Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La conerie d'Eglise n'a pas de limites !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: La conerie d'Eglise n'a pas de limites !   Ven 17 Avr - 6:09

Lancement d'un "Benoîthon" en soutien au pape Benoît XVI

L'humoriste Frigide Barjot a annoncé jeudi le lancement du "Benoithon" en soutien au pape Benoît XVI.

Ce mouvement "d'union et de fidélité en faveur de Benoît XVI" est lancé le jeudi 16 avril jour de l'anniversaire du pape et fête de saint Benoît-Joseph, patron des pauvres des exclus et des SDF, a-t-elle indiqué dawns un communiqué.

Les catholiques "silencieux mais pratiquants" (...) "s'unissent dans la joie et la prière pour souhaiter un très joyeux anniversaire à leur pape et l'assurer de leur indéfectible affection", a-t-elle écrit.

Ils sont appelés à prier jeudi pour le pape et à participer dimanche, date anniversaire du pontificat de Benoît XVI et jour de la Miséricorde Divine, à diverses manifestations sous la bannière du Benoithon, notamment à la messe sur le parvis de Notre-Dame de Paris dite par le cardinal André Vingt-Trois dimanche à 19H30.

L'humoriste a annoncé aussi le lancement par le truchement du site "touchepasàmonpape.com" et des groupes Facebook d'une "vaste campagne de dons pour contribuer à financer la première ONG privée luttant avec succès contre le SIDA dans le monde: l'Eglise catholique".

Elle avait déjà créé un mouvement "Touche pas à mon pape" dont l'emblème est une main jaune et blanche (les couleurs pontificales), version détournée de celle de l'association SOS Racisme "Touche pas à mon pote".

Ces mouvements de soutien à Benoît XVI veulent contrebalancer les manifestations d'hostilité ou d'incompréhension suscitées par les déclarations du pape sur le préservatif, la levée de l'excommunication d'évêques intégristes, dont un négationniste, et l'excommunication d'une mère de famille et de l'équipe de médecins qui a avorté sa fille de 9 ans.

Le programme du Benoîthon est sur internet (http://fr-fr.facebook.com/group)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Plus d'eau bénite pour cause de grippe porcine   Jeu 16 Juil - 6:45

GB: suppression du bénitier pour éviter la propagation de la grippe porcine

Un évêque britannique a conseillé aux églises de ne plus mettre d'eau bénite dans les bénitiers pour tenter d'enrayer la pandémie de grippe porcine au Royaume-Uni, où 17 personnes contaminées ont trouvé la mort.

"Certaines églises disposent d'un bénitier pour l'eau bénite à proximité de la porte d'entrée de l'église, et les gens sont invités à y tremper un doigt et à faire le signe de croix en souvenir de leur baptême", a expliqué l'évêque de Chelmsford, dans une série de directives envoyées aux prêtres de son diocèse d'Essex.

"L'eau contenue dans les bénitiers peut facilement devenir une source de contamination et un moyen pour le virus de se propager rapidement", a-t-il souligné. "Cette pratique devrait être suspendue."

Selon lui, la remise en fonction des bénitiers ne devrait intervenir qu'une fois la pandémie terminée. Il a conseillé que "seul le prêtre boive le vin au calice".

L'évêque a également suggéré aux prêtres de recommander à leurs paroissiens présentant des symptômes grippaux de rester chez eux, et d'éviter les visites à domicile. En cas de nécessité, il a précisé que les prêtres devraient porter des gants stériles, un tablier et un masque.

Mais, a-t-il assuré, les "affaires continuent" au sein de l'Eglise : "Il n'est pas dans notre intention à ce stade de provoquer la panique, ou d'exagérer la gravité de la situation".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Grippe porcine : les curés portugais devront donner l'hostie dans la main   Jeu 16 Juil - 15:45

Grippe porcine : les curés portugais devront donner l'hostie dans la main

L'église catholique portugaise a décidé de modifier certains rituels de la messe pour éviter la transmission du virus de la grippe porcine, recommandant notamment à ses curés de donner l'hostie dans la main des fidèles plutôt que dans leur bouche, a-t-on appris jeudi.

"L'hostie sera donnée dans la main et les curés devront purifier très bien leurs mains", a indiqué à l'AFP le père Vitor Feytor Pinto, responsable des questions de santé au sein de l'église portugaise.

Le rituel de "l'accolade de la paix sera remplacé par un simple salut de la tête et les bénitiers devront être vides", a-t-il ajouté précisant que "la semaine prochaine, tous les prêtres portugais seront informés de ces orientations de la conférence épiscopale", décidées en coordination avec les autorités sanitaires du pays.

Un évêque britannique avait déjà conseillé aux églises de ne plus mettre d'eau bénite dans les bénitiers pour tenter d'enrayer la pandémie de grippe porcine au Royaume-Uni, où 17 personnes contaminées ont trouvé la mort.

Depuis début mai, les autorités portugaises ont diagnostiqué 107 cas de personnes infectées par le virus de la grippe A/H1N1, dont 104 d'entre elles ont "repris leur vie normale", selon un bilan du ministère de la Santé rendu public mercredi.

Le virus --qui combine des éléments de grippe humaine, porcine et aviaire-- a contaminé officiellement plus de 100.000 personnes dans le monde et tué plus de 429 patients, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, qui a déclaré le monde en état de pandémie le 11 juin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le Vatican s'interroge sur l'existence d'une vie extraterrestre   Mar 10 Nov - 16:41

Le Vatican s'interroge sur l'existence d'une vie extraterrestre

Le Vatican s'est interrogé sur l'existence d'une forme de vie extraterrestre, lors d'un séminaire sur l'astrobiologie organisé du 6 au 10 novembre, où l'un des participants a exprimé sa conviction qu'une telle découverte était relativement proche.

"Même si on ne trouve pas de vie, ces recherches nous apprennent beaucoup de choses importantes et utiles sur notre monde" qui "ont des implications philosophiques et théologiques", a expliqué à la presse le directeur de l'observatoire astronomique du Vatican, José Gabriel Funes, mardi, au terme du séminaire.

Le séminaire, organisé à l'occasion de l'année internationale de l'astronomie, a réuni à l'invitation de l'Académie pontificale des sciences, une trentaine de chercheurs, astrologues, biologistes, physiciens, géologues et chimistes.

Les invités étaient "des experts dans leur domaine" et on "ne leur a pas demandé de certificat de baptême", a ajouté le père Funes, soucieux de montrer l'ouverture d'esprit de l'Eglise sur ce sujet.

Le Pr Chris Impey, astronome de l'Université d'Arizona, s'est dit certain que "dans quelques années - 5, 10, en tout cas sur la durée d'une vie humaine - on trouvera des formes de vie ailleurs dans l'univers, que ce soit dans le système solaire ou en dehors".

Pour appuyer ses dires, il a relevé que l'univers est fait "de carbone, d'eau et d'énergie" et qu'"il y en a plein dans le cosmos". Il a également noté que "des progrès incroyables ont été faits dans la recherche de planètes": c'est seulement "en 1995, qu'on a trouvé la première planète hors du système solaire" et maintenant, "on en connaît plus de 400".

Le père Funes, jésuite argentin, s'est dit "un peu plus sceptique" sur la possibilité de découvrir rapidement d'autres formes de vie. En mai 2008, il avait été moins réservé: croire en Dieu est compatible avec la croyance aux extraterrestres, avait-il alors déclaré, envisageant même l'existence d'une planète habitée par des êtres qui n'auraient pas commis le péché originel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: e moine de Fratello Metallo arrête de chanter du métal   Sam 21 Nov - 16:32

Le moine de Fratello Metallo arrête de chanter du métal



Italie - Plus connu sous le nom de son groupe, Fratello Metallo, Cesare Bonizzi est un moine âgé de 63 ans. Après avoir assisté à un concert du groupe Metallica, le religieux avait pris goût au style de musique metal et était le chanteur d'un groupe de heavy metal. Aujourd'hui, le moine a décidé de mettre fin à sa carrière musicale. Lire la suite l'article


Il n'est pas commun de voir un moine également membre d'un groupe de musique. Encore moins lorsque le dit groupe joue du heavy metal. C'était pourtant le cas de Cesare Bonizzi, fan de ce genre de musique après avoir vu le groupe Metallica jouer sur scène. Selon lui, «le heavy metal est quelque chose de bien», mais du fait que ses «frères» détestent cela, il a décidé d'arrêter. Il confie à la BBC : "Je me suis rendu compte qu'il y avait un risque que je me divise en deux et que je m'écarte de mes frères, parce qu'aucun d'entre eux n'aiment le heavy metal. Même si je recevais de nombreux e-mails de fans aux anges, mon supérieur n'était pas content. Il ne m'a pas reproché de faire ça, mais parce que ça ne lui plaisait pas, j'ai préféré arrêter".Cela faisait quinze ans que le moine avait découvert cette passion pour ce style de musique. Et pour ne pas décevoir ses fans il précise : "Je continuerai à faire de la musique, mais au lieu du heavy metal, je ferai de la musique plus forte, plus majestueuse, de la musique classique, avec un accent moderne [...] j'utiliserai le violoncelle, avec son beau son profond".Pour découvrir la vidéo : http://www.zigonet.com/musique/decouvrez-cesare-bonizzi-un-moine-chanteur-de-heavy-metal_art8986.html Voir les photos : http://www.zigonet.com/musique/cesare-bonizzi-chanteur-de-metal-et-moine-italien_art8987.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: C'est grave docteur ?...en tous cas pas assumé par la hiérarchie   Dim 22 Nov - 5:22

Marie-Pierre dit parler au nom de la Sainte Vierge et déplace les foules

Marie-Pierre, 43 ans, est devenue un phénomène à Vallet (Loire-Atlantique) où des centaines de personnes, venues de toute la France, se pressent pour des cénacles où elle affirme que la Sainte Vierge parle par l'intermédiaire de sa voix.

Depuis 2005, l'association "Ouvre ton coeur" organise ces réunions, qui rencontrent de plus en plus de succès pour écouter "Les Messagères de l'amour": Marie-Pierre accompagnée de deux autres "messagères".

Pendant près de quatre heures, environ 700 fidèles viennent ainsi tous les mois écouter celle qui affirme avoir entendu la Vierge Marie lui parler pour la toute première fois en 1998.

"On est appelés à venir ici", affirme à l'AFP Francis Cochard, qui vient de Haute-Marne. "C'est une expérience incroyable", renchérit Renée, venue samedi du Pays basque pour assister à la prière, qui se tient dans un hangar bondé. Les sourires extatiques se forment dans l'assistance lorsque Marie-Pierre laisse, selon les croyants, la Vierge Marie parler par sa bouche en les appelant "mes enfants".

Cette femme, qui voulait devenir religieuse, a passé trois années aux côtés de Mère Teresa. Elle affirme que la Sainte Vierge lui a parlé tous les jours entre 1998 et 2006 et lui a confié la mission de dispenser son enseignement.

Depuis, selon Bob Thuaud, responsable de l'association "Ouvre ton coeur", la Vierge Marie intervient directement lors d'extases pendant les cénacles. "La Vierge Marie nous a demandé d'enregistrer les cénacles et de graver des CD qui partent dans le monde entier", explique-t-il très sérieusement. Et depuis quelques temps "Marie-Pierre lit dans les âmes", affirme-t-il.

Face à ce phénomène, l'Eglise, elle, reste très prudente. "Il n'y a aucune reconnaissance par l'Eglise de ce qui se passe", explique-t-on au diocèse d'Angers, qui préfère "faire appel au bon sens des personnes chaque fois qu'il est fait référence à de prétendues apparitions".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Bayonne : les filles enfants de choeur indésirables   Mar 24 Nov - 14:05

Bayonne : les filles enfants de choeur indésirables
Christian Terras

Depuis sa nomination à Bayonne l’année dernière, Mgr Marc Aillet, évêque du lieu, a fait beaucoup parler de lui. Né en 1957, originaire de la communauté Saint Martin, un temps vicaire général de Mgr Dominique Rey à Fréjus-Toulon, il est arrivé précédé par une solide réputation de conservatisme. Sa défense de la liturgie ancienne mais aussi son intervention intempestive et choquante contre la Gay Pride à Biarritz, ont déjà défrayé la chronique.

C’est à présent une autre affaire qui éveille la polémique. Monsieur François de Mesmay, curé de Bayonne, ne souhaite plus voir les filles porter l’aube et les cierges. Or, ce prêtre très tradi, vaillant quinquagénaire, fait partie de l’équipe « rajeunie » (enfin façon de parler) de prêtres dont s’est entouré le nouvel évêque de Bayonne, Marc Aillet. avec un style en rupture totale avec celui des prêtres précédents.

Pour justifier son exclusive en se défendant de tout traditionalisme, il s’exprime en ces termes : « C’est une demande des familles qui attendent des rôles spécifiques, complémentaires. Un retour aux fondamentaux, comme en rugby. Ce n’est pas de l’ordre du sexisme. Ce n’est pas non plus un interdit, c’est une meilleure organisation. »L’abbé invoque la notion de « complémentarité » (in Sud-Ouest).

Ce qui fait bondir la grande masse des fidèles indisposés par ce nouveau style pastoral. Et en particulier Christine Pedotti, co-fondatrice du Comité de la jupe : « La différenciation introduit la ségrégation. On drape de propos élevés sur la différence entre hommes et femmes des pratiques réellement discriminatoires. On éloigne les filles de l’autel car elles ne servent à rien à cet endroit : on en fait des chrétiennes de deuxième rang, en prétendant trouver des vocations. »

Sur le Forum internet du Comité de la Jupe on peut lire de nombreuses réactions indignées : « On est là dans le contraire de la modernité : le progrès, ce serait de calquer dans l’Église l’égalité entre hommes et femmes qui s’applique aujourd’hui dans les responsabilités familiales ou professionnelles. Là, on nous dit que le bon ordre, ce sont les garçons devant et les filles derrière, c’est le retour à une société patriarcale. »

Monsieur de Mesmay, un peu désarçonné par la véhémence des protestations éveillées, estime qu’il ne s’agit pas d’ « acquis sociaux à défendre ». A l’évidence, les acquis du Concile ne l’enthousiasment que fort modérément.

Au-delà d’une décision isolée d’un curé particulièrement réac, c’est l’ensemble de la politique épiscopale de Mgr Aillet qui se trouve en cause. En tout cas, de nombreux fidèles font désormais bloc avec leurs prêtres restés d’esprit conciliaire. S’inquiétant de la détermination restauratrice du nouvel évêque de Bayonne qui a heurté déjà nombre de ses diocésains sont scandalisés par ses jugement abrupts et péremptoires sur un monde mauvais,... unilatéralement considéré comme mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Quand le pape se flagelle !   Ven 29 Jan - 6:37

La révélation suscite des remous et risque même de provoquer l’effet inverse de celui qui est recherché. Il est désormais acquis que le Pape Jean Paul II, parfois présenté comme un sportif de Dieu, se flagellait !

De plus - il est vrai que cela est bon pour le dos - il passait fréquemment la nuit à même le sol. Par souci de mortification et de pénitence. En outre, il se privait quelquefois de nourriture ! Voilà qui écorne son image de bon vivant ! A côté, Joseph Ratzinger, plus réservé à l’égard des mortifications corporelles, et sans doute de santé plus délicate, fera bientôt figure d’hédoniste. Il est vrai qu’à titre personnel il est beaucoup moins proche de la spiritualité de l’Opus Dei.

Voilà un peu plus d’un mois, Benoît XVI signait un décret reconnaissant « les vertus héroïques » de son prédécesseur, étape obligée de la procédure de béatification, comme d’ailleurs du Pape Pie XII. Un livre vient compléter ce dossier, fondé sur des entretiens menés avec 114 témoins dans le cadre du procès en canonisation. Il s’intitule « pourquoi il est saint » et donne des éléments essentiels du dossier.

Ce texte livre des informations importantes et suggestives. Ainsi le jeune abbé Wojtyla, en raison d’une envergure très évidente, était-il suivi par la police secrète. Un espionnage qui s’est renforcé après son élévation à l’épiscopat.

Il est clair aussi que Karol Wojtyla cultivait une sensibilité mystique, ascétique et même monastique. Il songea à devenir carme. Et cultivait une théologie de la souffrance que l’on peut légitimement ne pas apprécier. Et trouver même malsaine. L’abbé Wojtyla admirait le curé d’Ars. On peut aller plus loin et envisager chez lui un tempérament mélancolique. On sait son amour de la littérature romantique. La mort et la souffrance revêtaient-elles une saveur particulière pour lui ? Le goût d’une douce noirceur ? Le renoncement à la chair est peut-être triste mais également équivoque.

Cela confirme le lien spirituel entre Wojtyla et l’Opus Dei. Laquelle OEuvre cultive justement une spiritualité doloriste et recommande les mortifications corporelles. Qui se ressemble s’assemble !
- Dans la rubrique: /L’info du jour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Les contrôles des fidèles   Ven 5 Fév - 7:29

On pourrait être tenté d’en sourire. En tout cas l’Eglise polonaise se soucie beaucoup de l’assiduité de ses fidèles. Elle entend la contrôler.

Quitte pour cela à faire appel à des techniques modernes. Comme celle d’un lecteur électronique d’empreintes dans une église polonaise.

Ainsi, pour comptabiliser et vérifier l’assiduité à la messe des enfants de la paroisse, le curé de Gryfow Slaski , dans le sud de la Pologne, a fait installer un lecteur électronique d’empreintes à l’entrée de l’église. .

Pendant trois ans, les enfants apposeront leurs doigts sur le lecteur jusqu’à ce qu’ils aient assisté 200 fois à l’office religieux. Ils pourront ainsi recevoir le sacrement de confirmation.

On n’arrête pas le progrès ! . . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Quimper : Chopin interdit de cathédrale   Mer 10 Fév - 6:46

Quimper : Chopin interdit de cathédrale
Par Francis Serra

Depuis l’épisode d’un strip-tease survenu lors d’une soirée organisée dans de ses églises, Mgr Jean-Marie Le Vert, évêque de Quimper et Léon, semble plus que réticent à l’idée d’accueillir dans des édifices cultuels des activités culturelles.

Les notes du piano de Didier Squiban, pourtant beaucoup moins inquiétantes pour les bonnes mœurs épiscopales que les sulfureuses exhibition de cet été, ne s’élèveront pas sous les voûtes de la cathédrale Saint-Corentin de Quimper. L’artiste aurait pu y jouer, le 6 mars, dans le cadre d’une semaine-hommage à Frédéric Chopin. Mais l’évêque n’est pas d’accord ! Vade retro ! La musique du compositeur polonais est profane. Et Didier Squiban n’est pas non plus spécialisé dans les œuvres sacrées à son actif.

Pourtant Didier Squiban a déjà enregistré son album « Porsguen » dans la chapelle Saint-Claude de Plougastel-Daoulas, en 1998, puis « Ballades » dans la chapelle Saint-Léger de Riec-sur-Bélon, en 2002. Cela n’a pas été considéré comme une circonstance atténuante. L’artiste s’en amuse : « Heureusement que les chapelles sont encore ouvertes à la culture ! Ça tombe bien, (...) car je préfère l’acoustique des chapelles. La cathédrale de Quimper, c’est toujours le combat Église contre laïcité. Les protestants sont plus ouverts que les catholiques sur ce sujet... »

L’incident de l’été (le strip-tease) a durci les choses. L’évêque est très mal disposé. Ce qui n’est certes pas la réponse la plus adaptée et la plus convaincante. Mais évêque échaudé craint l’eau froide.

Pourtant, au printemps dernier, déjà, un refus avait été opposé au printemps dernier, lorsqu’une œuvre de Gersshwin ne put être accueillie car trop profane. L’organisatrice, Claude Hermann dut se rabattre sur l’église quimpéroise de Locmaria, où elle fut reçu par un prêtre plus libre d’esprit. Hélas aujourd’hui en retraite. Les concertistes sont donc en peine d’Eglise.

Que l’évêque de Quimper se rassure : au train où il conduit son diocèse, et où la sécularisation avance, ces églises pourraient bien être détruites demain, faute d’occupant et d’argent pour l’entretenir. A moins qu’elles ne deviennent des boites gothiques ou des clubs très particulier. L’hirondelle stript-teaseuse annoncerait-elle le printemps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Des moines suisses recrutent par petites annonces pour "un emploi à vie"   Mar 9 Nov - 6:11

GENEVE, 8 nov 2010 (AFP) - Des moines suisses recrutent par petites annonces pour "un emploi à vie"
Promettant un "emploi à vie", des moines suisses de l'ordre des Capucins ont placé des petites annonces dans la presse alémanique pour recruter de nouveaux Frères, de préférence banquiers, journalistes, ou cadres commerciaux entre 22 et 35 ans.

Dans des annonces parues ce week-end dans les suppléments dominicaux alémaniques de la région de Zurich (est de la Suisse), les moines capucins vantent leur ordre et offrent au lieu d'argent, "spiritualité, prière et sécurité sociale".

"Les effectifs de notre communauté ont diminué de moitié ces dernières années et l'âge moyen est désormais d'environ 70 ans", a expliqué lundi à l'agence de presse suisse ATS Willi Anderau, supérieur régional des capucins pour la Suisse alémanique.

"Il faut faire quelque chose contre ce douloureux déclin" a-t-il poursuivi.

L'annonce parue dans les pages emploi s'adresse à des banquiers, journalistes, cadres commerciaux, théologiens, spécialistes de la communication et enseignants. Des annonces ultérieures viseront les techniciens, ouvriers et personnes travaillant dans le social.

Les moines recherchent des hommes âgés de 22 à 35 ans célibataires et catholiques. Les moines capucins accordent une grande importance au voeu de pauvreté. Ils sont environ 200 en Suisse où leur communauté existe depuis près de cinq siècles.

La communauté, qui appartient à l'ordre des franciscains, compte près de 12.000 membres dans le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: INCROYABLE ! COMMENT LE VATICAN CHERCHE A IMPOSER LA SOUTANE AUX PRÊTRES   Jeu 9 Déc - 16:04

INCROYABLE ! COMMENT LE VATICAN CHERCHE A IMPOSER LA SOUTANE AUX PRÊTRES
Depuis une quinzaine d’années, y compris et peut-être surtout en France, les habits et signes religieux ont commencé à refleurir. En particulier le col romain dans les jeunes générations. Il ne s’agit certainement pas d’un pur et simple retour à la tradition mais néanmoins à une volonté d’affirmer plus fortement l’identité spécifique du prêtre, et déjà une sorte de caractère sacré.

Bien entendu, ce jugement est hâtif car il faudrait prendre en considération la diversité des histoires locales, des us et des coutumes et sans doute des psychologies individuelles dans leur rapport au vêtement. Ceci dit le retour courant à une tenue ecclésiastique visible est un fait. Tout comme l’extrême diversité des choses vues : de l’étrange tenue baroque des clercs de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre de Gricigliano à un ancien prêtre strip-tiseur en Argentine. [ qui ne fait qu'imiter le frère Georges de Léoncel dans ses scéances d'onanisme hivernal à Léoncel] Ce dernier ayant certainement moins de frais vestimentaires que les jeunes abbés de Gricigliano. La soutane est considérée dans de nombreux pays comme l’Allemagne et l’Italie comme un habit de choeur, encore souvent en usage. Dans l’une ou l’autre cathédrale allemande on peut voir des ... jeunes filles ou même des jeunbes femmes en soutane qui servent la messe. Un grand nombre d’évêques a délaissé la soutane. Même en Italie, c’est le clergyman qui est le plus souvent de mise. Ainsi qu’au Vatican. En France, longtemps en cravate, en col roulé ou en col « Claudine » (imité du col oratorien des évêques allemands), les évêques adoptent souvent depuis quelques années, la chemise de clergyman de couleur claire. Parfois dans les teintes blanches. Rares demeurent les évêques qui à l’instar du cardinal André Vingt-Trois de Paris portent encore un plastron avec faux col. La tentative de Mgr Marc Aillet de porter la soutane à Bayonne s’est soldé par un échec. Les évêques considérés comme progressistes portent souvent cravate comme Mgr Albert Rouet, archevêque de Poitiers.

Une frange croissante et de plus en plus juvénile de prêtres a renoué avec la soutane, portée souvent en alternance avec le col romain. Ce qui a aui passage le don d’exaspérer les générationsq plus anciennes, soucieuses d’enfouissement et de présence au monde. Le cardinal Mauro Piacenza, nouveau préfet de la congrégation du clergé, est connu pour son attachement à la soutane qu’il espère voir revenir en force. Mais qu’il a sans doute déjà renoncé à imposer en bon italien pragmatique. Espérant qu’un nombre croissant de jeunes donnera le bon exemple.

Signe d’un deuil au monde et à ses vanités, la soutane pourrait aussi revêtir pour certains un charme d’un autre genre. On songe au « déshabillez-moi » de Juliette Greco. Par ailleurs en France la soutane est une sorte d’étendard intégriste.

A peine nommé cardinal, le cardinal Raymond Leo Burke, américain et préfet du Tribunal de la signature apostolique, a cru bon, dans une homélie, de faire l’éloge de la soutane (comme nous le rapporte notre confrère Americatho) : : « La soutane, ce vêtement traditionnel et vénérable du prêtre, de l’évêque et du cardinal, en remplissant la mission de charité pastorale, par-dessus tout dans le Sacrement de pénitence et la Sainte Eucharistie, est un signe d’appartenance totale au Christ par la consécration sacerdotale. Quand le prêtre revêt la soutane, on se souvient, de manière visible, qu’il a été configuré au Christ, Tête et Pasteur du troupeau en tout temps et en tout lieu, et que c’est le Christ qui agit en lui, plus particulièrement quand est offert le Saint Sacrifice de la Messe et dans le pardon des péchés avec le Sacrement de pénitence, pour le salut de tous les hommes et du monde entier. La soutane lui permet aussi d’éviter la tentation de se voir lui-même, plutôt que le Christ, comme le protagoniste des œuvres de charité pastorale et, ainsi, c’est une aide pratique dans la conversion de vie quotidienne, pour se vider de soi jour après jour, pour que son être de prêtre puisse être rempli de la grâce du Christ Souverain Prêtre ». Sans commentaire...

Abélard DELAFLAMME
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'Eglise de Narbonne mise sur l'aura du rugby pour faire sa pub    Mar 21 Déc - 18:28

L'Eglise de Narbonne mise sur l'aura du rugby pour faire sa pub à Noël
"Pour Noël marquez l'essai, Foncez...à la messe de minuit": l'église de Narbonne mise sur l'aura du rugby dans le Roussillon pour lancer mercredi une campagne d'affichage visant à ramener les fidèles à la messe lors des fêtes de Noël, a-t-on appris de source religieuse.

Le slogan, illustré par la photo d'un prêtre courant en soutane blanche et étole rouge sur la pelouse d'un stade, un ballon de rugby sous le bras droit, va s'étaler sur une vingtaine de panneaux d'affichage de la ville, a précisé le curé de la cathédrale Saint-Just à un correspondant de l'AFP.

La campagne durera deux semaines jusqu'au début janvier, car elle déborde le strict cadre de la messe de minuit. "Noël diffuse un message de paix et de joie susceptible de toucher tout le monde (...) mais il est aujourd'hui noyé sous l'aspect commercial. +Les fêtes+ n'ont plus de nom, on ne sait plus ce que l'on fête", regrette le père Thierry Ebersolh, curé de la cathédrale et vicaire épiscopal, à l'initiative du projet.

Pour le père Ebersohl, la campagne a donc associé le message de la messe et l'image de "dynamisme et de jeunesse" porté par le rugby dans la région. "Ce n'est pas une simple affiche qui bouleversera les mentalités, mais nous espérons au moins faire naître un sourire... et réveiller quelques convictions", a-t-il ajouté.

Le coût de la campagne, précise le curé, a été offert par l'agence de publicité Igloo Communication et les entreprises prestataires, qui ont travaillé bénévolement. Tout comme le rugbyman en soutane, un véritable prêtre, en poste à Carcassonne.

L'agence audoise Igloo Communication transforme l'essai réalisé en 2009 avec une première campagne appelant les passants à se rendre à "la messe, dimanche".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'Eglise à la récup ! : qu'est-ce qu'elle ferait pas pour garder sa clientèle !   Ven 24 Déc - 16:12

BENOIT XVI, PAPE VERT,S’ATTAQUE AU RAPPORT TAILLE DES GLACIERS / PECHES...
Incroyable mais vrai ! Ce n’est pas un poisson d’avril même pas congelé. Le Pape Benoît XVI vient de réaffirmer l’existence d’un rapport entre la taille des glaciers et la quantité de péchés commis par l’homme. En étrange écho à la Conférence de Cancun sur la réparation matérielle des dommages climatiques causés par l’homme.

Si le péché des hommes contribue à la fonte des glaciers, il semble néanmoins bien moins probable que leur pieux repentir puisse au contraire contribuer à les recongeler. En attendant, dans le Valais, certains fidèles semblent disposer à demander à Dieu de stopper le recul des glaciers d’Aletsch et de Fiesch en échange d’un comportement pieux et vertueux. On peut toujours rêver.

Il y a cependant un noyau positif dans le propos pontifical. Le réchauffement climatique est lié à l’inconduite des hommes. Et une vraie conversion spirituelle ne saurait délaisser les questions de protection de l’environnement.

En tout cas, Benoît XVI confirme à présent son image de « Pape vert », soucieux de l’écologie. Qu’il entend bien soigner pour retrouver ainsi une incrédibilité ailleurs perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: de l'eau bénite au robinet pour l'Epiphanie   Ven 7 Jan - 4:25

Roumanie: de l'eau bénite au robinet pour l'Epiphanie
Des dizaines de milliers d'orthodoxes roumains se sont bousculés jeudi pour se procurer de l'eau bénite distribuée par les églises à l'occasion de l'Epiphanie, mais à Timisoara (ouest) le liquide supposé guérisseur était livré directement au robinet.

Le prêtre orthodoxe Zaharia Peres a béni les réservoirs d'eau potable de cette ville de 300.000 habitants, afin que l'ensemble de la population puisse bénéficier de ses pouvoirs miraculeux, a constaté l'AFP.

"La fête de Boboteaza (ndlr: équivalent orthodoxe de l'Epiphanie) apporte la paix spirituelle à tous ceux qui boivent de l'eau bénite", a déclaré le père Peres lors d'une messe, en bénissant les réservoirs et conduits de l'usine de traitement d'eau Bega.

Cette initiative qui a bénéficié du soutien logistique du fournisseur d'eau potable de la ville, la compagnie Aquatim, a fait de nombreux heureux, notamment parmi les personnes âgées.

"Pour moi qui me déplace avec difficulté, c'est extraordinaire d'avoir de l'eau bénite au robinet", a déclaré à l'AFP Mariana Mocanu, 53 ans, qui souffre d'un handicap moteur.

"Du coup, j'ai rempli plusieurs bouteilles pour pouvoir en boire quelques gorgées pendant toute l'année", a-t-elle ajouté.

D'autres habitants, plus sceptiques, ont préféré aller à l'église, craignant que les conduits rouillés n'entament les qualités bénéfiques de l'eau.

A Constanta (sud-est), des dizaines de jeunes ont plongé dans les eaux glacées de la mer Noire pour récupérer une croix jeté par l'archevêque, selon la tradition orthodox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: En Mayenne, le clip qui fâche l'Eglise   Jeu 3 Fév - 13:05

En Mayenne, le clip qui fâche l'Eglise
L'ostie remplacée par un camembert, deux enfants de choeur qui se jettent sur le mousseux... L'évêque de Mayenne se fâche.




La bande-annonce de Va y avoir du soui (un terme de patois mayennais pour bazar, souk) n'a pas plus aux autorités catholiques locales. Le tournage du film participatif censé promouvoir l'art de vivre en province commencera en juin prochain, mais une scène de la B-A – un clip vidéo en réalité – vue près de 40 000 fois, crée déjà la polémique dans le diocèse. Dans la scène en question, le prêtre et les fidèles ont échangé l'ostie contre le camembert «Bons Mayennnais», pendant que les enfants de choeur débouchent le mousseux dans la sacrisitie.

Dans un communiqué diffusé sur le site de son diocèse, Thierry Scherrer, l'évêque de Laval, considère qu'en «faisant le choix de manier la dérision pour toucher son public, le réalisateur de ce clip a choqué un grand nombre de Mayennais». Et pour l'ecclésiaste, le clip en plus d'être «inconvenant», ne bénéficiait pas de toutes les autorisations nécessaires : «La scène tournée dans une église, en l’absence du curé de la paroisse et sans aucune autorisation de sa part, est une parodie insultante et intolérable de la messe qui constitue une véritable profanation ne pouvant susciter que réprobation et indignation.»

Le réalisateur de Va y avoir du soui, Dominique Rocher, a répondu dans Ouest France: « Nous refusons d'entrer dans une polémique qui n'a pas lieu d'être dans une République laïque au XXIe siècle. Polémique qui, par ailleurs, risque de nuire gravement à l'image de la Mayenne.» Lucien Aubert, le maire de Saint-Sulpice, le village qui a prêté son église pour le tournage, reconnaît : «On aurait dû prévenir le père Nezan.»

Le film Va y avoir du soui veut être «une création spontanée d'une oeuvre collective dans un cadre associatif», comme l'explique le site du projet. L'idée de faire un film participatif et amateur est née lors d'un atelier cinéma local. Le film, prévu pour durer deux heures dix, a un budget de 250 000 euros. Le tournage devrait commencer en juin prochain, pour une sortir prévue fin 2012.

Le projet est expliqué dans cette vidéo, Suivez la vache.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le pape ne peut pas donner ses organes   Ven 4 Fév - 15:24

Le pape ne peut pas donner ses organes
avec Reuters
04/02/2011 | Mise à jour : 15:46 Réactions (3)
Le pape Benoît XVI possède une carte de donneur d'organes depuis les années 1970 mais ne pourra pas faire don de son corps après sa mort en raison de son élection en 2005 à la tête de l'Église catholique, a fait savoir le Vatican.

Un médecin allemand, ardent avocat des dons d'organes, a été récemment prié par le Saint-Siège de ne plus faire référence au pape dans ses appels, une demande qu'il a pourtant ignorée.

Pour mettre un point final à cette affaire, le secrétaire du souverain pontife, Mgr Georg Gaenswein, a écrit à ce médecin, une initiative rapportée par les programmes en allemand de Radio Vatican.

"Il est vrai que le pape a une carte de donneur d'organes [...] mais cette carte qui date des années 1970 a perdu toute validité le jour où le cardinal Ratzinger a été élu à la papauté", écrit le secrétaire dans cette lettre.

Des responsables du Saint-Siège ont précisé qu'après le décès d'un pape, son corps appartient à l'Eglise et doit rester intact pour être inhumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Vatican: pas de confession sur l'iPhone   Jeu 10 Fév - 8:16

Vatican: pas de confession sur l'iPhone
Il ne peut y avoir de confession par l'intermédiaire des iPhone, a précisé mercredi le porte-parole du Vatican après l'annonce de la sortie aux Etats-Unis d'une application pour les produits Apple baptisée "Confession" et destinée à guider les croyants vers l'absolution.

"Il est essentiel de bien comprendre que le sacrement de la pénitence demande nécessairement un rapport de dialogue personnel entre le pénitent et le confesseur et l'absolution de la part du confesseur présent. Cela ne peut être remplacé par aucune application informatique", a affirmé aux journalistes le père Federico Lombardi, directeur du bureau de presse du Vatican.

"Il faut mettre l'accent sur cela afin d'éviter toute ambiguïté, on ne peut parler en aucun cas de +confession par iPhone+", a souligné le porte-parole du Vatican.

L'application, créée par l'entreprise Little iApps, est vendue au prix de 1,99 dollar sur iTunes.

Pour mener les fidèles sur le chemin de la confession, l'application leur propose par exemple de répondre à des questions pour vérifier s'ils se comportent conformément aux règles fixées par les Ecritures, comme "Ai-je été impliqué dans des pratiques occultes?", ou "Ai-je bien cherché à donner à (Dieu) tout l'amour de mon coeur?".

Son créateur, Patrick Leinen, explique qu'elle a été conçue pour être utilisée dans le confessionnal et qu'elle est destinée "à ceux qui vont à la messe comme à ceux qui veulent y retourner". "Notre volonté est d'inviter les catholiques à exprimer leur foi à travers les nouvelles technologies", a ajouté M. Leinen dans un communiqué.

"Dans un monde où de nombreuses personnes utilisent des supports informatiques pour lire et réfléchir (...) On ne peut pas empêcher quelqu'un de réfléchir en vue de la confession à l'aide d'outils numériques", a ajouté cependant le père Lombardi, soulignant une fois de plus que "cela ne remplace en aucun cas le sacrement".

veulent garder leur monopole les mitrés
rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: et pendant ce temps là l'Eglise bénit les portables   Mar 4 Oct - 6:06

Comme promis, le père Gil Florini a béni des centaines de téléphones portables samedi, à Nice. Un bon moyen de remplir une église si l’on en juge par l’affluence dans la nef de Saint-Pierre d’Arène.
Samedi soir, dans les travées de la petite église Saint-Pierre d’Arène à Nice, des fidèles et des curieux par centaines. Parmi eux, Michèle et Michel-Ange (sic), venus d’Antibes pour fêter leur 51e anniversaire de mariage et surtout, pour profiter de la première bénédiction des portables à l’occasion de la fête de l’archange Gabriel, opportunément promu saint patron des télécommunications. « Ma foi, je crois que le bon Dieu ne serait pas contre ! », dit Michèle. En ajoutant, portée par l’espoir : « Une fois que mon téléphone sera béni, peut-être que je saurai enfin envoyer des textos ? »


Même enthousiasme chez Béatrice et Jean-Pierre. En génuflexion devant la statue de saint Expedit, ils ressentent, à quelques minutes de la cérémonie, « des ondes incroyablement positives ». Le portable constitue à leurs yeux « un vecteur moderne de communication » et, grâce à cette bénédiction, devrait se révéler « un parfait instrument d’amour et de joie. »
C’est à peu près l’avis du maire Christian Estrosi qui, au premier rang, se réjouit de l’initiative du père Gil Florini, son ami. Il s’explique : « Son message, c’est d’apprendre aux hommes à se rapprocher. En utilisant le portable pour communiquer en bien et non pas pour laisser libre cours aux oppositions, aux insultes. »
« Les anges sont les portables de Dieu »
Parce qu’il ne veut pas trop tirer la couverture à lui, le père Florini est concis. « Certains se demandent si je n’ai pas complètement disjoncté. Eh bien, non. La preuve : l’évêque de Nice, retenu à Paris, vient de m’envoyer un SMS par lequel il exprime sa totale communion. »
Le père dominicain Yves-Marie Lequin poursuit avec une homélie bien sentie. Pas question, dit-il en substance, de se servir du cellulaire pour « alimenter dans l’immédiateté le tout-à-l’égout de l’information ». Aussi vrai, selon lui, que « les anges sont les portables de Dieu », le téléphone doit contribuer à « répandre la vérité, servir la justice, promouvoir la paix ».
La morale de l’histoire selon Renée, fidèle parmi les fidèles : « J’étais perplexe et me voilà convaincue. Le père Florini avait raison puisque son église est remplie. Après tout, il n’y a pas de mauvais moyen pour faire venir du monde à la messe… »
Dimanche prochain, Renée sera de retour pour la bénédiction des animaux : « Sans mon chat, car il refuse de se laisser attraper. Tant pis, je viendrai avec quelques-unes de ses puces ! »

et bientôt me dit-on à Léoncel le nombril de Georges !

http://leoncel.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La conerie d'Eglise n'a pas de limites !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La conerie d'Eglise n'a pas de limites !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» l'eglise trouve ou l'argent ?
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Les dires de Goebbels sur l'Eglise Catholique
» Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Bruits divers-
Sauter vers: