Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouveau tabou collatéral : l'inceste !!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Nouveau tabou collatéral : l'inceste !!!   Jeu 29 Jan - 8:49

Plus ça va ...et plus la société occidentale régresse ..;dans la non acceptation de sa sexualité et l'illusion d'une enfance virginale Laughing Laughing Laughing

En France, deux millions de personnes seraient victimes d'inceste
lepoint.fr

Imprimez Réagissez Classez Alors qu'aucune statistique nationale n'existe sur les victimes d'inceste, une association brise le silence en publiant une enquête sur ces abus sexuels. D'après cette dernière*, 3 % des Français déclarent avoir été victimes d'inceste, soit près de 2 millions de personnes. Et un Français sur quatre connaît au moins une personne qui a été touchée par un inceste dans son entourage. Interrogés au sujet de la réaction à avoir face à une situation d'inceste, 60 % des sondés affirment qu'ils attendraient d'avoir la preuve de ce que dit le mineur avant de le révéler aux autorités. C'est l'Association internationale des victimes de l'inceste (AIVI) qui a commandé ce sondage à l'institut Ipsos, dont les conclusions révèlent l'ampleur du phénomène. L'association de victimes pointe du doigt un véritable fléau, qui touche tous les milieux sociaux.

Tabou

C'est justement pour "mieux prévenir et mieux sanctionner l'inceste" que la députée UMP Marie-Louise Fort plaide pour son inscription dans le code pénal, dans un rapport qui doit être présenté mercredi à l'Assemblée nationale. Le rapport - qui a été commandé par le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, Jean-François Copé - rappelle que la législation actuelle ne réprime pas l'inceste ni les agressions sexuelles incestueuses en tant que telles, les actes incestueux étant aujourd'hui "considérés dans un tout que sont les viols d'une part, et les autres agressions sexuelles d'autre part". D'après le sondage commandé par l'AIVI, les Français se prononcent d'ailleurs massivement pour l'inscription de l'inceste dans le code pénal : 91 % y sont favorables, dont 59 % très favorables.

Pour lever le "dernier tabou français", Marie-Louise Fort juge nécessaire "une action résolue tant sur le plan pénal et judiciaire que dans l'éducation nationale, le monde de la santé et de l'action sociale". Les solutions prévues dans le rapport souhaitent, selon la députée, "répondre à deux interrogations majeures et parallèles : comment lutter contre l'inceste ? (évolution du code pénal, prévention et détection) et comment mieux accompagner les victimes et faciliter leur résilience ? (simplifier et améliorer le parcours judiciaire, faciliter l'accès à l'offre de soins)".

* Sondage Ipsos réalisé les 16 et 17 janvier dernier par téléphone auprès d'un échantillon représentatif de 931 personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Cela n'a rien à voir avec la pédophilie »   Mar 29 Déc - 8:15

Cela n'a rien à voir avec la pédophilie »

mardi 29.12.2009, 05:03 - La Voix du Nord
Me Raphaël Théry : «Il y a vingt ans, on n'en parlait pas... » Me Raphaël Théry : «Il y a vingt ans, on n'en parlait pas... »

Au beau milieu de ce procès tendu, dramatique, par moments ...

, Alain Reisenthel, avocat du conseil général du Pas-de-Calais (administrateur ad hoc des enfants mineurs) interpelle la grand-mère de ses clientes : « Pensez-vous qu'un enfant victime d'inceste puisse continuer à aimer son père, madame ? » - « Certainement pas ! » - « Eh bien si ! C'est un grand classique. » Car il y a des classiques. En habitué, Me Reisenthel risque une esquisse : « On est souvent dans des milieux modestes, dans un contexte d'alcool. » Avec son confrère Raphaël Théry, ils poursuivent : « Il y a des terreaux incestueux. Des familles où les valeurs et l'équilibre bougent. Le père devient le copain, la mère la copine, la grande soeur la mère... » Et le plus souvent : « La personne violée dans son enfance reproduit. J'ai déjà vu dans un procès quatre générations d'incestes. Mais quand un enfant se décide à parler, la ligne est brisée... » Mais c'est bien cela le plus difficile. « C'est cruel de dénoncer ses parents », dit Bruno Fengler, expert psychiatre. « L'enfant sait bien que la famille va exploser, qu'il n'y aura plus de Noël. Il faut un courage immense, ou vraiment n'en plus pouvoir, notamment de honte. » Voilà bien ce qui guette les victimes d'inceste : « Toute leur vie, ces enfants garderont un profond sentiment de honte - celle d'avoir suscité le désir chez leur père, leur grand-père... - et de culpabilité. »
De tous temps

Alors, ils attendent quelques mots de pardon. Ou au moins de reconnaissance. « Parce que, presque aussi forte que les conséquences des actes de nature sexuelle, il y a la blessure de nature affective », dit à la barre Annie Sanctorum, psychologue, elle aussi experte à la cour d'appel de Douai. « Quand c'est nié, c'est terrible... » Pour Bruno Fengler, l'inceste a toujours existé : « Déjà, chez les Romains, chez les Grecs... » Et il touche toutes les couches sociales. Pourtant, devant les cours d'assises, on voit peu de familles bourgeoises. « Ces familles-là ne s'adressent pas à la justice.

L'affaire se règle discrètement, en famille, puis devant un thérapeute. » Mais que dit-il, alors, à ces familles qui consultent ? « L'inceste n'a rien à voir avec la pédophilie. Celui qui viole son enfant, son petit-enfant, ne jouit pas de la douleur de l'autre. C'est pas qu'il ne l'aime pas, mais plutôt qu'il l'aime mal. Ou qu'il l'aime trop : on est dans quelque chose qui a dérapé. » À son tour, il se risque au portrait-robot : « Huit fois sur dix, on a affaire à un homme qui n'a pas les capacités à aller séduire les femmes de son âge. Et qui a une compagne pour qui la sexualité est devenue une corvée. Souvent, d'ailleurs, la mère se doute et se cache les yeux... » Et comme Annie Sanctorum, il souligne qu'on ne peut envisager de soins que si l'intéressé est d'accord. La victime, elle, met souvent beaucoup de temps à guérir : « Sa vie en porte trace longtemps. La moindre caresse d'un compagnon, d'un époux, reste douloureuse. Ce sont les dégâts que cause une sexualité imposée... »

E. D.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Un pas de plus vers le coincage et le retour à la société archaïque judeo-christianisante   Jeu 28 Jan - 5:19

Le Parlement a définitivement levé le tabou sur l’inceste, ce mardi, en inscrivant le mot dans le Code Pénal. Objectif : protéger les mineurs. Jusqu’à présent, les affaires d’inceste étaient jugées au même titre que les viols et les agressions sexuelles. Or désormais, l’énumération des personnes condamnables est inscrite dans la loi. Tout crime sexuel commis au sein de la famille, sur un mineur, par un ascendant ou par toute autre personne ayant une autorité de droit ou de fait sera spécifiquement condamné par la justice. À l’origine de cette proposition de loi, la député UMP Marie-Louise Fort dont la démarche vise à identifier l’inceste afin d’écraser le tabou qui touche toutes les couches de la société.

rendeer geek jocolor rendeer geek jocolor rendeer geek jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le délicat sujet de l'inceste porté sur la scène   Mer 3 Mar - 6:14

Cahors. Le délicat sujet de l'inceste porté sur la scène
Théâtre. La compagnie N'Zassa interprète ce soir à 20 h 30 au théâtre Dyonisos « Petite Fleur » de Fargass Assande.


« Petite Fleur » est née à Cahors. Lors d'un atelier d'écriture en 2008 à l'école Saint-Georges. Il s'agissait de la première séquence d'un atelier d'artistes en résidence. « Petite Fleur » a évolué, Fargass Assande comédien, metteur en scène et écrivain, admirablement a mis en scène un texte d'une beauté singulière.

Il y aborde le viol, l'inceste, la pédophilie, sans jamais un instant tomber dans le pathos. « Petite Fleur », écrit et mis en scène par lui nous donne la chair de poule. On tangue comme un bateau ivre, chaque mot nous transperce. On est dans la douleur, l'esprit secoué aux quatre vents. Jamais exploration n'a été aussi pertinente. « Je ne suis pas féministe mais féminin », glisse Fargass Assande. En Afrique, le sujet est inabordable, lui l'aborde et de plein fouet.

Sur scène, une comédienne Yaya Mbile, porte le texte avec force. Haine, souffrance, culpabilité, peur, son chemin de croix traverse tous les déserts. Le sien glacial comme une prison résume une peine à perpétuité. Celle d'un corps et d'un esprit errant dans un labyrinthe sans fin. Un danseur Yao Sylvain, magistralement décrit le chaos. Comme elle vacille « Petite Fleur », et comme elle avance aussi. Un saxophoniste Isaac Keno, délivre le cri, emmure le non dit.

Avec « Petite Fleur » nous entrons en résistance, le cœur criblé de balles et pourtant apparemment indemne. On sort de cette pièce à la fois meurtri et grandi. Le parti pris de Fargass Assande est de tordre le cou à tous les voleurs de vie d'enfants. Nous adhérons.

« On est à l'aise quand on parle du sida, pour le reste il faut lever le tabou. Notre monde s'est trop plongé dans le divertissement, nous devons être dans une culture de combat. L'humanité est une et indivisible », remarque t-il. « Petite Fleur » est une perle rare, à voir ce soir absolument au théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouveau tabou collatéral : l'inceste !!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouveau tabou collatéral : l'inceste !!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau blog "L'express" consacré à l'éducation
» Poisson nouveau : loche de mer ?
» Un nouveau dinosaure "broyeur’’ à bec de canard
» le nouveau livre de christophe Barbe il est là !
» Nouveau système solaire : un article qui fait plaisir, et qui nous change des sondages.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les tabous de nos sociétés dites "avancées" :: Le tabou de la pédophilie-
Sauter vers: