Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 On commence à dire...qu'on fera comme avant...avec la sourire de Flamby et les bisous en prime !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: On commence à dire...qu'on fera comme avant...avec la sourire de Flamby et les bisous en prime !   Ven 22 Juin - 15:14

Selon le numéro 2 du PS, les départs à la retraite seront moins remplacés, hors ministères jugés prioritaires, sans qu'il y ait toutefois d'«austérité».

Des «efforts» seront faits en matière d’effectifs de la fonction publique, avec moins de remplacements des départs à la retraite, en dehors des secteurs de l'éducation, de la sécurité et de la justice, a affirmé vendredi sur RTL le numéro deux du PS, Harlem Désir, assurant toutefois qu’il n’y aurait «pas d’austérité».

Rappelant les «trois priorités» énoncées par François Hollande lors de sa campagne présidentielle, que sont l'éducation, la sécurité et la justice, Harlem Désir a convenu que «dans les autres ministères, des efforts vont être faits». «Dans les autres ministères, il y aura moins de renouvellement des départs à la retraite mais il n’y aura ni un sur deux, ni deux sur trois appliqué aveuglément», a-t-il ajouté, sans entrer dans les détails.

A LIRE AUSSI : «La fonction publique à flou tendu»

«Ce qui était idiot, c'était que cette règle était appliquée aveuglément», a-t-il poursuivi. Le gouvernement de Nicolas Sarkozy appliquait la règle consistant à ne pas remplacer un fonctionnaire partant à la retraite sur deux. Depuis 2008, 150 000 postes ont été ainsi supprimés.

«Il y a des administrations dans lesquelles il y a des gains de productivité (à faire). On peut utiliser l’informatique par exemple dans l’administration fiscale», a poursuivi Harlem Désir, selon lequel en revanche «on va recréer des effectifs qui avaient été supprimés» en matière d'éducation et de sécurité.

«Il n’y aura pas d’austérité. Il y aura le maintien des services publics et même la réouverture de services publics dans des zones où il y a eu désertification», a-t-il assuré.

Matignon a démenti jeudi des informations du Figaro selon lesquelles le gouvernement prévoyait de baisser en moyenne de 2,5% par an les effectifs de la fonction publique hors Education, Justice et Intérieur, sur la période 2013-2015. Ce démenti n’a pas suffi toutefois à faire taire des interrogations de syndicats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
On commence à dire...qu'on fera comme avant...avec la sourire de Flamby et les bisous en prime !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plus rien n'est comme avant.
» Plus rien n'est comme avant
» Plus rien n'est comme avant.
» que veut dire? "admis en classe superieur avec reserve"
» vous ne verrez plus jamais star wars comme avant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: Dans la démocrassouille fumeuse et technocratique du capitaine de Pédalo-
Sauter vers: