Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: 10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc   Lun 20 Juil - 17:56

10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc

1: Pour une meilleure santé

Les experts en santé recommandent de diminuer notre consommation de viandes rouges telles le porc, le bœuf, le veau, d’éviter les charcuteries comme le jambon, le bacon et les saucissons et de consommer davantage de substituts de viande comme les légumineuses, les noix, les graines. Une alimentation végétarienne bien équilibrée est ce qui nous apporte une bonne santé car celle-ci nous protège contre plusieurs maladies les plus répandues dans nos sociétés qui sont responsables d’une incidence élevée de mortalité précoce dont les maladies cardiaques et les cancers. Les études scientifiques nous démontrent que les végétariens ont une probabilité de moins de 50% de développer des maladies cardiaques et les mangeurs de viande sont neuf fois plus obèses.

L’Association Américaine de Diététique affirme que les végétariens ont une incidence moins élevée de mortalité par maladies cardiaques, un taux moins élevé de cholestérol, une pression sanguine moins élevée et moins d’hypertension, moins de diabète de type 2, moins de cancer du colon et de la prostate et qu’ils souffrent moins d’obésité.

Voici quelques citations parmi tant d’autres: sur la réduction des risques de maladies cardiaques et de cancers.

“Les végétariens ont la meilleure diète. De tous les groupes ils ont l’incidence la moins élevée de maladies cardiaques et ils ont seulement 40% des incidences de cancer.”

William Castelli. M.D. Director Framingham Heart Study

L’athlétisme

“Une diète végétarienne bien équilibrée apporte de nombreux avantages par rapport à une alimentation carnée, c’est une des raisons pour lesquelles plusieurs athlètes olympiques et professionnels sont végétariens. Une bonne alimentation végétarienne vous donnera de la force, de la stamina pour dépasser les mangeurs de viande qui resteront en arrière.”

Neal Barnard. M.D.

Des enfants en bonne santé

“Les enfants qui sont nourris avec une alimentation végétarienne plutôt que carnée ont des avantages énormes concernant leur santé. Ils seront moins enclins à développer des problèmes d’obésité, de diabète, d'hypertension et de cancer”

Benjamin Spock ,M.D.

“Les études démontrent que les enfants végétariens sont plus grands et qu’ils ont un quotient intellectuel plus élevé que leurs camarades de classe.”

Charles Attwood, M.D

Des personnes âgées en meilleure santé

“Selon plusieurs études, les personnes âgées qui changent leur alimentation carnée vers une alimentation végétarienne peuvent prévenir et même renverser certains problèmes de santé chronique.” John Robbins dans son livre Food Revolution

2-Les porcs ont des sentiments

97% des porcs sont maintenant élevés dans des fermes industrielles, où ils ne verront jamais le soleil, ne respireront jamais l’air pur sauf le jour où ils seront amener à l’abattoir. Entassés dans des cages ne pouvant rien faire, ne pouvant se déplacer librement, ils sont tenus en vie avec une alimentation remplie de médicaments qui les rend souvent infirmes ou impotents.

Jugez par vous-mêmes: Mais attention! Les scènes révèlent toute la violence à laquelle les porcs sont confrontés leur vie durant.

http://www.youtube.com/watch?v=yGae0fsH0qI

3- Les porcs sont plus intelligents que les chiens.

La plupart des gens connaissent très peu de ces animaux fascinants. En fait les porcs sont des animaux curieux et ils ont une intelligence perspicace comparable à celle d'un enfant de trois ans. Ils ont plus débrouillards que les chiens et ils ont une attitude aussi amicale, loyale et affectueuse que les chiens. Quand ils sont dans leur environnement naturel et non pas dans les fermes industrielles, ils sont enjoués et ils ont une attitude très sociale, où ils créent des liens entre eux, se reposent au soleil et se rafraichissent en prenant des bains de boue.

Saviez-vous que les scientifiques qui ont étudié les porcs disent qu’ils sont les animaux les plus intelligents après les primates et qu’ils dépassent même certaines espèces de primates dans certains secteurs? Vous serez surpris d’apprendre que ces animaux rêvent, qu’ils reconnaissent leur nom, qu’ils peuvent jouer à des jeux vidéos et que leur façon de vivre socialement a été observée seulement chez les primates.

4-Les porcs préfèrent la boue à la cruauté

Les porcs sont des animaux très propres. Quand on leur donne suffisamment d’espace pour vivre ils font attention à ne pas souiller l’endroit où ils mangent et où ils dorment. Oubliez donc, l’ancien dicton “Suer comme un cochon” car ils ne transpirent même pas. Ils aiment se rafraichir dans la boue ou l’eau, mais dans les fermes industrielles ils ont forcés de vivre dans leur excréments, leur vomis et même parmi les cadavres de leurs semblables. Les conditions de ces fermes sont telles qu’à n’importe quel moment plus du quart des porcs souffrent de la gale. Pensez les pires scénarios et imaginez avoir à vivre avec pour le reste de votre vie.

Une femelle passe toute sa vie d’adulte confinée un cageot de métal. Elle ne connaîtra jamais la chaleur d’un nid, ni le museau du père de sa progéniture lui témoignant son affection, elle sera confinée pour toujours à passer sa vie entourée de larges barreaux de métal très froids, vivant sur des planchers humides. Quand elle atteindra l’âge de procréer, elle sera inséminée artificiellement et emprisonnée dans un cageot de gestation pour la durée complète de sa grossesse; une cage de deux pieds de largeur, trop étroite pour pouvoir se retourner ou s’allonger confortablement.
(Marc Kaufman, “In Pig Farming, Growing Concern,”)

Après la naissance des cochonnets, elle sera transportée dans un autre cageot encore plus étroit avec seulement un espace supplémentaire ou ses petits pourront se nourrir. Il arrive qu’on lui attache les jambes de sorte qu’elle ne puisse pas se reposer quelques moments. Elle peut développer des plaies de lit, faute de pouvoir bouger. Cette pratique est tellement barbare qu’elle a été bannie de l’état de la Floride, du Royaume-Uni et de la Suède, l’Union Européenne bannira cette façon de faire en 2013.
(The Humane Society of the United States, “Maryland: Support Minimum Crate Size for Pregnant Pigs,” et The European Union, “Animal Health and Welfare: Pigs,”)

5-Des pratiques loin d’être familiales

Les fermes industrielles sont de vrais enfers pour les porcs et leurs bébés. Les femelles passent leur vie dans ces cageots ou elles sont inséminées à répétition jusqu’au moment ou on les amène à l’abattoir. Les cochonnets sont retirés de leur mère alors qu’ils ne sont âgés que de quelques semaines on leur coupe alors la queue, on leur arrache les dents et les mâles sont castrés et toutes ces actions se font sans analgésique. Dans les petites fermes familiales, on les laisse avec leur mère pendant plusieurs mois.

Le fait d’être inséminés à répétition avec le cycle d’emprisonnement qui continue jusqu’à leur mort a des conséquences cruelles sur ces animaux intelligents. Ce confinement intensif leur cause un stress débilitant et de graves ennuis ; avec rien à faire d’autre que de regarder les barreaux qui leur font face, elles souffrent alors souvent de démence… C’est fréquent qu’elles se mettent à gruger de façon névrotique les barreaux de leurs cages ou leurs bouteilles d’eau. Après trois ou quatre années de ce régime alors que leur corps est épuisé on les amène à l’abattoir.

6- Les excréments sont transportés par le vent et dans l’eau

Une ferme industrielle avec 5,000 animaux produit autant de matières fécales qu’une ville de 50,000 habitants… En 1995, 25 millions de gallons d’urine et de fèces se retrouvèrent dans une rivière de Caroline du Nord tuant à coup sur immédiatement plus de 14 millions de poissons. Afin de pouvoir se ranger dans les limites exigées concernant la pollution de l’eau, ces fermes industrielles ont comme pratique de prendre des millions de kilogrammes de ces urines et fèces qu’ils entreposent et transforment ensuite en liquides qu’ils vaporisent dans l’air. Ce mélange est ensuite transporté par le vent et il est respiré par les populations qui vivent près de ces fermes.

La production porcine est responsable de pollution des eaux souterraines. Au Québec par exemple, certaines régions sont en surproduction de fumiers, dans ces régions le développement de l’élevage de porcs s’est fait intensivement en contribuant grandement à la détérioration d’écosystèmes et à la pollution des nappes phréatiques. La première répercussion de l’industrie porcine est liée à la quantité énorme de déjections animales qu’il faut gérer à la suite de l’élevage de quelques 7 millions de porcs chaque année au Québec. La production de porcs pour l’exportation est lucrative pour la province mais elle laisse aux québécois et aux générations futures une panoplie de déchets et des problèmes environnementaux et sociaux à gérer.

Le Québec est plus qu’autosuffisant, 50% de la production est consommée au Québec et toute production additionnelle s’en va à l’exportation, il n’y a pas de quoi être fiers. Nous devrions privilégier la santé environnementale du Québec plutôt que la récolte de bénéfices financiers par une industrie qui ruine l’environnement et la santé des gens. Nos gouvernements auront à réagir en privilégiant des actions dans le sens de la prévention et non de la pollution et voir à long terme et non des revenus qui rapportent à court terme.
Voir le lien : comment les fermes industrielles affectent notre santé :

(http://www.infossante.com/comment-les-fermes-industrielles-affectent-notre-sant/)

ainsi que celui-ci:

H1N1 et porcs industriels : (http://www.infossante.com/hini-cochon-industriel-et-mas-ogm-non-merci/)

7-Les bactéries, pesticides, antibiotiques et OGM contenus dans votre bacon ou votre jambon.

Les viandes issues des fermes industrielles que nous retrouvons dans nos supermarchés sont remplies de toxines, hormones, dioxines, antibiotiques et de bactéries causant également des problèmes de santé chez les humains. Chaque fois que vous consommez ces viandes, vous ingérez des aliments qui contiennent des substances cancérigènes et d’autres contaminants qui s’accumulent dans votre corps au fil des années.

Les conditions épouvantables dans lesquelles ces animaux sont élevés sont tout à fait propices aux maladies, 70% des porcs ont la pneumonie durant leur vie. Pour les garder en vie dans des conditions non recommandables et pour les faire grossir rapidement ces industries nourrissent ces animaux avec des diètes qui sont composées d’antibiotiques pour guérir mais surtout pour prévenir les maladies. Ces overdoses d’antibiotiques ont mené au développement de super-bactéries ou des souches qui résistent aux antibiotiques.

Le jambon, le bacon ou les saucisses que vous consommez peuvent rendre inefficaces les prochains antibiotiques que votre médecin vous prescrira.

Manger des produits animaux issus d’animaux contaminés par les bactéries peuvent causer des empoisonnements alimentaires qui occasionnent des symptômes variant des crampes d’estomac et de diarrhées à des défaillances de divers organes et même jusque la mort. Chaque année aux États-Unis il y a 75 millions de cas d’empoisonnements alimentaires et environ 5,000 sont fatals, 70% de ces empoisonnements sont produits par la viande. Au Canada nous avons connu les empoisonnements avec la listériose dernièrement et la compagnie Maple Leaf a dû retirer une très grande quantité de ses produits des épiceries après avoir fait une vingtaine de morts au pays.

8-Les transports sont barbares.

Transport des porcs

Les porcs vivant dans la nature vivent une quinzaine d’années mais ceux qui sont élevés dans les méga-porcheries sont envoyés à l’abattoir dès l’âge de six mois. Pour faire avancer les porcs apeurés dans les camions pour se rendre à l’abattoir, les travailleurs les battent sur leurs museaux qui sont excessivement sensibles et ils utilisent également des électrodes qu’ils leur introduisent dans le rectum. Entassés dans un camion, ils se débattent pour obtenir un peu d’air et sont habituellement à jeun tout le long du voyage qui peut avoir lieu sur des centaines de kilomètres. Ils souffrent de températures extrêmes et ils se retrouvent forcés d’inhaler des vapeurs d’ammoniac et de diesel. Selon les rapports de l’industrie porcine plus d’un million de porcs meurent chaque année des horreurs de leur transport.

Carla Bennett, “The Joy and Sorrow of Pigs,” Animal Times, Fall 1996. Feedstuffs, “Research Looks at Transport Losses,”

9-Les tuer sans aucun respect

Une méga-porcherie typique abat 1,100 porcs à l’heure. Il est impossible de leur donner un traitement adéquat sans souffrance avec cette quantité exorbitante d’animaux abattus. Les méthodes utilisées pour les assommer sont tellement inadéquates que les porcs se retrouvent régulièrement encore vivants dans les bassins d’eau bouillante qui ont pour but d’assouplir leur peau et de retirer leurs poils. Le Département de l’Agriculture américain (USDA) a déjà relevé jusqu’à 14 violations dans un même abattoir, les inspecteurs ont trouvé des porcs qui criaient et qui continuaient à marcher après avoir été assommés jusqu’à quatre fois avec le fusil utilisé à cet effet.”

Un rapport américain révèle que le stress et les traitements inhumains que ces animaux subissent dans les méga-porcheries et dans les abattoirs contribuent à changer la couleur et la texture de leur chair ce qui fait qu’un animal sur sept est difficile à vendre.

Ils sont nourris avec des OGM

Puisque tous les animaux sont nourris avec des céréales et que celles-ci ne sont pas identifiées nécessairement comme étant ou non transgénique dans certains pays, comme au Canada et aux Etats-Unis par exemple, nous pouvons être certains de retrouver des animaux nourris aux OGM car nous n’avons malheureusement pas d’étiquetage obligatoire face aux OGM. Certains pays comme la France ont même des étiquettes pour identifier les animaux nourris sans OGM mais ici et chez les américains nous n’avons aucune identification concernant les OGM et ils sont cultivés en grande partie pour nourrir les animaux. Pourtant de plus en plus d’études scientifiques révèlent qu’il y a des effets secondaires néfastes pour la santé concernant la consommation des OGM.

voir le lien: pour plus de détails sur le sujet des OGM-un bon résumé des OGM

(http://www.infossante.com/un-bon-rsum-sur-es-ogm-par-corinne-lepage/)


Lise Jacques


Source : http://www.infossante.com/10-bonnes-raisons-dviter-de-manger-du-porc/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
10 bonnes raisons d’éviter de manger du porc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 5 bonnes raisons de devenir aimable
» NEMESIS + J'ai des mauvaises intentions mais de bonnes raisons.
» 12 bonnes raisons d'avoir une religion...
» Quelques bonnes raisons d'aimer le Ramadan...
» 2 bonnes raisons de manger moins de viande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: L'état de notre planète :: Souffrances animales-
Sauter vers: