Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cruautés musulmanes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Cruautés musulmanes   Dim 9 Nov - 8:06

GRENOBLE, 8 nov 2008 (AFP) - Grenoble: une formation à l'abattage rituel musulman reportée sine die (association)

Une formation théorique aux pratiques légales de l'abattage du mouton pour la fête de l'Aïd el-Kébir, destinée aux "pères de familles" et prévue dimanche à Grenoble dans une salle municipale contre l'avis des autorités, a été reportée sine die, ont annoncé samedi ses organisateurs.

"En raison d'un motif indépendant de notre volonté, la formation citoyenne concernant l'abattage rituel musulman est reportée à une date ultérieure", indique le site de l'Association de sensibilisation d'information et de défense du consommateur musulman (Asidcom), co-organisatrice de la réunion.

Jeudi, la fondation Brigitte Bardot avait jugé que le libellé de cette réunion ("formation aux sacrifices rituels") pouvait encourager l'abattage clandestin, déjà fort répandu en France durant l'Aïd el-Kébir.

Le porte-parole du ministère de l'Intérieur avait de son côté souligné vendredi soir que l'abattage était "réglementé" et que, si cette réunion avait lieu, il y aurait un "délit de complicité d'abattage illégal".

"On regrette que l'Etat se mette à genoux devant la fondation Brigitte Bardot (ndlr: qui a dénoncé cette réunion) et on dénonce les pressions exercées sur des élus locaux pour interdire une initiative citoyenne", a ensuite déclaré à l'AFP le président de l'Asidcom, Hadj Abdel Aziz Di Spigno.

"On va laisser passer le week-end avant de décider des suites du programme prévu. Nous sommes des citoyens actifs mais pas activistes. Nous souhaitons marier la foi et la raison", a-t-il ajouté.

Affirmant que son fils et une adhérente ont reçu des menaces de mort par téléphone et sur internet samedi, M. Di Spigno a annoncé son intention de porter plainte.

Présentée comme "une première en France", la réunion décriée visait à informer les musulmans, et en particulier les "pères de famille", sur la réglementation européenne de l'abattage.

La loi française impose que les animaux dits de consommation soient tués dans un abattoir par des professionnels agréés.

"Nous sommes très satisfaits. La formation ne s'adressait pas aux sacrificateurs agréés mais aux pères de famille. C'est important de montrer qu'il y a des réglementations qui doivent être respectées", a déclaré à l'AFP Christophe Marie, le porte-parole de la fondation Brigitte Bardot, qui dénonçait un "véritable appel à l'abattage clandestin".

Dans un courrier transmis samedi au député-maire (PS) de Grenoble, Michel Destot, le préfet a demandé "de ne pas mettre à disposition la salle municipale afin de ne pas permettre le déroulement de cette formation", a indiqué à l'AFP une source municipale.

"Le courrier est sans effet puisque l'association a renoncé à l'organisation de la réunion", a-t-elle ajouté.

L'intervention du préfet avait été demandée par le ministère de l'Intérieur, qui a indiqué vendredi que l'abattage était "réglementé" et, que si cette réunion avait lieu, il y aurait un "délit de complicité d'abattage illégal".

Seules les trois mosquées de Paris, de Lyon et d'Evry sont habilitées à délivrer les cartes de sacrificateurs, un "monopole politico-religieux" que dénonce l'Asidcom, estimant que ces professionnels ne sont ni suffisamment formés, ni assez nombreux.

L'Asidcom, dont le siège est à Marseille, compte 228 membres.

En 2007, 130.000 moutons ont été abattus légalement contre 70.000 clandestinement pour l'Aïd, fêté en décembre, selon les chiffres officiels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Cruautés inadmissibles !   Ven 12 Déc - 16:19

MARSEILLE, 12 déc 2008 (AFP) - Aïd: plainte pour abattage illégal de plus de 2.000 moutons dans les Bouches-du-Rhône

Une association de défense des animaux a annoncé vendedi avoir porté plainte contre un éleveur de Châteauneuf-les-Martigues (Bouches-du-Rhône) pour l'abattage illégal de plus de 2.000 moutons sur ses terres, à l'occasion de la fête musulmane de l'Aïd al-Adha.

L'Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs (OABA) a déposé cette plainte mardi auprès du commissariat de Martigues pour abattage illégal en dehors des abattoirs légaux et sacrifice par un sacrificateur non habilité, a précisé à l'AFP le directeur de cette association, Frédéric Freund.

Alertée par une information sur le site internet du quotidien régional La Provence, l'OABA avait délégué lundi, premier jour de l'Aïd, un vétérinaire sur le terrain de Châteauneuf-les-Martigues, où se déroulait un abattage illégal.

Des policiers, ainsi que des représentants des services vétérinaires et fiscaux de l'Etat, ont également procédé à des constatations sur place, a-t-on précisé à la préfecture des Bouches-du-Rhône.

L'éleveur concerné avait bénéficié l'année dernière d'une autorisation de créer un site agréé d'abattage pour l'Aïd, mais elle ne lui avait pas été renouvelée.

Une enquête est en cours, a-t-on indiqué de source judiciaire, en précisant que l'affaire pouvait relever d'une contravention ou d'un délit, passible de six mois d'emprisonnement.

M. Freund a souligné que si l'affaire était classée contraventionnelle, l'OABA était déterminée à faire citer l'éleveur devant le tribunal correctionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Massacres rituels   Mer 26 Aoû - 6:26

MASSACRES SANS ANESTHÉSIE

Des millions de bovins, moutons, d'ovins et de volailes sont chaque jour abattus de façon cruelle dans les abattoirs pour observer des rites religieux. Que ce soit pour la viande halal ( animaux tués selon le rite musulman ), ou pour la viande casher ( animaux tués selon la tradition juive ) les souffrances endurées lors de l'égorgement sont inacceptables à la fin du XX e siècle. Ces pratiques pourraient être évitées si la concertation entre les associations de protection animale, les autorités religieuses et les ministères chargés de ces dossiers aboutissait à la légalisation de l'anesthésie des animaux de consommation avant tout abattage rituel. Malheureusement, malgré l'existence de rapports vétérinaires stipulant que la souffrance de l'animal lors de l'égorgement est réelle, et malgré les prises de position favorables à l'anesthésie de certains autorités religieuses, les règles demeurent inchangées.

Pourtant ni dans la Torah ni dans le Talmud les textes relatifs à la consommation des animaux ne précisent qu'il est obligatoire de tuer par égorgement, ni que tout animal tué par une autre méthode est impropre à la consommation, et il n'est pas non plus mentionné que l'animal ne doit en aucun cas être endormi avant sa mort. On peut également noter que la viande d'un animal vidé de son sang et préalablement anesthésié contient autant de sang que celle d'un animal égorgé sans anesthésie. En revanche, il est bien précisé dans les deux livres de référence que l'homme se doit de respecter tout animal.

L'animal avant sa mort est terriblement stréssé, pendant et encore pendant l'abattage il souffre durant d'interminables minutes. Comment supporter le traitement subi par des millions d'animaux pour notre consommation, comment ingurgiter la viande d'un animal qui est passé de la vie à la mort dans des souffrances atroces?

Pour tuer un boeuf, on l'immobilise dans une machine, la tête seulement sortant de son box de contention, on le renerse sur le dos et on procède à l'entaille de la gorge. A la vue de son regard effaré et de son fragile meuglement, il y a tout lieu de penser que...je vous laisse imaginer la suite. Bien entendu tous les boeufs qui sont sacrifiés assistent à la saignée de leurs congénères en attandant leur tour, parfaitement conscients de ce qui va leur arriver. A la suite de l'Entaille du nerf diapragmique le muscle se paralyse, l'animal la tête en bas ne peut plus respirer et suffoque, le contenu de l'ostomac refoule vers la tête, le boeuf souffre de façon insupportable de sa plaie, de sa position, de sa gène respiratoire et est terrorisé. Il est ensuite pendu par un membre postérieur pour se vider de son sang. La lutte contre la mort peut durer jusqu'à treize minutes. Il n'est d'ailleur pas rare de voir un animal faire des efforts insoutenables pour se relever alors qu'on le croyait mort! Contrairement aux arguments avancés, et savamment démontrés, l'animal ne pred pas conscience au moment où il se vide de son sang. De toute façon, approcher une lame de son cou dans la position qu'il a et lui trancher la gorge, même avec dextériteé reconnue et une rapidité extrême, les minutes sont déjà trop longues et la souffrance générée absolument inimaginable.

En ce qui concerne les moutons le principe est à peu près identique. Les moutons sont montés sur un tapis qui propulse en avant et les maintient dans un couloir. En fin de parcours, ils arrivent dans une machine, la tête en dehors, renversés sur le dos. Le cou tiré en arrière, l'antaille est effectuée, et l'animal se retrouve rapidement pendu à un crochet par une patte postérieure afin de se vider de son sang. Dans ce cas `galement des moutons égorgés se débattent parfois pour se dégager de leur entrave. Il arrive même que certains arrivent à se décrocher et à se relever dans la douleur et la panique. Il n'est pas rare non plus de voir la lame du couteau passer plusieurs fois sur le cou du mouton.

Il exsite pas de statistiques en ce qui concerne le nombre d'animaux abattus selon la tradition religieuse, car il est reconnu qu'il y a un "circuit" clandestin, les aimaux étant abattus hors des abattoirs par des particuliers qui se chargent de leur propre consommation. Rappelons également que dans le cadre de la fête de l'Aid El Kébir des milliers de moutons sont égorgés en dehors des abattoirs et parfois clandestinement par des personnes non habilitées à pratiquer l'égorgement.

Source: Fondation Brigitte Bardot

Si vous êtes sensibles au sort de ces animaux conduits à la mort dans le stress et la souffrance, vous pouvez vous aussi écrire aux Ministres de l'Agriculture ( canadien et québécois ) pour demander que tous les animaux soient anesthésiés avant l'abattage rituel.

MODÈLE DE LETTRE

Ministre Maxime Arseneau ( Provicial )

Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation
200, chemin Sainte-Foy
12e étage,
Québec (Québec)
G1R 4X6
ministre.mapaq@agr.gouv.qc.ca, info@agr.gouv.qc.ca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'Aïd comme d'hab !   Sam 28 Nov - 16:56

Sacrifice de moutons: la fondation Bardot dénonce "l'immobilisme de l'Etat"

A l'occasion du premier jour de l'Aïd al Adha, la fondation Bardot a dénoncé "l'immobilisme de l'Etat", reprochant au président Nicolas Sarkozy de ne pas être intervenu pour rendre obligatoire l'étourdissement des moutons avant l'abattage rituel.

"Le président Nicolas Sarkozy avait promis de +trancher+ si aucune décision significative rapide n'était prise et pour l'heure, aucun engagement concret de l'Elysée n'est parvenu à la fondation Brigitte Bardot mais de simples nouvelles promesses", indique le communiqué

Dénonçant "l'immobilisme de l'Etat" la fondation critique la "désinvolture des autorités face à la souffrance des bêtes et des infractions constatées".

Des membres de la fondation qui, chaque année, se rendent sur certains sites d'abattage, ont jugé "la situation bien plus préoccupante aujourd'hui qu'elle ne l'était l'année dernière encore".

"En 48h, 200.000 moutons seront abattus pour l'Aïd al Adha, dont plus de 70.000 illégalement selon le ministère de l'Agriculture", affirme l'association de défense des animaux.

Selon elle, le Conseil français du Culte Musulman avait déclaré ne voir aucun obstacle à l'application de l'étourdissement par électronarcose (choc électronique) conformément à la réglementation européenne de 1974.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Abattage rituel: 11 organisations de protection animale écrivent à Sarkozy   Jeu 10 Juin - 8:10

Abattage rituel: 11 organisations de protection animale écrivent à Sarkozy

Les principales organisations de protection des animaux demandent, dans une lettre ouverte au président de la République, que soit mis fin à l'abattage rituel des animaux sans étourdissement, pratiqué pour l'alimentation halal et casher.

Selon la lettre envoyée par 11 organisations dont la Confédération nationale des SPA de France, la Fondation 30 millions d'amis, la Fondation Brigitte Bardot et Protection mondiale des animaux de ferme, "en France, déjà 50% des ovins sont égorgés conscients et donc sensibles à la douleur".

L'étourdissement préalable à l'abattage a été introduit il y a plus de trente ans, aussi bien dans le droit français qu'européen, afin de limiter la souffrance des animaux lors de leur mise à mort, rappellent ces associations.

Une dérogation avait toutefois été accordée aux abattages rituels israélite et musulman. Selon les associations, cette pratique tend à se généraliser dans les abattoirs, sans que le consommateur en soit informé.

"Sans mesures effectives et rapides permettant de modifier les modalités des abattages rituels afin d'abolir la souffrance des animaux et de corriger le système opaque de distribution des viandes qui en sont issues, les associations signataires lanceront dès la rentrée une campagne unitaire d'information et de sensibilisation auprès des citoyens français", souligne la lettre, laissant planer une menace de boycottage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cruautés musulmanes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cruautés musulmanes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bilan stand fourrure + noël sans cruauté
» Cruauté envers des chiens à Disraeli Paroisse
» UN AUTRE VOTE CONTRE LA CRUAUTÉ CAUSÉ PAR LA CORRIDA
» Procès de 2 membres de PETA pr cruauté envers animaux!!!
» Vidéos sur la cruauté animale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: L'état de notre planète :: Souffrances animales-
Sauter vers: