Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ca fait désordre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Traffic de cocaïne dans un couvent   Jeu 13 Mai - 8:44

Il n’y a pas qu’à Léoncel !

Aux scandales de pédophilie qui éclaboussent l’Eglise depuis quelques temps vient maintenant s’ajouter une découverte fracassante : celle d’un trafic de cocaïne dans un couvent Milanais !

Après trois ans d’enquête, le trafic, installé à l’insu des sœurs mais avec la complicité du gardien, a été démantelé et 33 trafiquants, dont des mafieux calabrais et colombiens, ont été arrêtés.

Selon le colonel Cappellano, chargé de l’affaire, les sœurs du couvent n’étaient "au courant de rien". "C’est l’un des gardiens, un colombien, qui y introduisait des complices sous le faux prétexte de pèlerinages et retraites spirituelles. Au lieu de faire entrer des bréviaires, il faisait passer de la cocaïne".

Lors de l’arrestation, une quarantaine de kilos de drogue ont été saisis, mais selon le Colonel Cappellano, le trafic serait beaucoup plus important, "portant sur des dizaines et des dizaines de kilos de cocaïne". Au moins 80 autres personnes sont suspectées d’avoir participé au trafic.

A Léoncel on prépare le grand masturbathon monastique...alors les produits illicites vont couler à flot !

http://leoncel.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Ouverture du procès d'un prêtre proxénète à Nancy   Jeu 17 Juin - 15:50

Ouverture du procès d'un prêtre proxénète à Nancy

Un prêtre poursuivi pour proxénétisme comparaît depuis jeudi matin devant le tribunal correctionnel de Nancy, aux côtés de trois autres prévenus, suspectés d'avoir organisé un réseau de prostitution en Moselle, démantelé par la police en mai 2009.

D'une voix fluette, tremblant, les mains jointes, le prêtre aujourd'hui âgé de 53 ans s'est présenté à la barre, en expliquant qu'il était devenu serveur, après avoir été révoqué des ordres par sa hiérarchie lors de sa mise en examen, en juillet dernier.

Le prêtre, un notable de Metz adepte des clubs échangistes, avait pris l'habitude d'avoir recours à des prostituées, notamment auprès d'un réseau dirigé par une femme, "Madame Hortense".

L'homme d'église, économat du grand séminaire, est suspecté d'avoir fourni à ce réseau une jeune prostituée de 23 ans, rencontrée sur internet en mai 2009, la convaincant qu'elle pourrait alors "travailler plus pour gagner plus", selon ses déclarations durant l'instruction.

Pour son avocat, Me Alain Behr, les poursuites contre le prêtre tiennent d'une "orthodoxie de la loi" : "C'est l'inquisition !", a-t-il déploré.

"Mon client voulait simplement rendre service, aujourd'hui il s'en veut. Il trouvait que la solution qu'il proposait à la jeune femme était meilleure pour elle ; d'autant que pour lui, il s'agissait d'un salon de massage", a-t-il expliqué.

Le réseau de prostitution, mis au jour par la police en mai 2009, avait été monté en novembre 2008 par Hortense M., une habitante de d'Ugny (Meurthe-et-Moselle) d'origine sénégalaise et âgée de 42 ans.

Cette dernière avait ouvert une maison de passe à quelques kilomètres de son domicile, à Talange (Moselle), en faisant travailler une douzaine de filles, à qui elle prélevait 30 à 50% de leurs revenus.

Elle est également poursuivie devant le tribunal correctionnel pour proxénétisme, ainsi que son époux et un troisième homme qui avait monté des sites internet pour rabattre des clients.

Le jugement est attendu vendredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: LE DOSSIER SECRET SUR MGR MIXA EST ARRIVE AU VATICAN : L’embarras du pape Ratzinger...   Jeu 24 Juin - 4:51

LE DOSSIER SECRET SUR MGR MIXA EST ARRIVE AU VATICAN :
L’embarras du pape Ratzinger...
Par Romano Libero

Le Vatican garde pour l’instant le silence. Mais la rumeur se répand comme une traînée de poudre. Il s’agit d’un « dossier secret » qui selon la presse allemande, aurait atterri chez le pape Benoît XVI et dans lequel l’ancien évêque d’Augsbourg, Mgr Walter Mixa serait soupçonné d’abus d’alcool et d’abus à caractère homosexuel.

On se souvient que l’évêque Mixa a démissionné suite à des accusations de violences physiques, dans un premier temps non sexuelles, sur des enfants dans un orphelinat. Mais sur fond de magouilles financières et finalement aussi d’un éventuel abus sexuel à caractère homosexuel.

Selon le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung et le Süddeutsche Zeitung, toujours bien informé un « rapport secret » se trouverait à présent est entre les mains du pape. Le dossier aurait atterri à Rome en provenance d’Augsbourg par l’intermédiaire du Nonce apostolique à Berlin, Mgr Jean-Claude Périsset. Un Suisse francophone qui jouit de la grande confiance de Joseph Ratzinger.

Le dossier pourrait mentionner une éventuelle addiction du prélat à l’alcool ainsi que des abus à caractère homosexuel. Interrogé par l’agence de presse allemande DPA, le porte-parole du Vatican, Frederico Lombardi a préféré ne pas faire de commentaire, en assurant simplement que le pape avait « naturellement pris sa décision sur base d’informations. La manière dont il a supporté cette décision est secondaire ». Ce qui ne dissipe évidemment pas l’équivoque. Mgr Jean-Claude Périsset, lui non plus, n’a pas voulu faire de commentaire.

L’évêque Mixa s’entretiendra en juillet à Rome avec le Pape, qu’il connaît bien et avec qui il a entretenu jusqu’à présent de bonnes relations. Cela ne devrait rien changer à sa situation concrète. Walter Mixa crie au complot et prétend que ses collègues auraient voulu se débarrasser de lui, saisissant ainsi une occasion fort précieuse. accusant nommément Mgr Robert Zollitsch, archevêque de Fribourg et Président de la conférence épiscopale ainsi que Mgr Reinhardt Marx, archevêque de Munich. Que ces deux hommes ne soient pas désolés du départ de Mixa, ultraconservateur, autoritaire, gaffeur et provocateur, relève de l’évidence. Quant à prétendre qu’il y a eu complot, c’est évidemment une toute autre histoire.
- Dans la rubrique: /L’info du jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Un curé surpris et filmé en plein acte sexuel par un mari trompé   Ven 5 Nov - 6:40

IMA, 4 nov 2010 (AFP) - Pérou - Un curé surpris et filmé en plein acte sexuel par un mari trompé
Un curé a été surpris en plein acte sexuel avec la femme de ménage de sa paroisse dans le nord du Pérou par le mari de cette dernière, qui a filmé la scène et transmis les images à une chaîne de télévision de Lima.

L'époux, qui soupçonnait sa femme de le tromper avec le prêtre, est entré discrètement un soir de septembre dans l'église Medalla Milagrosa (médaille miraculeuse) de Trujillo et a fait irruption dans la chambre de l'ecclésiastique, alors que les deux amants étaient au lit.

"Vous m'avez tendu un piège", a lancé le curé José Antonio Boitron Solano, effrayé, avant d'ajouter à la caméra: "Je reconnais mon erreur, calmez-vous!"

"Comment vais-je me calmer si je découvre ma femme avec vous, qui en plus êtes prêtre!", a rétorqué le mari avant de menacer de dénoncer le curé à sa hiérarchie.

"Le curé m'a harcelé sexuellement, il me forçait à satisfaire ses désirs", s'est défendue la femme de ménage, Tedolinda Amaya Altamirano, qui a été depuis limogée de la paroisse.

Enceinte de quatre mois, elle a écrit au curé pour qu'il reconnaisse son enfant et qu'il lui verse des indemnités de licenciement, après avoir passé 15 années au service de sa paroisse.

Le prêtre continue pour sa part à exercer normalement, selon America TV.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Deux adolescents jettent des pierres en pleine messe:   Ven 5 Nov - 6:41

CARCASSONNE, 4 nov 2010 (AFP) - Deux adolescents jettent des pierres en pleine messe: un blessé léger
Deux adolescents ont jeté des pierres mardi en pleine messe dans une église de Carcassonne, au coeur d'un quartier HLM, blessant légèrement une personne parmi la soixantaine de fidèles réunis, a-t-on appris jeudi auprès du curé de la paroisse.

Les projectiles ont légèrement blessé une personne âgée et endommagé une statue de la Vierge, selon la même source.

Le curé Bruno Garrouste a décrit des jeunes de 13/14 ans lançant des projectiles de la taille d'un poing. Il a déposé plainte au commissariat.

Le procureur de Carcassonne Francis Battut a ordonné une enquête pour identifier les adolescents. "On prend cela très au sérieux", a-t-il dit.

Les faits datent de mardi mais n'ont été divulgués que jeudi. On ignore les motivations de ces jeunes.

Abdallah Zekri, délégué régional du conseil français du culte musulman, a condamné une "attitude de voyous".

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, a indiqué cette semaine que 485 cimetières et lieux de culte avaient été dégradés entre le 1er janvier et le 30 septembre, dont 410 sites chrétiens, 40 musulmans et 35 israélites.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Un pasteur accusé de voler sa paroisse pour s'offrir des pornos   Lun 8 Nov - 17:16

Un pasteur accusé de voler sa paroisse pour s'offrir des pornos
1 réaction


Un pasteur américain a été accusé d’avoir volé 83.000 dollars à la paroisse où il officiait, notamment pour acheter des vidéos pornographiques, a révélé lundi la presse du Massachusetts.

Le révérend Keith L., de l’église Saint Jean-Baptiste de la petite ville de Haverhill, dans le nord-est des Etats-Unis, se servait dans la caisse, alimentée notamment par les dons des paroissiens. Une bonne partie des fonds étaient utilisés pour acheter des vidéos pornographiques, selon le quotidien Eagle Tribune de la ville de Lawrence.

Il a été envoyé dans un centre de réhabilitation en Pennsylvanie spécialisé dans le traitement des prêtres ayant des «problèmes de comportement» afin de soigner sa dépendance, ajoute le journal.

(Source AFP)

Finalement il n'y a pas qu'à Léoncel.... Laughing

http://leoncel.free.fr

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'argent de la quête payait la drogue de l'amant du curé   Jeu 20 Jan - 9:38

L'argent de la quête payait la drogue de l'amant du curé

Un curé français a été cité dans une sombre affaire de drogues. L'homme d'église offrait l'argent donné par les fidèles à son jeune amant qui payait sa drogue de la sorte.



Tout a commencé en juin 2010 dans le Gard en France. Un trafic de drogue a été démantelé et plusieurs personnes avaient été arrêtées. Mais l'affaire a rebondi, il y a quelques jours, lorsque deux jeunes hommes ont été interpellés. L'un d'entre eux était un dealer tandis que l'autre était un consommateur de drogue qui payait celle-ci avec l'argent destiné à la réparation du toit d'une église.

En effet, le curé de cette église entretenait une relation avec ce jeune homme depuis quatre ans. Et après avoir dépensé toutes ses économies pour son amant, il avait commencé à lui donner l'argent qu'il récoltait à l'église par les fidèles. Le curé jure cependant qu'il ignorait tout des achats de drogue de son petit ami.

Interrogé mais pas inculpé, le curé a été laissé en liberté. L'homme de Dieu a juré haut et fort que toutes ses mésaventures n'avaient en rien entacher sa foi. (CB)
19/01/11 18h31

*** N'est-ce pas à Léoncel que se passe aussi cette histoire?
en tous cas c'est du pareil au même
rendeer

Pour en savoir plus : http://leoncel.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Douce Koïnonia ecclésiale   Ven 21 Jan - 16:25

EVREUX (Eure), 21 jan 2011 (AFP) - Rome rejette les recours d'un curé de l'Eure en conflit avec son évêque

Rome a rejeté le recours du curé de Thiberville (Eure) qui refuse de quitter sa paroisse pour une autre affectation sur décision de l'évêque d'Evreux Mgr Christian Nourrichard, a-t-on appris vendredi auprès de l'évéché.

Le Tribunal suprême de la signature apostologique chargé de ces litiges a rejeté fin décembre le recours déposé par le Père Francis Michel, 62 ans, pressé depuis deux ans de quitter sa charge de curé de Thiberville en raison de la disparition de cette paroisse rattachée à un ensemble plus vaste.

Deux autres recours déposés par ce prêtre, l'un auprès de cette instance et l'autre auprès de la Congrégation romaine pour le clergé, avaient déjà été rejetés courant 2010. "Suite aux rejets des trois recours déposés à Rome par l'abbé Francis Michel, je lui réitère mon invitation à quitter Thiberville pour l'exercice de son ministère", a indiqué Mgr Nourrichard dans un message lu dans les paroisses du diocèse à la mi-janvier.

Le Père Michel, en place depuis 24 ans à Thiberville, est resté silencieux depuis le rejet de ses recours mais ses partisans disent regretter la décision de Rome. "Les membres du tribunal ne se sont pas vraiment plongés dans le dossier et je ne pense pas que celui-ci ait été présenté à Benoît XVI", a assuré Micheline Paris l'une des animatrices laïques de la paroisse de Thiberville.

Elle assure que ce prêtre qui dit la messe en latin et porte la soutane est "très apprécié" des paroissiens et que certains viennent "de très loin" pour qu'il les marie ou qu'il baptise leurs enfants.

Le conflit avait culminé le 3 janvier 2010 avec une manifestation de paroissiens qui avaient empêché l'évêque de dire la messe à Thiberville à l'occasion de la présentation du curé responsable du regroupement paroissial.

Selon l'évêque, des propositions de ministère "dans et hors du diocèse" ont déjà été faites au Père Michel et qu'il les a toutes refusées. Depuis le rejet du troisième recours, Mgr Nourrichard lui a proposé à nouveau une rencontre pour tenter de trouver une issue au conflit.

Cela me rappelle Léoncel ...pas vous ?
flower

vous avez oublié ?

http://leoncel.free.fr


Pourtant le" coucou" exclaustré y est toujours en place et plus pervers que jamais ! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Des colombes de la paix lancées par le pape refusent de quitter le Vatican   Dim 30 Jan - 13:35

(Saint-Siège), 30 jan 2011 (AFP) - Des colombes de la paix lancées par le pape refusent de quitter le Vatican
Deux colombes symbolisant la paix libérées par le pape Benoît XVI dimanche lors de la prière de l'Angelus ont refusé de s'envoler et se sont aussitôt engouffrées dans une fenêtre ouverte du Vatican, a constaté un photographe de l'AFP.





Y voyant peut-être un mauvais présage, les responsables ont essayé de les rattraper et ont réussi à en relancer une.

Le pape était accompagné par deux jeunes de l'Action catholique de Rome (A.C.R.) qui célèbre en janvier le "mois de la paix", qui ont tenté aussi de rattraper les colombes.

Le pape a marqué la 3ème Journée internationale d'intercession pour la paix en Terre Sainte, appelant "tout le monde à prier le Seigneur pour qu'il concentre les coeurs et les esprits vers des plans concrets de paix". Il a aussi souhaité aux peuples de l'Extrême-Orient "sérénité et prospérité" à l'occasion de la célébration du Nouvel An chinois.

Il n'a fait aucune allusion aux tensions en Egypte. Laughing Laughing Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Du cannabis dans l'orgue d'une Eglise   Mar 29 Mar - 15:07

Du cannabis caché dans un orgue d'église
Une dizaine de barrettes de cannabis prêtes à être revendues a été trouvée dans l'orgue d'une église située à proximité du centre de Cognac (Charente).


Un plant de cannabis
Photo : AFP
"L'organiste et le prêtre sont innocents ", plaisante le commandant de police Frédéric de Vargas. Avant de continuer plus sérieusement : " Il s'agit certainement d'un petit malin qui a trouvé une cache, qu'il pensait sûre et rapidement accessible. "
Douze barrettes de résine de cannabis, soit environ 80 grammes au total, entourées d'aluminium et prêtes à être vendues, ont été découvertes dans l'orgue d'une église située à proximité du centre de Cognac.
Samedi 26 mars, dans la matinée, la personne chargée d'entretenir l'instrument a eu droit à une belle surprise. Celle de découvrir cette petite quantité de drogue lors d'une opération de maintenance de la soufflerie de l'orgue. Il en informe tout de suite les services de police de la Ville. " Nous nous sommes mis en planque quelques heures afin de voir si le propriétaire des stupéfiants allait revenir ", indique le commandant de Vargas. En fin d'après-midi, ne voyant personne poindre le bout du nez, la police lève le camp.
"J'avais remarqué des choses bizarres depuis trois ans, au moins , révèle, quant à lui, l'organiste de l'église, Julien Lucquiaud, interrogé par le quotidien Sud Ouest. L'artiste avait retrouvé des allumettes sur son instrument à vent. Inquiet pour l'orgue, il en avait même parlé au curé de l'époque. Aujourd'hui rassuré il reconnaît qu'il s'agit " d'une bonne planque ". Le trafiquant n'a plus qu'à se trouver une autre cachette et prier dieu pour que personne ne tombe dessus.

Voilà certainement pourquoi frère Georges de Léoncel , grand amateur de joints et prêtre le plus inoccupé de France voulait absolument un orgue les amis ! rendeer

http://leoncel.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le chef de l'Eglise catholique belge entarté à quatre reprises   Mer 6 Avr - 16:00

Le chef de l'Eglise catholique belge entarté à quatre reprises
Le chef de l'Eglise catholique belge, l'archevêque André-Joseph Léonard, a été entarté à quatre reprises mardi lors d'une conférence, a indiqué mercredi "l'Internationale pâtissière", qui reproche au prélat ses positions sur l'homosexualité et sur l'avortement.

"Alors qu'il se rendait à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve à un débat, Mgr Léonard est tombé dans une embuscade pâtissière", indique dans un communiqué "Le Gloupier", à la tête d'un groupe qui a déjà entarté le philosophe Bernard-Henri Lévy, le président français Nicolas Sarkozy ou encore le milliardaire Bill Gates.

"Une première tarte à la crème a atterri sur son visage au moment où il entrait dans le bâtiment universitaire". Une fois débarbouillé, André-Joseph Léonard a pu gagner la salle de conférence, mais "à peine le primat avait-il pénétré dans les lieux qu'il recevait de plein fouet trois nouvelles tartes dégoulinantes", ajoute le communiqué.

"Franchement, pour tous les homosexuels qui n'osent pas le dire à leurs parents, pour toutes les jeunes filles qui veulent avorter, il le méritait amplement", a déclaré à l'agence Belga l'un des quatre "entarteurs" récemment rallié à l'"Internationale pâtissière" du "Gloupier".

André-Joseph Léonard avait déjà été entarté en novembre alors qu'il célébrait une messe dans la cathédrale de Bruxelles.

Depuis son arrivée à la tête de l'Eglise belge en janvier 2010, Mgr Léonard a été au coeur de plusieurs polémiques après ses propos controversés sur le sida, les homosexuels et les prêtres pédophiles.

Il avait notamment suscité l'indignation en affirmant que la première propagation du virus du sida, au début des années 1980, était "une sorte de justice immanente". Sur l'homosexualité, le primat de Belgique avait déclaré qu'elle n'était "pas en cohérence avec la logique objective de la sexualité", tout en affirmant que cela n'autorisait pas pour autant à dire que les homosexuels sont "anormaux".

Fin mars, il avait pris part à Bruxelles à une "marche pour la vie" organisée par des étudiants catholiques opposés à l'avortement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Comme à Léoncel ?   Lun 9 Mai - 15:41

Allemagne: un policier limogé pour avoir copulé dans une église
2 réactions


Un policier allemand a été limogé pour avoir été pris en flagrant délit de copulation avec son amie dans une église et pour avoir emporté chez lui une arme qui n'avait rien à y faire, a annoncé lundi un tribunal.

"Il a été privé de son statut de fonctionnaire et perd son travail de manière définitive, son salaire et ses droits à une pension", a dit à l'AFP une porte-parole du tribunal administratif de Munich (sud).

La loi prévoit une telle mesure, "la plus grave qui soit", quand "la confiance en l'institution a été brisée", a souligné la porte-parole.

L'homme, âgé de 28 ans, avait été pris en flagrant délit de copulation dans la galerie de l'église de Rennertshofen en Bavière (sud), pendant la messe.

Il avait en outre emporté chez lui un pistolet d'alarme remis à la police et qui "aurait dû se trouver quelque part sous scellés" et non à son domicile, a dit la porte-parole.

Cette affaire d'arme est "ce qui a été décisif" dans la sanction prononcée par le tribunal, car "on ne peut pas emporter comme ça une arme chez soi", a expliqué la porte-parole.

L'homme "n'est pas venu à l'audience" lundi, a-t-elle dit.

http://leoncel.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Un prêtre violemment agressé par… un autre prêtre   Lun 19 Nov - 15:28

Un prêtre violemment agressé par… un autre prêtre
Mots clés : Nancy, Eglise Catholique, Religion

Par Jean-Marie Guénois
Publié le 19/11/2012 à 15:21 Réactions (4)


inShare
Recommander
L'agresseur, qui a envoyé son confrère à l'hôpital pour des douleurs costales et une légère blessure au visage, s'est livré à la police le 12 novembre. Il a reconnu les faits.

Du jamais vu. Un prêtre cagoulé a agressé un autre prêtre. L'agresseur, le père Jean-Marie Perrin, 71 ans, ancien curé de Maixe, commune située entre Nancy et Lunéville, a reconnu avoir physiquement agressé, le jeudi 9 novembre, en fin de soirée, le père François Geoffroy 75 ans, qui l'avait remplacé, comme curé de cette paroisse.

L'agresseur - qui a envoyé son confrère à l'hôpital pour des douleurs costales et une légère blessure au visage - s'est livré à la police le 12 novembre en reconnaissant les faits. La justice civile va poursuivre en raison du dépôt de plainte qui n'a pas été retiré mais le diocèse de Nancy pourrait aussi régler cette affaire exceptionnelle dans le cadre du droit canonique, le droit interne de l'Église catholique.

Les faits se sont déroulés près du domicile de Père Geoffroy, à Dombasle, près de Nancy, le 9 novembre, alors qu'il rentrait chez lui après une réunion tardive. On lui a alors sauté dessus mais il s'est fortement débattu au point de réussir à enlever la cagoule de l'agresseur mais qui en avait une autre, sous la première, pour être certain de ne pas être reconnu. Aucun cri, seulement des coups: l'agressé a compris qu'on voulait lui infliger une correction mais sans signature mais en connaissant toutefois son emploi du temps, notamment le fait qu'il rentrait à ce moment là, d'une réunion tardive.

Friction personnelle de deux caractères
Sauf que l'agresseur y a perdu sa montre et que ce détail publié dans L'Est Républicain, le lundi 12 novembre, semble avoir joué un rôle dans la décision du père Jean-Marie Perrin de finalement se rendre à la police pour tout avouer.

Le mobile de cette agression ne vient pas, selon le diocèse de Nancy et Toul, interrogé pa r Le Figaro, d'une «querelle idéologique» mais de la friction personnelle de deux caractères car le Père Perrin, curé de Maixe pendant 30 ans, et remplacé, depuis peu, par le père Geoffroy tout en y assurant des services liturgiques, semblaient ne pas accepter la façon de faire de son successeur. «Il y avait des tensions entre nous» reconnaît le Père Geoffroy. «Il n'avait pas accepté la nomination de son successeur» ajoute-t-on au diocèse.

Autre facteur, toujours selon le diocèse, l'agresseur, atteint d'un cancer est «sous traitement». Il semble donc que cet acte de violence, greffé sur un caractère trempé et «assez rigide» confie-t-on, puisse s'expliquer aussi par une «fragilité due à la maladie très sérieuse».

C'est «grave» précise encore le diocèse mais «ce n'est pas non plus une affaire d'État. On lui donne trop d'importance. Il faut bien situer cet accident dans son contexte psychologique. Il aurait fallu un peu plus de temps pour que ces deux prêtres puissent parvenir à s'expliquer ensemble» insiste-t-on au diocèse. Mgr Jean-Louis Papin, actuellement en visite ad limina à Rome, convoquera le Père Perrin, dès son retour du Vatican, vendredi prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ca fait désordre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ca fait désordre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pourquoi l’Islam fait peur ?
» J'ai fait un rêve
» Neuvaine à Marie qui défait les noeuds
» Jesus fait des calembours ?
» Bébé 8 mois ne fait pas ses nuits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Bruits divers-
Sauter vers: