Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A Léoncel les manipulations mentales sont pointées du doigt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: A Léoncel les manipulations mentales sont pointées du doigt   Mar 4 Sep - 10:05

L'"agapè" ou "guérison intérieure", une pratique dite "psycho-spirituelle" en vogue dans certaines communautés religieuses, est aujourd'hui pointée du doigt pour son caractère destructeur.

Dans un "Livre noir", le Centre contre les manipulations mentales (CCMM) a réuni 17 témoignages de victimes de ces dérives catholiques empruntant au New Age et aux mouvements charismatiques effervescents des années 70.

Pour Marthe, sans nouvelles depuis huit ans de ses deux filles, happées par des communautés religieuses, le couperet est tombé quand sa cadette l'a reniée. Sa mère l'aurait "conçue dans un cercueil", après la mort d'un enfant in utero.

Un soir de 2003, la fille de Marc a accusé tout à trac son père d'avoir commis l'"inceste" sur elle dans son enfance. Ce souvenir refoulé "lui est revenu sous forme d'une vision", via un "prêtre psychanalyste.

Le Livre noir parle de "charismes" (dons de l'Esprit-Saint), de guérisons psychiques, mais aussi physiques, de prédication, et de prophéties".

Ruptures familiales, méthodes de soins charlatanesques, exigences financières, dérives sexuelles, conditions de vie destructives, le Collectif du CCMM (Centre contre les manipulations mentales), évoque aussi des suicides de personnes fragiles qui n'ont pas pu surmonter ces pseudo-thérapies.

"Il s'agit d'abus de faiblesse caractérisés", souligne Annie Guibert, présidente du CCMM. Ils ne touchent pas seulement les victimes de dérives sectaires, mais leurs familles toutes entières qui demandent réparation".

Olivier Perru, des Frères des Ecoles Chrétiennes, dénonce une "soupe nauséabonde", servie par des "dérapeutes psycho-mystico-dingos" et qui présente "un danger potentiel d'illuminisme pour l'Eglise et pour la société".

"Sans foi ni loi"

"Non seulement les sessions agapè sont condamnables par les autorités religieuses catholiques, mais on pourrait aussi y voir un exercice illégal de prétendues psychothérapies", avertit ce professeur à l'Université Lyon 1.

Il y a un an, alerté sur ces thérapies sauvages, - parmi lesquelles des exorcismes non encadrés - menées depuis des années au sein de différentes communautés religieuses, dont celle des Béatitudes, l'épiscopat français avait appelé au discernement.

Dans un document confidentiel, Bertrand Guiouillier, psychiatre et psychanalyste, y condamnait cette "confusion de l'imaginaire et de la réalité". "Fausse, réductrice et dangereuse, car figeant toute évolution".

Malgré l'appel de l'Episcopat, note la Soeur dominicaine Marie-Ancilla, les "guérisons intérieures se déroulent sans foi ni loi dans une trentaine de centres, en France, y compris à l'ombre de monastères, comme au Puy-en-Velay, y compris avec l'aval du diocèse".

Beaucoup, s'ils ne l'étaient pas au départ, sortent traumatisés de ces Agapè, si l'on en juge par le témoignage de ce jeune homme, "passé de la conviction d'avoir vécu une enfance heureuse à l'incapacité d'ouvrir l'album des photos de famille".

Il détaille dans ce "Livre Noir" les six jours d'Agapè au Puy, où, étroitement encadrés, les retraitants font "remonter les mémoires corporelles et affectives du passé par l'action de l'Esprit Saint".

Modelages de glaise à l'appui, pour mieux "intérioriser spirituellement l'émotion embryonnaire ressentie dans le ventre maternel", il y "découvrira" qu'il "a grandi trop vite" et que son père l'a fait souffrir.

S'en est suivi une dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L’Église de France interpellée après la publication d’un livre noir   Mer 5 Sep - 4:40

L’Église de France interpellée après la publication d’un livre noir
Un « Livre noir de l’emprise psycho-spirituelle », publié le 4 septembre, réunit 17 témoignages mettant en cause des mouvements charismatiques, en particulier la communauté des Béatitudes.

« Je voudrais dire tous mes regrets d’avoir participé à faire fonctionner un tel système pendant tant d’années. Aujourd’hui, je suis dans l’obligation de reconnaître les dérives sectaires de la communauté des Béatitudes. » L’aveu d’Alain Legros, dit Cyrille, fait partie des témoignages recueillis dans le « Livre noir de l’emprise psycho-spirituelle », publié par le Centre contre les manipulations mentales (CCMM).

Celui qui avait pour directeur spirituel, Ephraïm, fondateur des Béatitudes, poursuit encore : « Voyant comment fonctionnait le système, j’ai mis un couvercle sur ma conscience, de peur de perdre ma place de choix. »

Le témoignage du P. Jean-Baptiste Tison, ancien provincial de la communauté pour le sud de la France, est encore plus édifiant. « J’ai constaté bien des abus dans le comportement de mes supérieurs, affirme-t-il. J’en ai conclu à une incapacité de la communauté des Béatitudes à se réformer par elle-même. »

« DÉVIANCES GRAVES »
Les thérapies et accompagnements psycho-spirituels ont connu un essor dans les mouvements charismatiques. Olivier Perru, membre du collectif CCMM et Frère des Écoles chrétiennes, met notamment en cause les sessions dites « Agapè », une pratique dite « psycho-spirituelle ». Un lieu de « déviances graves et de manipulations mentales » , selon Olivier Perru.

Avec la publication de ce livre noir, Annie Guibert, présidente du CCMM, entend demander aux évêques de condamner « fermement et sans ambiguïté certaines des pratiques en usage dans le renouveau charismatique » .

Contactée par La Croix , la Conférence des évêques de France (CEF) précise qu’elle répondra « dans les prochains jours à ces accusations » .

UN COURRIER ADRESSÉ PAR L’ÉGLISE AU CCMM
Dans un courrier adressé à la présidente du CCMM, daté de novembre 2011, le cardinal André Vingt-Trois, président de la CEF, expliquait par l’intermédiaire du secrétaire général de la conférence, Mgr Antoine Hérouard, que « l’Église n’est pas restée inactive » par rapport au comportement d’anciens dirigeants de la Communauté.

« Je peux vous confirmer que ces activités qui ont eu cours il y a maintenant des années sont aujourd’hui exclues des pratiques reconnues dans le cadre de la Communauté , peut-on lire dans la lettre. La nomination du P. Donneaud comme commissaire pontifical, le langage de vérité qu’il a tenu vis-à-vis des manquements graves de la part de plusieurs des fondateurs, la mise en place de nouveaux statuts pour la Communauté, sont autant d’éléments qui permettent de regarder l’avenir de la Communauté des Béatitudes avec davantage de confiance. »


*** La dite église serait bien inspirée de s'intéresser sur ce qui se passe à Léoncel...( et s'est passé d'ailleurs) rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
A Léoncel les manipulations mentales sont pointées du doigt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Point : "Les classes préparatoires sont de plus en plus pointées du doigt".
» Qui sont les 144 000 ?
» Quels sont vos traits d'évitement?
» Débat programmé : Les littoraux sont-ils des milieux propices à l'établissement d'oecoumènes?
» Les anges: qui sont ils, à quoi servent ils?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Bruits divers-
Sauter vers: