Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AH1N1 ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: AH1N1 ....   Ven 24 Juil - 5:51

Par crainte de grippe, plus d'accolades dans les églises de Sao Paulo

Les fidèles ne doivent plus se faire d'accolades ou se donner la main: l'église catholique de Sao Paulo a donné des instructions en ce sens par crainte de grippe porcine.

Les évêques de Sao Paulo ont recommandé que, durant les services religieux, les fidèles évitent désormais de se donner les traditionnelles "accolades de la paix" ou de se donner la main en récitant le "Notre Père". Ils ont aussi demandé aux prêtres de ne plus mettre les hosties dans la bouche mais dans la main des fidèles lors de la communion, a rapporté le site d'information G1.

Par exemple, l'évêque de Belem, dans la région est de la métropole brésilienne, a envoyé une lettre aux 63 paroisses et 140 communautés de son diocèse, pour leur conseiller de changer les rituels de la messe.

Sao Paulo, avec 12 morts sur les 29 recensés à ce jour au Brésil, est la région la plus touchée par le virus A(H1N1).

"Ce n'est pas une mesure alarmiste, c'est une précaution sanitaire. Il s'agit juste de petits changements dans les messes pour ne pas avoir à supprimer les célébrations", a-t-il dit au site G1.

Mais des fidèles ont exprimé leurs désaccords. "Si on va à l'église, c'est pour s'unir. Il y a tant d'autres occasions d'attraper le virus, comme dans l'autobus", a par exemple affirmé Antonio Junior.


Dernière édition par Admin le Sam 25 Juil - 5:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: AH1N1 ....   Ven 24 Juil - 5:53

Deux influents archevêques de l'Eglise ont recommandé jeudi la suspension de l'usage du calice lors de la communion afin de limiter la propagation de la grippe porcine A(H1N1).

Mgr Rowan Williams, archevêque de Canterbury (sud), et Mgr John Sentamu, de York (nord) recommandent dans une lettre adressée à tous les évêques de leur Eglise de surseoir à l'usage du calice lors de la communion. Selon la tradition de l'obédience anglaise, le pasteur offre aux fidèles, en plus de l'ostie, de boire une gorgée de vin à même le calice. Ce dernier passe ainsi de bouche en bouche lors de la messe.

Mais le ministère de la Santé "nous a récemment conseillé que, dans le cas d'une pandémie, il est judicieux de prendre des précautions afin de limiter la propagation de la maladie en ne partageant pas le même récipient pour la nourriture et la boisson", écrivent les archevêques dans leur lettre publiée sur le site internet de l'Eglise .

"Suivant ce conseil, nous recommandons que ceux offrant la communion suspendent l'usage du calice pendant la vague de pandémie de grippe", ajoutent-ils.

Aux pasteurs qui voudraient malgré tout continuer à offrir le vin, les archevêques conseillent de tremper l'hostie dans le breuvage avant de la remettre dans les mains des fidèles. Cette pratique est déjà largement suivie au sein de l'Eglise d'Afrique, précisent les archevêques.

Il est cependant recommandé aux prêtres de se désinfecter les mains avant la communion.

Le Royaume-Uni est l'un des pays au monde les plus durement touchés par la grippe A(H1N1). Trente et une personnes en sont mortes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Grippe porcine: le Vatican n'exclut pas de suspendre les audiences du pape   Sam 25 Juil - 5:38

Grippe porcine: le Vatican n'exclut pas de suspendre les audiences du pape

Le Vatican n'exclut pas de suspendre les audiences générales du pape, auxquelles assistent chaque semaine des milliers de pèlerins du monde entier, pour limiter les risques de propagation du virus de la grippe porcine, selon un haut responsable du Saint-Siège.

"Il n'est pas exclu que le Vatican décide de suspendre momentanément des événements (rassemblant) des foules, si des indications allant dans ce sens étaient données par l'OMS ou si de telles dispositions étaient adoptées en Italie", affirme Giovanni Rocchi, responsable des question de Santé de l'Etat du Vatican, dans l'Osservatore Romano daté de samedi.

"Nous avons décidé de suivre comme chaque année le protocole habituel concernant les vaccinations (...) Et, dès que le vaccin spécifique contre la grippe A sera disponible, nous proposerons un nouveau cycle" de vaccination, a-t-il expliqué.

Les audiences du pape sont actuellement suspendues car Benoît XVI est en vacances dans le Val d'Aoste (nord) jusqu'à la fin du mois.

Plus de 2 millions de personnes ont participé au cours de l'année 2008 aux audiences générales et spéciales du pape ainsi qu'à ses célébrations liturgiques sur la place Saint-Pierre ou devant sa résidence d'été de Castel Gandolfo.

Le virus A(H1N1) de la grippe porcine continue de se propager à grande vitesse à travers le monde. Quatre mois seulement après son apparition au Mexique, il aura bientôt touché la totalité des pays de la planète, a averti vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Ile de la Réunion, mesures contre la grippe   Jeu 30 Juil - 12:04

Mesures contre la grippe A (H1N1)

La propagation de la grippe A (H1N1) est considérée comme une pandémie mondiale. L’île de La Réunion est touchée elle aussi. Il ne s’agit pas de tomber dans la psychose, de se faire peur. Mais il faut prendre au sérieux les recommandations et les décisions des autorités sanitaires.

En ce qui concerne l’Eglise catholique à La Réunion : les conditions d’hygiène doivent être portées au maximum dans tous les locaux et lieux de rassemblement : propreté, aération, désinfection si nécessaire, ne pas mettre de l’eau dans les bénitiers. Les personnes présentant les symptômes de la grippe doivent consulter leurs médecins et sont priées de ne pas participer aux célébrations communautaires dans les églises et les chapelles ainsi qu’aux réunions et rassemblements. Elles devront porter un masque prescrit par leurs médecins pour protéger leur entourage.

Les prêtres, diacres et animateurs de célébrations, malades de la grippe, ne doivent pas officier et prévoiront leurs remplacements. Pour les célébrations eucharistiques, notamment les messes du dimanche : les prêtres, diacres, servants d’autel, se laveront minutieusement les mains au savon avant le début des offices. Avant et après la distribution de la communion, les prêtres, diacres et « donneurs de communion » feront de même. De plus, en période de grippe saisonnière comme maintenant, dans toutes les célébrations eucharistiques, l’on supprimera le geste de la paix dans lequel on se donne habituellement une poignée de mains. De même, pour la manière de communier, je demande aux fidèles de « communier dans la main » et de porter eux-mêmes l’hostie à leur bouche. Ces dispositions seront portées à la connaissance des fidèles par messieurs les curés et par les responsables des mouvements. Elles seront affichées au fond des églises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: On s'agite dans les sacristies...prêts pour la récup !!   Mer 9 Sep - 5:07

Toutes les religions sont mobilisées face à la pandémie


Les responsables font preuve de vigilance face au risque posé par certaines pratiques religieuses

Sans céder à la psychose, les communautés religieuses sont attentives face au risque de contamination de la grippe A. « Pour le moment, il n’y a pas d’inquiétude en France métropolitaine et les mesures de prévention n’ont pas encore été mises en œuvre », souligne Ludovine de la Rochère, chargée des relations avec la presse pour la Conférence des évêques de France (CEF).

Si l’on peut lire dans la presse des témoignages de prêtres ayant déjà mis en place des mesures préventives (pas de communion dans la bouche, remplacement du geste de paix par un signe de tête), « ce sont pour l’instant des initiatives individuelles », souligne-t-on auprès de la CEF. À Paris, des recommandations seront faites « dès le passage au stade 6 de la pandémie », précise Marie Baudouin, responsable de la communication du diocèse.

Hors de métropole, les diocèses de Saint-Denis de La Réunion et de Nouméa, confrontés de manière précoce à la pandémie, ont édicté des mesures fin juillet. À La Réunion, Mgr Gilbert Aubry, évêque de Saint-Denis, a demandé de « prendre aux sérieux les recommandations et les décisions des autorités sanitaires » : les bénitiers ont été vidés, prêtres, diacres et animateurs doivent aussi se laver « minutieusement les mains » avant et après les offices. Il en va de même pour ceux appelés à donner la communion, désormais reçue uniquement « dans la main ».

Un vif débat chez les orthodoxes
Si les mesures de prévention ne font pas discussion dans la communauté catholique et protestante, il en va autrement chez les orthodoxes où la pratique traditionnelle de la communion dans une cuillère est l’objet d’un vif débat.

Celui-ci a éclaté suite au message adressé le 21 août par le P. Marc-Antoine de Beauregard, doyen pour la France de la Métropole roumaine, dans lequel celui-ci recommandait aux prêtres de « donner la sainte communion avec encore plus d’attention que d’habitude », évoquant la possibilité d’« éviter tout contact avec la cuillère » et d’essuyer « systématiquement la cuillère après chaque personne ».

Dans une lettre publique à Mgr Joseph, métropolite d’Europe occidentale, le théologien orthodoxe Jean-Claude Larchet s’est insurgé contre ces propos. « Les mesures préconisées, loin de protéger les fidèles contre la maladie, risquent au contraire de les rendre malades à cause du manque de foi qu’elles expriment et suscitent », déclare-t-il, ajoutant que « de telles paroles », présentant le Christ « comme un vecteur possible de la maladie », « portent atteinte au cœur même de notre foi ».

Du côté de l’Assemblée des évêques orthodoxes de France, ce débat est pris au sérieux. « Ces questions sont très sensibles car elle touche le cœur de notre foi, avance avec prudence Carol Saba, responsable de la communication. Elles relèvent de la pastorale de chaque évêque. »

Du côté de la communauté musulmane, « deux brochures, l’une sur le culte, l’autre sur le pèlerinage de La Mecque, seront distribuées dans les lieux de culte d’ici une dizaine de jours », déclare Mohammed Moussaoui, président du Conseil français du culte musulman (CFCM). Ces documents, traduits en arabe, évoqueront notamment les précautions à prendre lors des ablutions et rappelleront que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déconseille le pèlerinage à La Mecque aux personnes âgées et vulnérables, aux femmes enceintes et aux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Bénitier anti AH1N1   Jeu 12 Nov - 6:25

Pour éviter une propagation de la grippe A(H1N1) dans les églises, un Italien a créé un distributeur automatique d'eau bénite.
Pour éviter une propagation de la grippe A(H1N1) dans les églises, un Italien a créé un distributeur automatique d'eau bénite. (Reuters/Stefano Rellandini)

Pour éviter une propagation de la grippe A(H1N1) dans les églises, un Italien a créé un distributeur automatique d'eau bénite. (Reuters/Stefano Rellandini)

En pénétrant dans une église, les fidèles catholiques trempent le bout des doigts dans le bénitier pour se signer ensuite avec l'eau consacrée.

Mais cette pratique a été battue en brèche par l'arrivée de la maladie, qui a fait à ce jour 15 morts en Italie.

Le distributeur d'eau bénite fonctionne comme un distributeur de savon dans les toilettes publiques. Le fidèle place ses mains en dessous du bec verseur et la machine relâche automatiquement un peu d'eau.

"Après une période d'adaptation, les paroissiens s'y sont fait et ont accueilli cette innovation avec une grande joie et un grand enthousiasme", note le père Pierangelo Motta, curé de Fornaci di Brisoco, en Italie du Nord.

Pour l'inventeur, Luciano Marabese, l'arrivée de la grippe A'H1N1), c'est pain bénit. "Les commandes affluent de toutes parts", reconnaît-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AH1N1 ....   

Revenir en haut Aller en bas
 
AH1N1 ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Bruits divers-
Sauter vers: