Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La polynésie n'est pas un paradis pédophile même si les enfants y sont accueillants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: La polynésie n'est pas un paradis pédophile même si les enfants y sont accueillants   Ven 7 Sep - 15:44

La cour d’assises de Papeete a condamné à dix ans de prison ferme un septuagénaire pour pédophilie.



La sentence a été prononcée. La cour d’assises de Papette, en Polynésie, a condamné à dix ans de prison ferme pour viols et agressions sexuelles Jean-Claude Alcaras, un retraité de l’Education âgé de 71 ans.


Quatre jeunes garçons ont porté plainte contre lui mais, il est aussi suspecté d’avoir fait environ 200 victimes dont il a reconnu une « trentaine ». A la demande des parents des victimes, il devra purger sa peine en dehors de la Polynésie française.


Ex-professeur de français et d’anglais, Jean-Claude Alcaras a résidé en Polynésie pendant sept ans, de 2001 à 2008, avant d’y retourner en 2009 et en 2010. C’est en compagnie d’un garçon de neuf ans, dans les toilettes de l’aéroport international de Tahiti - endroit jugé « calme » et « tranquille » - où se déroulaient régulièrement les abus qu’il a été interpellé en juin 2010.


Lors de sa plaidoirie, Thibaut Millet, l’avocat des victimes a fustigé le septuagénaire pour avoir exploité « la misère humaine pour assouvir ses désirs les plus abjects » car, il abordait ses victimes à la sortie de l’école ou en bord de route de la commune la plus pauvre de Polynésie, Faa’a. « Il venait en Polynésie comme à un safari pour chasser ses proies avec un cynisme effroyable ».


Durant les deux jours de procès, Jean-Claude Alcaras qui, une fois libéré, fera l’objet d’un suivi socio-judiciaire pendant cinq années, a plusieurs fois émis des regrets et demandé pardon à ses victimes : « Je voudrais qu’ils oublient le plus vite possible ce dramatique épisode de leur vie », a-t-il dit.


Réagissant sur le verdict du tribunal, Thibaud Millet s’est félicité de cette décision de la Justice puisque « C’est une peine juste et un signal fort pour les pédophiles en puissance qui pourraient être tentés de venir en Polynésie afin de profiter de la gentillesse des enfants ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
La polynésie n'est pas un paradis pédophile même si les enfants y sont accueillants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sainte Faustine Kowalska a visité l’enfer
» Secte dangereuse des témoins de jéhovah
» Le Paradis, le Ciel, la Béatitude éternelle en Dieu
» quel paradis?
» La sonnette du Paradis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les tabous de nos sociétés dites "avancées" :: Le tabou de la pédophilie-
Sauter vers: