en vie, demandent plus que le réalisme tempéré d'aspirations au désarmement des puissances nucléaires : ils appellent à une abolition totale d'une arme qui a décuplé la folie meurtrière de l'homme.

L'ambassadeur américain, John Roos, ne s'est pas rendu à Hiroshima pour prier pour les atomisés mais pour "rendre hommage à toutes les victimes de la seconde guerre mondiale". Les Etats-Unis n'ont jamais présenté d'excuses pour ces attaques jugées "nécessaires" pour abréger la guerre. Indispensables ? En août 1945, l'armée impériale était vaincue, sa marine et sa défense aérienne anéanties : dans ses Mémoires, le général Dwight Eisenhower, qui fut président des Etats-Unis, estime que "le recours à la bombe était inutile".

Les bombardements nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki ne se "réduisent" pas à deux jours d'horreur, en l'espace desquels quelque 220 000 habitants perdirent la vie. Pendant des années, les irradiés ont été abandonnés à leur sort et laissés pratiquement sans soins en raison du secret que les Etats-Unis entretenaient sur les effets de la bombe. Longtemps, on ignora comment soigner ces terribles brûlures, arrêter les hémorragies des écorchés vifs. La crainte que l'irradiation ne fût contagieuse fit des victimes des êtres déshumanisés, ostracisés par leurs voisins, rejetés par les employeurs. Jusqu'en 1957, ils ne bénéficièrent d'aucune assistance sociale. C'est cette mosaïque de souffrances et de drames individuels silencieux qui constitue la mémoire d'Hiroshima et de Nagasaki.

En dépit de la tragique singularité de leur sort, les atomisés n'ont cessé d'entretenir de poignantes correspondances avec d'autres victimes civiles de la guerre. On ne peut que souhaiter, comme l'écrit le quotidien Asahi Shimbun, que la plus grande portée symbolique donnée à cette commémoration 2010 ne soit pas que "l'événement d'un été".

La Chine, malheureusement, n'a pas envoyé de représentant à la cérémonie d'Hiroshima. Aucune explication n'a été avancée par Pékin, mais cette absence rappelle que les Japonais ont, de leur côté, toujours autant de mal à réexaminer leur passé militariste. En Asie, dans les pays qui furent la cible de l'agression nippone, cette plaie-là, aussi, reste béante.
Article paru dans l'édition du 07.08.10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Les USA présents pour la 1ère fois aux cérémonies d'Hiroshima
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pp 6ème pour la 1ère fois: quels conseils??
» A TOI QUI VIENT CHEZ NOUS POUR LA PREMIERE FOIS
» Titulaire depuis 10 ans, je suis ENFIN inspectée pour la 1ère fois mercredi avec des 5e....et je flippe !!
» J'enseigne pour la première fois en lycée. J'ai besoin de conseils...
» 1ère fois en lycée pro et perdue!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: Les dérives de l'occident-
Sauter vers: