Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coneries d'Eglise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Coneries d'Eglise   Jeu 4 Mar - 6:45

FREJUS-TOULON :
Le Petit Maximin pour renflouer
les caisses de « Big Boss »
Par Francis Serra

Le diocèse de Fréjus-Toulon a multiplié les initiatives, généralement dans le sens de la restauration intransigeante la plus dure. Quitte pour cela à s’appuyer sur des supports très perfectionnés et hyper-contemporains. On sait qu’il est à l’origine d’une campagne de fustigation du Téléthon. On sait que ce diocèse incarne également une sorte de prototype exemplaire de néotridentinisme intransigeant. L’évêque Dominique Rey surnommé « Big Boss » ne cache pas non plus ses sympathies traditionalistes.

A présent, Mgr Rey lance une campagne pour le Denier du culte. A partir d’un film, repris ensuite par divers supports. Afin de trouver de nouveaux donateurs. Nous sommes loin des vieilles recettes de papa lorsque les bonnes âmes recevaient par la poste des enveloppes distribuées et participaient. La « com » a fait des progrès depuis. Et il faut bien le reconnaître, Mgr Rey est un manager efficace et entreprenant.

S’inspirant du film récent « le Petit Nicolas » et du personnage éponyme de Sempé et Goscinny, apparu dans les années cinquante - pour la première fois dans le journal belge Le Moustique, Mgr Rey invente un personnage d’enfant au centre d’un film de propagande. Dans l’intention de l’évêque de Toulon, « Le Petit Maximin » (1) est né de la volonté de localiser le personnage, et de présenter de façon claire un message qui ne doit pas sembler trop abstrait. Il entend parler aux cathos qui ne versent pas le denier du culte, en particulier par négligence ou par ignorance. Cette figure tutélaire du « Petit Maximin » sera évoquée non seulement de façon classique, par des flyers et des affiches, mais aussi sur les nouvelles autoroutes de la communication : internet, vidéos etc.

S’inspirant des personnages familiers du « Petit Nicolas », cette campagne d’un genre inédit mettra en scène des personnages : les grands-parents catholiques pratiquants ou donateurs classiques séduits par les facilités du prélèvement automatique mensuel ; les parents qui donnent une fois par an mais qui ne réfléchissent pas davantage au sens de leur don ; le catholique égaré qui pense que l’Eglise est riche et se dispense ainsi de contribuer à la campagne ; la jeune célibataire, pourtant pratiquante régulière, qui évite de se poser la question du Denier, ce qui est somme toute commode ; l’adolescente qui va à l’aumônerie de la paroisse mais traîne un peu les pieds quand il faut aller à la messe. Maximin, quant à lui, est âgé de neuf ans, enfant sage et assidu au catéchisme.

Si l’idée est en soi originale, l’affaire tourne bien entendu très vite à la mièvrerie. Mais le diocèse entend bien l’exploiter au maximum quitte à la refiler autour de lui. D’ailleurs la page du « Petit Maximin » vient de s’ouvrir sur Facebook.

Cela s’appelle resservir de vieilles soupes dans de nouveaux pots. Cela ne trompera pas longtemps.

Note (1) D’après la tradition, saint Maximin est l’un des 72 disciples du Christ et premier évêque d’Aix en Provence. Martyr en 72 ap. JC, sous l’empereur Dioclétien. Par ailleurs, saint Maximin est connu pour arbitrer les reliques de sainte Madeleine.
- Dans la rubrique: /L’info du jour

( in Golias)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Une nouvelle manière d’aller à « confesse » : Montez dans le bus   Ven 2 Avr - 6:17

Une nouvelle manière d’aller
à « confesse » : Montez dans le bus
de la confession !

Le diocèse de Verdun n’est pas très riche en prêtres et en vocations. L’évêque risque donc de se montrer volontiers complaisant à l’endroit d’initiatives qui ne sont certes guère de son goût mais qu’il répugne à contrarier. Sans doute faute d’alternative.

Mickaël-Joseph Fleury, unique jeune prêtre du diocèse est à l’origine de ce projet très identitaire.

Comme le présente : « Des catholiques du diocèse de Verdun sont partis à la rencontre de leurs contemporains, croyants ou non. Dans les écoles, les maisons de retraites ou sur les parkings de supermarchés, ces hommes et ces femmes, paroissiens ordinaires, ont l’audace de dire que Dieu donne encore son pardon aujourd’hui. Et de remettre en lumière le sacrement de réconciliation ».

Un bus et deux campings cars ont été mis à disposition pour former la Caravane du Pardon qui a sillonné une partie du diocèse de Verdun du 24 au 27 mars 2010, à la veille de la Semaine sainte.Tout pour vanter la miséricorde divine et inciter les âmes égarées à se confesser.

À l’intérieur du bus « sont diffusés de courts films ; ils doivent donner envie aux clients du supermarché d’abandonner quelques minutes leur caddie. Au pied du véhicule, une table a également été dressée avec café et viennoiseries. Enfin, de grandes pancartes ont été disposées autour du bus. Le tout bien entendu avec l’accord du directeur de la grande surface, le bien nommé M. Crucifix… »

Jean-Pierre Mocky pourrait en tirer un film satirique. Chiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Une bagarre a éclaté mercredi entre des prêtres arméniens et grecs orthodoxes à la suite d'un différend sur... le nettoyage de la basilique de la Nativité, à Bethléem.   Jeu 29 Déc - 16:22

Une bagarre a éclaté mercredi entre des prêtres arméniens et grecs orthodoxes à la suite d'un différend sur... le nettoyage de la basilique de la Nativité, à Bethléem.

Suite aux célébrations de Noël, des dizaines de prêtres des deux communautés, habillés de noir, ont commencé à nettoyer les lieux, chacun dans des espaces spécifiques, armés de balais et de produits de nettoyage.

Un prêtre arménien supervisant les opérations a alors eu l'impression qu'un ecclésiastique orthodoxe grec empiétait avec son balai sur leur espace. Le ton est monté jusqu'à ce que le différend se transforme en bagarre.

Des policiers palestiniens sont finalement parvenus à séparer les prêtres, qui ont repris leur ménage. Un peu plus tard, une deuxième querelle a nécessité une nouvelle intervention.

Des tensions régulières

Aucun prêtre n'a été blessé, ni arrêté par la police.

Le 27 décembre 2007, une bagarre entre prêtres arméniens et grecs orthodoxes avait éclaté pour des raisons similaires, faisant sept blessés, cinq prêtres et deux policiers.



Tout comme l'église du Saint sépulcre, dans la Vieille ville de Jérusalem, la basilique de la Nativité à Bethléem, où le Christ a vu le jour selon les Evangiles, est soumise à un strict statu quo régissant les responsabilités des Eglises grecque-orthodoxe, catholique et arménienne. L'espace y est rigoureusement réparti tout comme les horaires de prières.

La Nativité est la plus ancienne basilique en Terre sainte et un des lieux les plus saints du christianisme.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Et le révérend choisit la mauvaise clé USB   Mar 3 Avr - 14:57

Et le révérend choisit la mauvaise clé USB
Une regrettable confusion a propulsé un révérend irlandais dans la tourmente et l'Eglise romaine catholique d'Irlande dans une nouvelle polémique dont elle se serait bien passée.

Alors qu'il faisait une présentation Power Point devant des enfants et leurs parents dans une école primaire du nord du pays pour leur expliquer le fonctionnement de la confession, le révérend Martin McVeigh a branché une clé USB qui ne contenait rien d'ecclésiastique. Mais des images de porno gay extrêmement graphiques.

"Il était visiblement très choqué et nerveux. Il n'a donné aucune explication et ne s'est pas excusé. Il a quitté rapidemment la pièce", a expliqué un parent d'élève, cité par The Guardian.

Les instances dirigeantes de l'Eglise ont annoncé l'ouverture d'une enquête, soulignant que le prêtre ne savait pas ce que contenait la clé USB. "Je ne sais pas comment cela est arrivé, mais je sais que c'est arrivé", a dit, stoïque, le révérend McVeigh. Il a ensuite souligné que d'autres responsables de l'Eglise avaient accès à la clé en question, "donc ce qui est arrivé peut être parfaitement expliqué".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coneries d'Eglise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coneries d'Eglise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» l'eglise trouve ou l'argent ?
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique
» Saint Pierre et Saint Paul Apôtres et Martyrs Solennité, commentaire du jour "Sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Bruits divers-
Sauter vers: