Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Eglise vénale s'estime au dessus des lois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'Eglise vénale s'estime au dessus des lois   Jeu 5 Juin - 5:29

On connait les vols et appropriations dans l'affaire Léoncel ( http://leoncel.free.fr ) où l'Eglise se pense au dessus des lois et avoir droit de cuissage ( que l'on songe au nombre de touche pipi indécents causés par des clercs dans le même esprit)

Voici un autre exemple :

Arrow Des indiens du Guatemala accusent l'Eglise d'expropriation

Des indiens Kachikeles du Guatemala ont dénoncé mercredi avoir été expropriés par l'Eglise catholique de quatre domaines agricoles ancestraux, dans l'un desquels a été construite une église, dans la commune de Santa Cruz Balanya, dans l'ouest du pays.

"Ils disent que les terres leur ont été données par la confrérie (catholique fondée par des indiens Kachikeles), mais cela ne s'est pas passé comme cela; nous faisons une dénonciation publique car nous voulons un rapprochement avec les hautes autorités de l'Eglise catholique pour entamer un dialogue", a dit à l'AFP le président de la confrérie, Elasio Chonay.

Il a expliqué que la communauté Kachikele s'était rendue compte que les terres ne lui appartenaient plus lors de auprès des services cadastraux. Une enquête, ajoute Elasio Chonay, a ensuite déterminé qu'en 2004, l'évêque de Solola (ouest) de l'époque, Raul Martinez, avait fait donné pouvoir à un paroissien pour qu'il cède le patrimoine au nom de la confrérie.

"Une fois la donation effectuée, l'évêque, au nom de l'Eglise catholique, l'a autorisée et s'est converti en bénéficiaire", a dit à l'AFP la conseillère juridique de la Confrérie de saint sacrement, Elida Ajsac.

Les indiens Kachikeles et la Confrérie de saint sacrement exigent la restitution des terres et que l'Eglise catholique se retire de cette zone, au profit de l'Eglise épiscopale anglicane.

Arrow Une belle samoperie que cette institution hypocrite Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Comme à Léoncel ?   Sam 18 Oct - 7:13

BERLIN, 17 oct 2008 (AFP) - Un prêtre escroc et vénal condamné à une peine avec sursis en Allemagne

Un prêtre allemand a été condamné vendredi à une peine de 20 mois de prison avec sursis par un tribunal de Fribourg (ouest) pour avoir escroqué plus de 200.000 euros afin de mener la grande vie.

Agé de 40 ans, Frank B., qui était poursuivi pour onze cas d'escroquerie, a bénéficié d'un sursis après avoir reconnu les faits.

Le curé avait réussi à convaincre son diocèse de lui prêter 120.000 euros en prétextant qu'il avait besoin de cet argent pour payer une opération à son frère hospitalisé.

Dans les faits, l'écclesiastique menait une vie de luxe en dépensant son argent dans l'achat de voitures haut de gamme et de meubles très onéreux.

Pour rembourser sa dette auprès de son diocèse, le prélat avait frappé sa compagne de 11 ans son aînée pour la pousser à vendre un terrain, selon les attendus du jugement. Il avait aussi obtenu 90.000 euros d'un parent de sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L’Institut pontifical de musique sacrée et le droit des travailleurs   Sam 27 Fév - 16:44

L’Institut pontifical de musique sacrée et le droit des travailleurs
Par Romano Libero

Le fait n’est pas très fréquent. Un tribunal italien vient de condamner un organisme du Vatican à payer une forte somme d’argent. La sentence a été émise par un Tribunal de Rome aux détriments de l’Institut Pontifical de Musique Sacrée.

Cette institution universitaire de bon niveau a été créée par le Saint-Siège dans le but d’étudier et de promouvoir la musique sacrée. Il jouit en principe des privilèges de l’extraterritorialité. Ce qui ne l’a pas empêché d’être condamné à verser la somme importante de 143.407 à Franciscus Maria Kok, un enseignant de latin et de liturgie sacrée qui a travaillé au sein de l’Institut pendant huit ans de 1991 à 1999. Le tribunal a en effet reconnu que cet enseignant avait été « sous-payé », et qu’il avait donc subi un préjudice. Lequel préjudice exige réparation. Le juge qui s’appelle Alessandro Coco a en effet estimé que le Vatican ne pouvait se dispenser d’indemniser son salarié injustement traité. L’institution ecclésiastique n’échappe donc plus au lot commun qui est de devoir traiter de façon juste les personnes et ce dans toutes les circonstances.

Kok avait d’ailleurs été licencié. Selon lui sans raison fondée et uniquement parce qu’il osait revendiquer d’être mieux payé. C’est pourquoi le professeur viré s’est adressé au tribunal de travail. Sur ce point, et sans contester sur le fond l’accusation de l’intéressé, le tribunal ne lui a pas donné suite : en effet la jurisprudence exigerait là une preuve très rigoureusement établie. Cette affaire dure depuis...plus de dix ans. Kok s’était d’abord tourné, comme le prévoient les dispositions internes du Vatican, à un Collège de conciliation, sans succès. Le professeur de musique s’est alors adressé à la justice civile. Au-delà sans doute du cas particulier, il faut saluer un pas en avant à bien des égards. L’idée selon laquelle un ecclésiastique ou une institution du même type pouvait échapper à la loi commune semble avoir fait son temps, malgré encore des réticences en ce sens.

L’ouverture de cette brèche pourrait constituer l’occasion de remettre sur le tapis un certain nombre de problèmes et de dénoncer certaines situations objectivement scandaleuses. Comme celle d’ex-prêtres ou d’ex-religieuses (les plus mal loties) souvent totalement privés d’une retraite convenable. Trop souvent en effet, comme le souligne le théologien Hans Küng, l’institution ecclésiastique se gargarise des droits de l’homme que les autres doivent respecter. Ce dont elle se dispense souvent en large part...
- Dans la rubrique: /Au fil de l’actualité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Eglise vénale s'estime au dessus des lois   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Eglise vénale s'estime au dessus des lois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» l'eglise trouve ou l'argent ?
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» 2003: Juillet ou août à 22h00: Tube lumineux au dessus d'un pré - Hanvoile - (60)
» Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Petites ( et grandes) affaires de gros sous-
Sauter vers: