Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'altruisme des chimpanzés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'altruisme des chimpanzés   Dim 31 Jan - 17:48

llemagne - Des scientifiques allemands ont découvert que les chimpanzés étaient capables d’actes altruistes, comme adopter de jeunes orphelins, au même titre que l’Homme.

Une étude a recensé 18 cas d’adoption chez des chimpanzés non liés par le sang, dans leur milieu naturel, en Côte d'Ivoire. Il semblerait donc que cette pratique et, par conséquent, l’altruisme en général, ne soient pas spécifiques à la race humaine.

En effet, les chimpanzés adultes donnaient beaucoup de leur énergie, de leur temps et de leur nourriture au jeune chimpanzé qu’ils avaient recueilli suite à la mort de ses parents génétiques. Ils lui offraient protection sans rien attendre en retour. Ce genre de comportement peut être rapporté chez des animaux domestiques comme les chiens et chats mais les chercheurs, après avoir étudié des singes en captivité, pensaient qu’il n’était vraiment répandu que chez l’Homme.

L’altruisme ne serait donc pas spécifiquement un comportement humain. Des exemples ont déjà été rapportés chez d’autres espèces comme les chauves-souris vampires : celles-ci régurgitent une partie de leur nourriture (en l’occurrence du sang, d’où leur nom) afin de la partager avec les chauves-souris qui n’auraient pas réussi à se nourrir. De même, les singes verts guettent et donnent l’alarme à leur groupe dans le but de le protéger des prédateurs, quitte à se mettre eux-mêmes en péril.

Cependant, certains scientifiques qualifient ces situations de donnant-donnant : l’animal ne partagerait pas sa nourriture par pur altruisme, mais pour que ses congénères se comportent de la même façon lorsque la situation sera inversée, quand lui-même sera dans le besoin.

Pourtant, dans le cas de l’adoption, il n’y a aucun rendu possible. Les chimpanzés auraient beaucoup plus de facilité à vivre sans un jeune à nourrir, surveiller et éduquer pendant des années.

Les chercheurs ont également remarqué que le nombre d’adoptions pour chaque sexe était quasiment le même, seul un mâle s’est révélé être finalement le père génétique de ce qu'il pensait être son enfant adoptif. De plus, les mâles jouent naturellement le rôle des femelles : ils portent leur jeune sur le dos, l’aident à grimper aux arbres et partagent leur abri avec lui.

La raison pour laquelle les singes en captivité ne débordent pas d'altruisme résiderait dans le fait qu'ils bénéficient de tous les soins et de la nourriture nécessaires à leur survie. A l’opposé, dans leur environnement naturel parfois hostile, ils ont développé une forme de solidarité qui les a incités à venir en aide aux autres. De plus, on pourrait supposer qu’au même titre que les humains en prison, les singes en captivité ne bénéficient pas d’un milieu enclin à une quelconque forme d’altruisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
L'altruisme des chimpanzés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' altruisme .
» Psychologie/Etre heureux: Plaidoyer pour plus d'altruisme par Matthieu Ricard
» Entre égoïsme en altruisme, nous...
» USA: des défenseurs des animaux au secours de chimpanzés cobaye retraités
» La méditation, sérénité et altruisme au quotidien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les avancées de la Science :: Les avancées de la Biologie-
Sauter vers: