Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les mamouths n'ont pas été tués par une comète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Les mamouths n'ont pas été tués par une comète   Ven 18 Juin - 5:38

Les mamouths n'ont pas été tués par une comète
17 juin
2010


Comet_lge Depuis 2007 plusieurs publications scientifiques ont proposé que la Mammouth crise climatique du Dryas récent (Young Dryas) - entre 11.700 et 13.000 ans avant le présent - aurait été provoquée par la chute d'une comète dans l'Atlantique Nord. Une réfutation assez sévère vient d'être acceptée par Geophysical Research Letters.

La crise du Dryas récent est connue depuis longtemps des paléoclimatologues. Elle représente une sorte de coup d'arrêt brutal de la déglaciation qui a débuté il y a 15 000 ans. Et représente un retour aux conditions du maximum glaciaire, il y a 18.000 ans. Les températures de l'Atlantique Nord chutent, la forêt boréale recule au profit de la toundra, les tropiques nord redeviennent plus sèches.

Jusqu'en 2007, la théorie en vigueur racontait une histoire assez complexe. D'abord, le lac Agassiz, une vaste réserve d'eau de fonte de la calotte canadienne qui change brutalement d'exutoire. Avant, elle s'écoule vers le Golfe du Mexique, via le Missouri. Puis, en raison du début de la déglaciation, la voie Grands Lacs et Saint Laurent s'ouvre. Du coup, l'Atlantique Nord voit se déverser une grande quantité d'eau douce et très froide. Mais, l'océanographe Jean-Claude Duplessy trouvait que cette quantité n'était justement pas assez grande pour provoquer un coup de froid aussi sévère.

Ce sont les cendres de deux volcans islandais - le Katla et l'Oraefakökull - repérées dans les sédiments marins en plein milieu de l'Atlantique qui vont le mettre sur la voie d'un autre processus réfrigérant. Entre 15.000 et 13000 ans, le niveau marin global a augmenté de 30 mètres. Envahissant de larges portion du plateau continental au nord de l'Europe (un plateau continental c'est sous la mer...). Cette mer très peu profonde gèle tous les hivers. Mais dégèle au plus fort de l'été. Sauf que ce dégel prend surtout la forme de grands morceaux de glaces qui dérivent vers le sud puis fondent. Si on ajoute les deux processus, il y a là de quoi repousser très au sud la partie terminale du Gulf Stream, et refroidir considérablement l'Atlantique nord et les terres émergées de l'Europe de l'ouest.

Aussi, lorsqu'en 2007une équipe comprenant en particulier Douglas J. Kennett (Université de l'Oregon), a proposé que tout cela soit l'effet d'une chute de comète, la discussion fut vive. Pourtant, dans Science, Kennett apporte une "preuve": la découverte de "nanodiamants" dans les sédiments. De minuscules sphérules, de quelques centaines de nanomètres Image 1 - Comet PR formées, expliquent les chercheurs, par la force de l'impact et le méga-incendie qui aurait suivi. La comète - ou une pluie de grosses météorites - aurait donc tué les mammouths... et mis fin à la culture de chasseurs cueilleurs "Clovis" en Amérique du Nord.

Cette histoire est belle... mais vient de prendre un coup très dur. Les sphérules de nanodiamants ? "Des fossiles de matériaux organiques, champignons, charbon de bois, fèces de termites ou d'araignées", explique une équipe dirigée par Andrew Scott, de l'Université de Londres qui les a examiné aux rayons X du Synchrotron Suisse et réalisé des tomographies (image de gauche). Des structures que l'on retrouve communément dans les sédiments, et pas spécialement lors de crises climatiques, affirme Scott. Elles se forment à des températures normales pour les incendies... normaux, qui surviennent sans avoir besoin de comète pour les déclencher. Et non aux températures provoquées par un tel cataclysme. Enfin, les datations de l'équipe de Kenneth sont mises en cause par un ré-examen. Pour Nicolas Pinter (Université de l'Illinois) c'est «la fin de la théorie» de la comète tueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Les mamouths n'ont pas été tués par une comète
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On connait un peu mieux les mamouths
» www.synergy-space.com Mammouth fossile
» Le mammouth : toujours vivant ?
» comète 103P Hartley
» Chasse aux comètes, je veux en être !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les avancées de la Science :: Les découvertes en Paléontologie-
Sauter vers: