Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Décès dans l'Hérault de Jean Cardonnel, le prêtre "rouge"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Décès dans l'Hérault de Jean Cardonnel, le prêtre "rouge"   Lun 6 Juil - 6:24

MONTPELLIER, 5 juil 2009 (AFP) - Décès dans l'Hérault de Jean Cardonnel, le prêtre "rouge"

Jean Cardonnel, le frère "à la libre parole" engagé au service des exclus et renvoyé en 2002, selon ses dires, du couvent dominicain de Montpellier, est décédé à l'âge de 88 ans, a-t-on appris dimanche de source hospitalière.

Militant soixante-huitard à la Mutualité, féministe convaincu, le défenseur des prêtres-ouvriers, porte-parole des pauvres au Brésil et pourfendeur de la torture en Algérie, est mort samedi soir, a précisé une source proche de la clinique où il était hospitalisé depuis plusieurs semaines, confirmant une information de France 3.

Pendant 44 ans, de 1958 à 2002, Jean Cardonnel, électron libre de son ordre, avait fait du couvent des Dominicains de Montpellier son quartier général, militant contre les "hypocrisies" de l'Eglise et prônant sa "dé-romanisation" au profit d'une "évangélisation de Dieu".

En 2002, Jean Cardonnel était parti se reposer à la Réunion, une habitude prise dans cette île où il avait fait scandale en célébrant une messe dans l'ancien cimetière des esclaves. A son retour, le couvent avait vidé sa chambre en l'envoyant demander asile chez les religieuses de l'Ange gardien à Quillan (Aude), où sont accueillis des enfants maltraités.

Le prêtre estimait alors avoir payé le prix de sa "libre parole" tandis que le couvent niait l'avoir mis à la porte, évoquant un départ volontaire.

Trois ans plus tard, Jean Cardonnel avait stigmatisé une "homosexualisation croissante" de l'Eglise en lui reprochant d'avoir fait de la femme "l'incarnation du démon", dans un livre brûlot intitulé "Verbe incarné contre sexe tout puissant". Le couvent de Montpellier avait déploré "délire" et "mensonges


*** la réplique masculine à Soeur Marie-Françoise elle aussi dominicaine à Léoncel qui dénonçait les mêmes faits ...avant d'être expulsée et conduite à l'hopital et à la mort par le prélat de Valence et ses nervis dont frère Georges P., dit le "coucou" :l'exclaustré pervers qui règne toujours sur Léoncel

http://leoncel.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Décès dans l'Hérault de Jean Cardonnel, le prêtre "rouge"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Jean Chrysostome et commentaire du jour "Qu'il prenne sa croix, et qu'il me suive"
» Sainte Barbe et Saint Jean de Damas et commentaire du jour "Alors leurs yeux s'ouvrirent"
» MONTBRUN Louis-Pierre de, Comte
» Mystère et réalité de l’amour de Dieu. Saint Jean 3,16-18
» L'apocalypse de Saint Jean (Film-Vidéo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Bruits divers-
Sauter vers: