Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ida l'ancêtre de l'homme et du singe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Ida l''ancêtre de l''homme et du singe   Mer 20 Mai - 8:14

Etats-Unis: présentation d'"Ida", lémurien de 47 millions d'années, ancêtre possible de l'homme et du singe

Les restes fossilisés d'"Ida", une femelle primate ayant vécu il y a 47 millions d'années en Allemagne, ont été présentés mardi à New York comme un ancêtre commun possible de l'homme et du singe.

Considéré comme le fossile de primate le plus complet jamais trouvé, l'animal découvert en 1983 près de Francfort (Allemagne) a été montré à la presse au Muséum d'histoire naturelle de la ville par un groupe international de paléontologues.

Les scientifiques ont assuré que cet exemplaire de "Darwinius massillae" ressemblant à un lémurien, pourrait être une sorte de "chaînon manquant", un ancêtre commun de l'homme et du singe.

Le squelette d'"Ida" est complet à 95%. Il avait été vendu dans une foire spécialisée en Allemagne et séparé en deux parties par des collectionneurs, jusqu'à ce que des scientifiques comprennent son importance, le recomposent et se mettent à l'étudier.

D'après la forme de certains os et d'autres indices, "Ida" était une femelle jeune, âgée de neuf mois, pesant entre 650 et 900 grammes et haute de 1 mètre --essentiellement en raison de la longueur de sa queue. Son pouce opposable aux autres doigts --sans griffes-- confirme qu'il s'agit d'un primate.

Le fossile, dans un état de conservation étonnant, permet de voir en détail non seulement l'ossature de l'animal, mais même les parties molles de son corps, jusqu'au contenu de son estomac.

Herbivore, "Ida" s'alimentait de fruits, de graines et de feuilles. "Elle ressemble assez aux lémuriens actuels", a expliqué à la presse Jens Frenzer, expert allemand en fossile de l'Institut de recherches scientifiques de Senckenberg.

Pour les chercheurs, "c'est comme si nous avions trouvé l'Arche perdue", a dit à la presse Jorn Hurum, paléontologue norvégien de l'Université d'Oslo, membre du groupe qui a mis en évidence l'importance d'"Ida" pour la compréhension de l'évolution des espèces et de l'origine de l'être humain.

"Ce fossile va figurer dans tous les ouvrages didactiques des 100 prochaines années", a prédit ce chercheur.

"Il est difficile d'imaginer un fossile plus complet que celui-ci pour expliquer l'évolution des primates", a estimé pour sa part Holly Smith, anthropologue dentaire à l'université du Michigan (nord).

L'importance de cet animal vient du fait qu'il se situe juste avant la séparation des deux branches, qui conduisirent d'un côté aux singes et aux êtres humains, de l'autre aux lémuriens et autres primates plus éloignés de l'Homo sapiens.

"C'est une espèce de pierre de Rosette, parce que c'est un élément que nous avions été incapables d'analyser auparavant", a commenté Philip Gingerich, spécialiste des primates de l'Université du Michigan.

La présentation du fossile a été très médiatisée au Muséum d'histoire naturelle, où l'on se serait cru mardi à une conférence de presse d'annonce d'une tournée de groupe de rock.

La trouvaille doit faire l'objet d'un documentaire intitulé "le chaînon" que la chaîne câblée History doit diffuser aux Etats-Unis lundi prochain, jour férié, à une heure de grande écoute.


Source : http://actu.orange.fr/articles/sciences/Etats-Unis-presentation-d-Ida-lemurien-de-47-millions-d-annees.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Ardi, notre plus vieille grand-mère   Sam 3 Oct - 7:47

Ardi, notre plus vieille grand-mère

Le 02 Octobre 2009

La découverte d'un primate fossile bouscule le scénario de l'évolution de l'homme.

Darwin, qui avait scandalisé son époque en affirmant que l'homme descendait du singe, a toujours désespéré de ne pas avoir trouvé "le chainon manquant", l'ancêtre commun aux primates et aux hominidés. Il y a trente ans, la découverte de la célèbre Lucy a laissé croire qu'il s'agissait bien de notre aïeule la plus lointaine. Mais une grand-mère encore plus vieille (d'un million d'années) vient de faire son apparition sur la scène mondiale: elle s'appelle Ardipithecus ramidus, ou Ardi, pour les intimes. On a retrouvé en Ethiopie son squelette, âgé de 4,4 millions d'années, et un aréopage international de scientifiques vient de publier dans la revue Science une analyse complète de ses os et de son environnement. Il s'agit désormais du plus ancien fossile d'hominidé connu. Une découverte qui bouscule certaines idées reçues sur nos origines.

Ardi présente en effet un étrange mélange de traits primitifs de primates, et de caractères "dérivés" spécifiques aux hominidés, que l'on pensait être apparus un million d'années plus tard. Ses dents et son crâne sont différents de ceux de Lucy et des singes modernes: les canines supérieures ressemblent plus à celles des humains modernes qu'à celles du chimpanzé. Dotée d'un pouce opposable aux pieds, elle grimpait aux arbres, mais elle était aussi capable de marcher debout. Et pourtant, elle vivait dans un environnement forestier, ce qui contredit la théorie en vigueur voulant que la bipédie soit apparue chez des singes ayant quitté la forêt pour s'installer dans des plaines. En fait, tout laisse supposer que l'ancêtre commun, encore plus vieux que Ardi, qui reste encore à trouver, était un quadrupède arboricole.

Les scientifiques ont également constaté que les males et les femelles de l'espèce d'Ardi avaient une taille similaire, ce qui indique que les conflits entre les deux sexes étaient moins violents que chez les autres primates comme les chimpanzés et les gorilles. Les paléontologues considèrent qu'il s'agit d'une particularité caractéristique de l'évolution vers l'humanité, qu'ils définissent par l'émergence de trois comportements: la capacité à porter la nourriture, des liens sociaux élaborés entre males et femelles, et chez ces dernières, l'absence de signes d'ovulation...

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/ardi-notre-plus-vieille-grand-mere_791840.html

© L’Express 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Ida l'ancêtre de l'homme et du singe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'homme descend du singe Bonobo!!!
» Le procès du singe
» Le rire est le propre de l'Homme
» Ce que les singes pensent de l'homme
» Un singe kidnappe et tue un nouveau né

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les avancées de la Science :: Les découvertes en Paléontologie-
Sauter vers: