Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Malgré la propagande ambiante et l'autosatisfaction repue...et entretenue...la France n'est plus le nombril du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Malgré la propagande ambiante et l'autosatisfaction repue...et entretenue...la France n'est plus le nombril du monde    Mar 19 Juin - 15:05

LA FRANCE NE FAIT PAS L'UNANIMITÉ AUPRÈS DES TOURISTES ÉTRANGERS
Choc culturel, barrière linguistique, séjour idéalisé, les touristes étrangers ne sont pas tous satisfaits de leur séjour en France.

13 JUIN 2012
PHOTOS: CC ZOETNET
TEXTE: CAROLINE PIQUET (AVEC RELAXNEWS)
0
62% des visiteurs étrangers venus en France entre 2008 et 2010 se disent "très satisfaits" de leur séjour, selon une étude de la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS) et de la Banque de France, publiée mardi 12 juin. Dans le détail, cette enquête montre que les touristes venus d'Asie sont nettement moins satisfaits (48%) que les clientèles traditionnelles d'Europe (68%).

Globalement, les touristes des pays émergents, les BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), sont les moins satisfaits de leur séjour en France. Seuls 39% des Chinois, 43% des Indiens, et un Brésilien et un Russe sur deux, ont déclaré être "très satisfaits" de leurs vacances dans l'Hexagone.

Au premier séjour, une personne sur deux satisfaite

Autre critère retenu dans l’étude, le fait de découvrir la France pour la première fois. Ainsi, seule la moitié des personnes dont c'était le premier séjour (50,7%) se dit très satisfaite, contre 63,4% pour ceux qui reviennent dans le pays. Là encore, la provenance des touristes fait varier ce constat. La DGCIS remarque que les vacanciers venant d'Europe ou des Etats-Unis ont une meilleure opinion de leur séjour en France lorsqu'ils y reviennent, un point positif qui pourrait les inciter à revenir dans un avenir proche, alors que les Asiatiques sont plus contents la première fois que les suivantes.

Cette étude n’est pas sans rappeler le “syndrôme de Paris”, une forme de dépression aigüe pouvant aller jusqu’à l'hospitalisation, voire le rapatriement. Les touristes japonais en sont les premières victimes. Ils pensent voir un Paris des années folles, des petits troquets tout propret, des gravures de mode à chaque coin de rue. A l’arrivée, la pollution, les rames de métro usagées, les bousculades dans les rues agressent ces touristes très attachés aux codes de politesse. Déstabilisés par le fossé culturel entre la France et le Japon, 20 touristes ont dû être rapatriés l’été dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Malgré la propagande ambiante et l'autosatisfaction repue...et entretenue...la France n'est plus le nombril du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pub Acadomia : propagande spéciste
» Non à la propagande pro-viande dans les écoles
» Santé, mensonges et propagande
» Al Qaida n'est qu'une invention de la propagande US
» affiches de propagande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: Dans la démocrassouille fumeuse et technocratique du capitaine de Pédalo-
Sauter vers: