Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le ministre de l'Education , nouveau ministre de la propagande de la démocrassouille veut endoctriner la jeunesse ...comme si le socialo-racisto-bobo avait une morale à proposer ! ...l'accueil des roms ?...le respect des promesses ?...le cirage de pompe d

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Le ministre de l'Education , nouveau ministre de la propagande de la démocrassouille veut endoctriner la jeunesse ...comme si le socialo-racisto-bobo avait une morale à proposer ! ...l'accueil des roms ?...le respect des promesses ?...le cirage de pompe d   Dim 2 Sep - 13:18

des patrons ?

L’enseignement de la «morale laïque» doit être harmonisé pour enseigner aux enfants les principes et comportements du «vivre ensemble», à l’issue d’une réflexion engagée à la demande du ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon.

«Il y a eu beaucoup de petits dispositifs. Je veux créer un consensus car cela va très au delà du clivage gauche-droite», a-t-il expliqué mercredi lors de sa conférence de presse de rentrée.

La laïcité à l'école est régulièrement chahutée par diverses polémiques, comme celui des «mamans accompagnantes» voilées lors de sorties scolaires ou la question de la viande halal à la cantine.

Ensemble de valeurs

«La laïcité, ce n’est pas la simple tolérance, ce n’est pas "tout se vaut", c’est un ensemble de valeurs que nous devons partager», a dit M. Peillon. «Pour les partager, il faut qu’elles nous soient enseignées et qu’elles soient apprises (...) Il faut reconstruire entre les enfants de France du commun», a ajouté cet agrégé de philosophie.

Le ministre a fixé «une très grande ambition» à la mission qui sera installée à la rentrée et prendra «trois, quatre, cinq mois», pour «déboucher sur une refonte des programmes qui, elle-même, prend un peu de temps».

Les différents programmes scolaires enseignent les règles qui permettent de «vivre ensemble» mais «de manière peu cohérente, sans réelle progression», selon le ministère qui cite notamment l’instruction civique et morale à l'école primaire, l'éducation civique au collège, ou l'éducation civique, juridique et sociale (ECJS) au lycée. «La laïcité, qui est le cadre même de ces règles, est en réalité très peu présente dans les programmes», ajoute le ministère .

Repartir du bon pied

Quelle morale partagée dans une société pluraliste ? En février, l’ancien ministre Luc Chatel et le Haut conseil à l’intégration (HCI) avaient installé une mission «Pédagogie de la laïcité» afin de donner aux personnels éducatifs «les outils conceptuels et pédagogiques nécessaires pour mieux s’approprier le principe de laïcité».

Le sociologue Jean Baubérot a accueilli avec enthousiasme la décision de M. Peillon. «D’une manière générale, il me semble qu’il y a des mesures actuellement qui montrent qu’on est en train de repartir du bon pied au sujet de la laïcité», a-t-il dit à l’AFP, citant la mission présidée par Didier Sicard sur la fin de vie. «C’est une question complexe et fondamentale qui touche à la laïcité car il y a notamment l’Eglise catholique qui est à fond contre».

Il y a également la promesse de François Hollande d’ouvrir le mariage aux homosexuels : «là aussi, l’Eglise catholique à le droit de dire son opposition, mais la loi est pour tous», ajoute M. Baubérot.

M. Peillon lance une «troisième initiative qui remet la laïcité sur ses fondements au lieu d’en faire soit une laïcité positive à la Sarkozy, mais qui était néo-cléricale, soit une laïcité répressive à la Sarkozy-Guéant», estime M. Baubérot.

Formation des enseignants

La mission devra réfléchir au contenu : «Que peut être la morale partagée dans une société pluraliste et où il y a plusieurs morales convictionnelles différentes ?», dit-il.

«Il ne s’agit pas de porter atteinte à ces morales convictionnelles mais de trouver le fondement partagé qui peut être enseigné sans porter atteinte à la pluralité des morales convictionnelles», ajoute le spécialiste de la laïcité.

Par ailleurs, sur la forme, «on ne peut pas enseigner la morale comme on enseigne une règle de grammaire», estime Jean Baubérot. De fait, indique le ministère, la réflexion portera sur les modalités d’enseignement qui concernent tous les professeurs et toutes les disciplines et va «donc nécessairement poser la question de la formation des enseignants».


Dernière édition par Admin le Dim 2 Sep - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: En fait c'est Mr Lang qui est derrière le projet   Dim 2 Sep - 13:48


En fait c'est Mr Lang qui est derrière le projet Shocked Laughing
...c'est qu'en matière de morale il en connait un bout Mr Lang pas vrai ?

Souvenez vous ?...mais si ! ...le Maroc...les parties fines...et les jeunes éphèbes...

Demandez les détails à Luc Ferry

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Vouloir enseigner suppose être respectable   Lun 3 Sep - 4:33

Vouloir enseigner suppose être respectable...

Or êtes vous respectable avec vos magouilles ?..;et votre mépris de certaines populations démunies et au bas de l'échelle sociale ...les roms que vous traitez commes des bêtes ?

eh bien NON vous n'êtes pas respectables

alors taisez vous !
Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Après le Välsung c'est Peillon qui semble s'inspirer du Maréchal Pétain...ainsi les bobos-racistes font revivre le "National Socialisme" allemùand   Lun 3 Sep - 11:41

Luc Chatel accuse Vincent Peillon de paraphraser Pétain sur la morale laïque
13 contributions
Créé le 03/09/2012 à 12h22 -- Mis à jour le 03/09/2012 à 12h43





POLITIQUE - Sur Twitter, l'ancien ministre de l'Éducation s'en prend à son successeur...

L'ancien ministre UMP de l'Education Luc Chatel a accusé son successeur socialiste Vincent Peillon de paraphraser le maréchal Philippe Pétain dans un entretien où il défend un enseignement de la morale laïque. «Effarante interview de Peillon dans le JDD: "redressement intellectuel et moral", mot pour mot l'appel du maréchal Pétain le 25 juin 1940», a écrit Luc Chatel sur son compte Twitter. «Ce sont les propos d'une déclaration, d'un appel, du 25 juin 1940 du maréchal Pétain. Alors naturellement, j'y vois une maladresse fâcheuse», a ajouté Luc Chatel ce lundi sur iTélé.


Effarante interview de PEILLON dans le JDD: "redressement intellectuel et moral", mot pour mot l'appel du maréchal PETAIN le 25 juin 1940
2 Sept 12 RépondreRetweeterFavori
Dans cet appel, Pétain annonce aux Français les conditions drastiques de l'armistice du 22 juin imposées par les Allemands qui viennent de défaire l'armée française en moins de six semaines. «Notre défaite est venue de nos relâchements. L'esprit de jouissance détruit ce que l'esprit de sacrifice a édifié. C'est à un redressement intellectuel et moral que, d'abord, je vous convie. Français, vous l'accomplirez et vous verrez, je vous le jure, une France neuve sortir de votre ferveur», conclut le futur chef de l'Etat français.

Camille Bedin, secrétaire nationale de l'UMP, s'est, elle aussi, élevée contre le projet de Vincent Peillon d'instaurer «un cours de morale laïque», refusant par avance toute «morale gauchisante à l'école» et plaidant plutôt pour «une véritable instruction civique renforcée». «Si personne ne conteste la nécessité pour l'école de retrouver son rôle de formation des citoyens et d'apprentissage d'un meilleur vivre-ensemble, la définition que Vincent Peillon apporte à sa "morale laïque" n'est absolument pas satisfaisante. Elle est d'ailleurs floue et totalement biaisée», dénonce-t-elle dans un communiqué. «L'enseignement de la morale laïque de Vincent Peillon, c'est tout simplement l'inculcation du socialisme dans la tête de tous les jeunes élèves», affirme Camille Bedin.

«Règle de vivre-ensemble»

A ses yeux, «non seulement le ministre» de l'Education nationale «ne peut pas s'empêcher de teindre sa "morale laïque" d'anti-sarkozysme mêlé d'idéalisme gauchisant, mais pire, il n'assume pas le fait que sa proposition correspond en réalité à un problème bien plus profond: celui de l'identité nationale, du vivre-ensemble et du rapport à la réussite et de la relation à l'autorité».

Camille Bedin évoque «plusieurs solutions» alternatives, comme la mise en place de «véritables cours d'instruction civique renforcés», faire respecter les «règles de vivre-ensemble fondamentales», l'organisation de «l'école des parents sur le modèle de la "Mallette des parents"».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: La video de Chatel   Mar 4 Sep - 4:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: La morale du "Peillon" ne semble pas inclure les Roms qui malgré les recommandations européennes ne seront de fait pas scolarisés pour cause d'exactions Välsungiennes !   Mar 4 Sep - 9:42

En ce jour de rentrée, les membres de l'atelier lecture d'Hellemmes-Villeneuve d'Ascq sont amers. Pendant deux ans, elles ont apporté un soutien scolaire aux enfants roms installés illégalement sur des terrains du secteur. Mais aujourd'hui, leurs petits protégés sont éparpillés un peu partout, dans et hors de la métropole. « Mardi (NDLR : aujourd'hui), ce ne sera pas la rentrée pour tous les enfants de la métropole lilloise, déplorent ces bénévoles. Ils s'appellent Maria, Manis, Solenda, David, Lucrezia... et, ce mardi, ces enfants n'iront pas en classe.

Non, ces enfants roms européens vivant en France passeront cette journée cachés dans les fourrés ou à mendier. L'obligation scolaire pour les filles et les garçons âgés de 6 à 16 ans résidant sur le territoire français est donc bien relative.
Pour qu'un enfant rom soit scolarisé, il faut qu'une ville accepte de procéder à la domiciliation administrative de sa famille ; il faut qu' il y ait de la place pour lui dans un établissement scolaire ; il faut que ses parents renoncent à sa contribution à la vie du foyer, lui procurent chaque jour vêtements et chaussures propres, et puissent le laver. Tous ces obstacles avaient été surmontés pour certains enfants, assurent les membres de l'Atelier lecture. Ces enfants roms, poursuivent-elles, nous les connaissons, nous les avons suivis pendant 2 ans, à raison d'1 h et demi par semaine, sur leur lieu de "résidence". Nous les avons vus sourire, s'émerveiller devant une page de livre, s'appliquer à dessiner, écrire, assis à même le sol, avides d'apprendre ; nous avons pu mesurer les progrès et leur soif de connaissance, nous avons pu mesurer leur besoin de reconnaissance,si essentiel pour se construire. Mais les "événements" du 9 août ont tout brisé, leur cadre de vie, et aussi leurs parcours scolaires. C'est ça aussi une expulsion (...) Alors, ce mardi, ayons une pensée particulière pour ces enfants qui doivent avoir droit à l'enfance. En espérant que des solutions seront rapidement trouvées... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ministre de l'Education , nouveau ministre de la propagande de la démocrassouille veut endoctriner la jeunesse ...comme si le socialo-racisto-bobo avait une morale à proposer ! ...l'accueil des roms ?...le respect des promesses ?...le cirage de pompe d   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ministre de l'Education , nouveau ministre de la propagande de la démocrassouille veut endoctriner la jeunesse ...comme si le socialo-racisto-bobo avait une morale à proposer ! ...l'accueil des roms ?...le respect des promesses ?...le cirage de pompe d
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand Luc Chatel était ministre de l'Education, les économies n'étaient pas pour tout le monde...
» À votre avis, qui sera le prochain ministre de l'éducation nationale ?
» Mme Dominique Bertinotti est le nouveau ministre chargée de la Famille
» Le ministre de l'éducation expose les pistes de la réforme de l’évaluation
» NVB, une "grande" ministre de l'Education pour Valls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: Dans la démocrassouille fumeuse et technocratique du capitaine de Pédalo-
Sauter vers: