Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Plus d'élevages en batterie !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Plus d'élevages en batterie !   Ven 26 Fév - 15:53

Le 22 février dernier, la demande du ministre de l’agriculture polonais de différer l’interdiction des cages de batterie de ponte conventionnelles a finalement été rejetée au Conseil des ministres de l’agriculture de l’Union européenne. Cette décision a été approuvée par l’ensemble des 26 Etats membres, aucun n’ayant appuyé la position de la Pologne. Aussi, l’interdiction entrera donc en vigueur, comme prévu initialement, à compter de 2012.

Cette décision a bien entendu été saluée par les associations de protection animale, dont l’association belge Gaïa, qui combattent depuis plusieurs années les dérives qu’implique ce type d’élevage. En atteste l’enquête réalisée par l’association L214 et rendue publique en juin 2009. Rendus sur place dans un élevage de poules en batteries de cages basé en Bretagne, les membres de l’association avaient alors constaté de visu des conditions de détention inacceptables : hygiène déplorable avec des cadavres de poules gisant dans les cages, violation de la loi avec jusqu’à sept individus parqués par cage…

S’il serait hâtif d’en faire une règle commune, il est clair que ces procédés sont très fréquents au sein des élevages en batterie dont le principe même repose sur la rentabilité à l’échelle industrielle. Les répercussions de ce mode d’élevage sont d’ailleurs visibles chez les animaux : perte des plumes, troubles du comportement, mort précoce… La seule technique de l’épointage, consistant à couper le bec des poules en raison d’une promiscuité toujours accrue, suffit à faire grincer des dents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Les lapins aussi !   Lun 10 Mai - 15:20

La Fondation Brigitte Bardot et l'association L214 écrivent à Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, pour lui demander d'intervenir rapidement pour mettre fin à l'élevage intensif des lapins utilisés pour la viande.

Cette démarche fait suite à de nouvelles enquêtes menées dans plusieurs élevages français. Il y a 10 jours l'association L214 dévoilait des images tournées dans 4 élevages différents courant 2009. Les professionnels de la filière reprochaient à la vidéo de ne pas être représentative des pratiques de la filière cunicole.

Aujourd'hui pourtant, d'autres images viennent renforcer le constat : des élevages 100% cage qui condamnent les animaux à une souffrance certaine, leur vie durant, des cadavres de lapereaux en décomposition, mais également des élevages dépendants d'un usage massif d'antibiotiques et d'hormones.

La Fondation Brigitte Bardot et l'association L214 attendent du ministre des actions rapides et concrètes pour sortir les lapins de ces cages et épauler la reconversion des acteurs d'une filière qui ne peut pas être durable.

Les images montrent des lapins enfermés dans des cages au sol grillagé source d'inconfort et de lésions aux pattes ; des cages qui ne permettent aux lapins ni de se dresser, ni de bondir, ni de s'isoler ; des cages vides de tout aménagement, sans matériau à ronger ou manipuler ; des cages où des lapereaux nouveau-nés peuvent mourir écrasés par leur mère, encastrés dans le grillage ; des cages où 25% des lapins meurent avant d'avoir atteint l'âge où ils seront abattus.

Les images montrent également des bouteilles et boîtes contenant antibiotiques et hormones.

Dans ces élevages, l'insémination artificielle est aujourd'hui largement répandue (à plus de 90%). Les lapines sont inséminées 10 jours après leur mise-bas. Les éleveurs leur injectent une hormone (analogue de GnRH) pour induire l'ovulation. Le plus fréquemment, les lapines mettent bas tous les 42 jours (30 jours de gestation).

Vu la promiscuité et la sensibilité des lapins à certaines pathologies, une maladie peut se propager très rapidement et toucher l'ensemble des animaux dans un élevage en très peu de temps. Pour pallier ce risque, des médicaments sont massivement utilisés à titre préventif, parmi lesquels des antibiotiques.

Dans son dernier rapport sur le suivi de médicaments vétérinaires contenant des antibiotiques, l'AFSSA a établi que les lapins sont les animaux d'élevage les plus exposés aux antibiotiques, devant les porcs et les volailles (données qui prennent en compte la dose et la durée des traitements ainsi que la masse de la population animale potentiellement consommatrice d'antibiotiques).

Quelques repères :

La France est le 4e producteur mondial de lapins élevés pour leur viande - les "lapins de chair". Elle est précédée par la Chine, l'Italie et l'Espagne. On compte 40 millions de lapins en abattage contrôlé chaque année en France. Dans les élevages professionnels, en moyenne, on compte plus de 6000 lapins présents.

La taille moyenne des élevages a triplé entre 1984 et 2006. (4) L'élevage cunicole s'est fortement rationalisé : à titre d'exemple, une U.T.H. (Unité de Travail Humain) peut assurer le suivi de 550 cages mères contre 200 dans les années 80.

Dossier sur l'élevage cunicole professionnel en France


Source : www.ecologie-radicale.org
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: 4.800 poules mortes après le passage de deux avions   Ven 27 Aoû - 5:27

Pléguien. 4.800 poules mortes après le passage de deux avions
27 août 2010 - Réagir à cet article

Des avions militaires auraient survolé à basse altitude Pléguien, mardi midi, provoquant la mort de 4.800poules dans un élevage qui en comptait 68.000. Effrayées par le bruit, les poules se seraient réfugiées et entassées sur le même côté, dans les bâtiments agricoles. L'éleveur a fait une déclaration en gendarmerie. Les gendarmes ont également reçu des attestations de témoins qui auraient vu les deuxavions. Une enquête est ouverte. Le commandant Frédéric Solano du Sirpa Air a confirmé, hier, le passage de deux avions du ministère de la Défense sur la zone, mardi à12h, dans le cadre d'un «vol programmé, à une altitude conforme au règlement en vigueur». Mais si l'enquête détermine qu'il y a une relation de cause à effet entre la mort des volailles et le passage des avions, «nous avons un service contentieux qui est habilité à indemniser les personnes et les biens», a souligné le commandant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plus d'élevages en batterie !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plus d'élevages en batterie !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» élevage de moutons en batterie
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !
» Batterie nucléaire
» batterie 12v 2Amp minimum
» Caisse de transport pour batterie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: L'état de notre planète :: Souffrances animales-
Sauter vers: