Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 stockage du CO2 en sous-sol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: stockage du CO2 en sous-sol   Ven 10 Oct - 16:45

La Commission environnement opte pour le stockage du CO2 en sous-sol

La commission de l'environnement du Parlement européen a demandé que toutes les grandes centrales électriques construites à partir de 2015 soient dotées des nouvelles technologies de captage et de stockage du CO2 en sous-sol.

Il s'agirait donc de confiner le CO2 capter "de manière durable et sûre dans le sous-sol"., à l'intérieur de formations géologiques. Par ailleurs, la commission de l'environnement a adopté une nouvelle disposition, la "clause Schwarzenegger" qui introduit une "norme de performance en matière d'émissions" pour les nouvelles centrales électriques d'une capacité supérieure à 300 MW.

Ainsi, à partir de 2015, ces grandes centrales électriques seront autorisées à émettre au maximum 500 g de CO2 par kWh sur une base annuelle moyenne. Elles seront donc amenées à stocker en sous-sol le dioxyde de carbone au lieu de le libérer dans l'atmosphère. De plus, selon un amendement introduit dans le projet de directive, lorsque le CO2 sera injecté dans le sous-sol, les exploitants devront payer des contributions annuelles pour la mise en place par l'Etat membre où le site de stockage est situé.

Un fonds pour le contrôle et la maintenance

Ce fonds devrait servir à couvrir les coûts de contrôle, de supervision et de réparation après que l'autorité d'un site de stockage fermé soit transférée à l'autorité nationale. Les députés demandent néanmoins que l'exploitant soit responsable pendant au moins 50 ans du site de stockage fermé.

La Commission environnement opte pour le stockage du CO2 en sous-sol

La commission de l'environnement du Parlement européen a demandé que toutes les grandes centrales électriques construites à partir de 2015 soient dotées des nouvelles technologies de captage et de stockage du CO2 en sous-sol.

Il s'agirait donc de confiner le CO2 capter "de manière durable et sûre dans le sous-sol"., à l'intérieur de formations géologiques. Par ailleurs, la commission de l'environnement a adopté une nouvelle disposition, la "clause Schwarzenegger" qui introduit une "norme de performance en matière d'émissions" pour les nouvelles centrales électriques d'une capacité supérieure à 300 MW.

Ainsi, à partir de 2015, ces grandes centrales électriques seront autorisées à émettre au maximum 500 g de CO2 par kWh sur une base annuelle moyenne. Elles seront donc amenées à stocker en sous-sol le dioxyde de carbone au lieu de le libérer dans l'atmosphère. De plus, selon un amendement introduit dans le projet de directive, lorsque le CO2 sera injecté dans le sous-sol, les exploitants devront payer des contributions annuelles pour la mise en place par l'Etat membre où le site de stockage est situé.

Un fonds pour le contrôle et la maintenance

Ce fonds devrait servir à couvrir les coûts de contrôle, de supervision et de réparation après que l'autorité d'un site de stockage fermé soit transférée à l'autorité nationale. Les députés demandent néanmoins que l'exploitant soit responsable pendant au moins 50 ans du site de stockage fermé.

http://www.enviro2b.com/environnement-actualite-developpement-durable/26077/article.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'AIE lance un appel urgent en faveur du captage et du stockage du C02   Mar 21 Oct - 7:08

PARIS - L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a lancé lundi un appel urgent pour un développement rapide des technologies de captage et de stockage du CO2 encore expérimentales, estimant qu'elles pourraient avoir un rôle primordial pour sauvegarder le climat.

Le captage et le stockage de dioxyde de carbone (CSC, ou CCS en anglais) est l'une des solutions les plus prometteuses pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) responsables du réchauffement climatique, a souligné Nobuo Tanaka, directeur exécutif de l'AIE à Paris.

"Les émissions de CO2 vont augmenter de 130% d'ici à 2050 si de nouvelles politiques de l'énergie ne sont pas mises en place", a-t-il indiqué devant la presse à l'occasion de la publication de l'étude "Captage et stockage de CO2: technologie clé pour réduire les émissions de carbone".

Or, selon le Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (Giec) une telle évolution provoquerait une hausse des températures de 4 à 7 degrés, avec de graves conséquences pour l'environnement.

Les experts estiment qu'il faudrait diminuer de moitié les émissions de CO2 liées à l'énergie d'ici à 2050 afin de limiter les augmentations de température à 3 degrés.

Et selon l'AIE, le CSC pourrait contribuer à près de 20% de cette diminution.

Le CSC consiste à récupérer et à acheminer le carbone émis par des centrales au charbon ou d'autres installations industrielles polluantes vers un lieu d'entreposage souterrain, un ancien gisement de gaz naturel par exemple.

La place ne manque pas: selon l'AIE, il y a de quoi stocker environ 100 années d'émissions de carbone dans les sites actuellement identifiés à travers le monde (failles géologiques, anciens gisements d'hydrocarbures, anciennes mines de sel...)

Mais il faut faire vite pour prouver l'efficacité de cette technologie, "les dix prochaines années seront essentielles", a estimé M. Tanaka.

Au sommet d'Hokkaido en 2008, les pays du G8 ont annoncé que 20 projets de démonstration de CSC à grande échelle devraient être lancés d'ici à 2010, pour un déploiement commercial d'ici à 2020, a-t-il rappelé.

Mais l'étude de l'AIE montre que les niveaux actuels d'investissements "sont loins de ceux attendus pour ces objectifs" alors que 20 milliards de dollars américains seraient nécessaires à court terme pour la phase de démonstration.

"Il est temps d'agir", a lancé M. Tanaka.

L'AIE suggère de renforcer la coopération internationale avec des "feuilles de route" globales pour le développement de la technologie du CSC afin "d'optimiser les efforts et d'éviter les doublons".

Elle recommande également des efforts de communication afin de sensibiliser l'opinion publique, qui a tendance à être défavorable au développement massif de cette technologie, craignant notamment des remontées brutales de gaz carbonique ainsi enfouis.

http://www.romandie.com/ats/news/081020125406.byxamtpo.asp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
stockage du CO2 en sous-sol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sachet en alliage aluminium pour stockage nouriture
» STOCKAGE SOUS ESCALIER
» commande dendrogramme sous R
» extraire sous SAS
» Graphiques sous R?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: L'état de notre planète :: Les effets du réchauffement climatique-
Sauter vers: