Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Utopies matérialistes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Utopies matérialistes   Ven 20 Fév - 12:11

Un billet de Michel :
Demain vous serez peut-être charnellement immortels


Bonjour tout le monde,

Je suis écoeuré, écooeuré après avoir vu Envoyé Spécial hier à la téloch. On y prétendait que la seule solution pour l'humanité était de créer un homme transgénique bourré de nanotechnologies qui nous permettraient de reculer, voire d'anéantir, les limites de la mort et de devenir carrément et charnellement immortels. Ils affirmaient aussi que les OGM étaient la solution miracle pour nourrir les 9 milliards d'êtres humains en 2050.

Saviez-vous qu'aux States actuellement, on peut pour mille dollars séquencer complètement son code génétique personnel et savoir si on a des prédispositions à différents cancers et autres Alzheimer. Une jeune femme de 30 ans, ayant appris qu'elle avait quelques chances de développer un jour un cancer du sein et des ovaires, a préféré se faire faire carrément une ablation totale des seins et des ovaires. Mais où va le monde? Pourquoi ne pas accepter de se soumettre aux lois de la vie, dont la mort est une composante naturelle et qui ne devrait pas nous angoisser, mais plutôt nous réjouïr. Nous sommes mortels dans notre sang et notre chair. Pourquoi ne pas l'accepter? Parce que nous ne captons pas la logique qui veut que la mort est un des éléments centraux de l'évolution. Sans mort pas de changement; pourquoi s'accrocher à un vieux corps, alors qu'il y en a des milliards d'autres qui n'attendent que l'éclair de la conscience? Et puis vous vous rendez compte si on devient immortel, le nombre que nous serons sur Terre à se partager les miettesv du festin passé. Non vraiment ceci est absurde. Qu'on travaille pour soigner des maladies et améliorer l'état de santé des gens et les conditions de la vieillesse mille fois d'accord; mais qu'on veuille vivre 300, voire mille ou deux mille ans, c'est absurde. Ceci prouve que l'on a rien compris à la vie et qu'on refuse de laisser la place aux jeunes et de suivre le cours normal des choses. Le grand fleuve coule vers l'océan, non?

Cette émission m'a révolté, outré. J'en ai fait des cauchemerds. On prépare les gens à croire à des vessies et à le faire croire à leurs enfants. C'est inadmissible. Où va-donc l'humanité (riche)? En plus on présente ça comme inéluctable, comme une suite logique de l'évolution des espèces et de l'homme. Il faut réagir et vite, car on nous prépare un monde vraiment horrible, où nous ne serons plus que des machines biologiques, retouchées par la main trop souvent désastreuse de l'homme, bourrées de nanorobots qui répareront toutes nos cellules pour que notre EGO surdimensionné puisse vivre ad vitam eternam (les riches!).

Il est nécessaire de faire entendre notre voix avec des arguments tangibles; sinon la Terre deviendra vite un monde inabitable sans racines (hors sol) et qui n'aura qu'un but : coloniser la Galaxie entière, et qui agirons comme les européens aux USA en arrachant leurs terres aux indiens qui y vivaient en harmonie et en symbiose. Mais heureusement que les ressources métalliques seront épuisées d'ici là et qu'on ne peut pas fabriquer des vaisseaux interstellaires en carton!

Mais que faire face aux multi-nationales toutes puissantes, alors que nous ne sommes que des individus et que les rares associations pour la défense de la vie doivent oeuvrer avec des moyens dérisoires. Il y a urgence. Il faut agir et vite; se positionner non pas pour refuser le progrès (qui est naturel) mais pour empêcher l'homme d'accomplir la pire bétise de sa vie.

Mais déjà le mal est bien avancé et on nous bombarde d'infos comme quoi les rats transgéniques vivent déjà dix jours de plus que les autres, ou recouvrent la vue et que le riz va pouvoir pousser sans une goutte d'eau.

Ne prenons pas leurs vessies pour des lanternes. Ce futur n'est pas inéluctable. Il faut qu'un comité d'éthique mondiale s'empare de ces problèmes; mais où seront recrutés leurs membres, chez Monsanto, chez Total ou Rhône-Poulenc? A moins qu'ils ne sortent tout droit d'une start up américaine, voisine de Google...

Et dire qu'il faut garder courage!

Ah! J'espère que sur les certainement très nombreuses planètes habitables de l'Univers, il y a des gens qui honorent le joyau qu'est la vie sans vouloir tout chambouler, tout asservir, tout formater selon leur propre peur de la mort, de la maladie, de la souffrance, de la vieillesse et d'inquiétudes basées sur le MOI. Et que ces "paradis" sont plus nombreux que les enfers...

Parce que si nous réfléchissons plus loin que le bout de notre nez, nous avons tout au fond de nous la certitude qu'après notre mort, la vie continue partout et pour des milliards d'années et que nous y participerons sous une autre forme. En faisant du mal à la Terre, nous faisons du mal aux générations futures qui ne sont rien d'autres que nous sous une autre apparence. Le monde ne va quand même pas s'arrêter avec nous. Cette idée devrait nous réjouïr et nous faire grandir en sagesse et en conscience, loin de nos égos surdimentionnés et de nos nombrils aveugles.

Voilà. Ce n'est pas tous les jours que je vous transmet ma littérature, mais ce matin, j'en avais le besoin irrésistible.

Vous pouvez donner vous aussi votre avis ( sos-planete@terresacree.org ) que nous publierons (si ça vaut le coup, afin de faire entendre notre voix, haut et fort, et trouver quelques embryons de solutions pour que le monde dans lequel nous vivons et qui est régit par l'ordre naturel et des lois immuables, décrites par la science humaine, ne se transforme pas, en une génération, en un grand dépotoir, avec nous au milieu, nous immortels pour des siècles des siècles.

Gardons tout de même confiance. Il y a quand même dans l'humanité des hommes lucides qui travaillent pour que ce scénario ne se produise pas. Nous devons les épauler et leur donner les moyens de s'exprimer alors que les médias ont l'air d'avoir choisi la toute puissance de la technologie la plus crade, même là où elle n'a pas lieu d'être. La science, c'est bien mais lorsqu'elle oeuvre pour le bien de toutes les espèces vivantes. Mais le bien de certains est le mal d'autres. Ah! C'est complexe...

Je finis par ce couple américain qu'A2 a intervievé et qui disait qu'il allait distribuer des tests génétiques à tous les petits amis de leur fille de 6 ans pour qu'elle se marie avec le garçon idéal, conforme aux normes génétiques, et qu'avec l'élu de l'éprouvette elle puisse avoir des gosses avec des yeux bleus turquoise. Mais on s'en fout des yeux bleus turquoise. Nous assistons, presque impuissants, au grand retour de l'eugénisme, tout simplement, de la sélection artificielle, selon des critères égocentriques. L'amour c'est tout de même autre chose, non?

Nous voulons un monde meilleur, mais qui aille dans le prolongement de ces milliards d'années de cette merveilleuse évolution, un monde où nous verrons encore des papillons, des abeilles et des canards sauvages. Nous ne voulons pas être mis en cage individuelle comme nos pauvres canards de batterie. Une honte pour notre civilisation!

Voilà, c'est mon coup de gueule du matin. Je n'ai pas le temps de corriger ce billet. J'espère que vous me pardonnerez.

Bonne journée à vous tous, les ami(e)s de la Vraie Vie.

Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Utopies matérialistes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le matérialisme est il explicitement condamné dans la bible?
» La Russie sera un instrument de punition pour le monde....
» L'Occident maléfique.
» L'âme.
» Marshall Sahlins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: les changements de civilisation-
Sauter vers: