Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pour l'abandon du Latin et l'application du Message

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Pour l'abandon du Latin et l'application du Message   Sam 8 Sep - 15:43

Sans le latin...
Par Samuel, mardi 4 septembre 2012 à :: Reflexion :: #2047 :: rss

Benoit XVI vient d'annoncer la création d'une nouvelle académie pontificale pour la langue latine. Au Vatican, dernier endroit où on s'acharne thérapeutiquement sur cette langue morte, c'est un sujet important. Toute la vie de l'institution est liée à cette langue. C'en est pathétique ! Mais également très révélateur d'une institution qui en oublie sa raison d'être pour se regarder le nombril.

L'église catholique a monté toute une structure autour de la Parole, au point de la fossiliser dans une foule d'écrit. on en est arrivé au point de créer un droit religieux. Le tout s'est construit sur le latin, qui est la langue "de référence" afin de permettre la "compréhension" la plus fine et la plus exacte de tout ce qui sort du Vatican. Il n'y a qu'une vérité, elle sort de la bouche du pape, et tout doit être fait pour qu'aucune divergence n'existe, qu'il n'y ait pas le moindre malentendu, du fait de la pluralité des langues existant dans le monde. Le maintien du latin est donc vital pour le catholicisme romain et révélateur de la dérive fondamentale, et malheureusement trop courante dans l'histoire des religions.

Alors que le Christ n'a laissé aucun écrit, a passé son temps à critiquer la rigidité des interprétations des docteurs de la loi de son époque (en violant allègrement certaines prescriptions), certains de ceux qui se réclament de lui ont mis leurs pas dans ceux des pharisiens, en juridicisant sa parole, en la fossilisant, et en essayant d'utiliser cela comme un outil de pouvoir. Le Temple de Jérusalem au temps du Christ, c'est l'équivalent du Vatican aujourd'hui : un lieu qui se veut passage obligé de tous les fidèles, prescrivant des rites (pour son plus grand bénéfice économique) très précis, avec derrière, toute une armada de gens très savants qui passent leur temps à couper des cheveux en huit, à pinailler sur des têtes d'épingle, tout en laissant crever un blessé sur le bord de la route.

Exactement ce que les protestants rejettent. Si le Christ n'a pas laissé d'écrits, c'est volontairement, pour ne pas figer les choses, pour laisser les hommes libres et empêcher des bureaucraties de s'emparer de son message et de le déformer pour en faire un outil de pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Pour l'abandon du Latin et l'application du Message
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrêt du latin en début de 3ème: textes officiels?
» 3ème : cherche texte simple pour identifier thèse, arguments et exemples
» fiche de présentation en latin
» Recherche de supports pour la pratique du latin parlé
» livres pour lectures cursives en latin qui ne soient pas de la littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Le monde change...l'Eglise doit s'adapter !-
Sauter vers: