Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'hypocrisie de l'Eglise n'a pas de limites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: L'hypocrisie de l'Eglise n'a pas de limites   Mer 26 Oct - 17:19

Des organisations chrétiennes s'élèvent contre les paradis fiscaux

Quatre organisations chrétiennes ont dénoncé mardi les paradis fiscaux et appelé les citoyens à agir, une semaine avant l'ouverture du G20 à Cannes (Alpes-Maritimes), lors d'une conférence de presse à Evry.
Un document, "Au service du bien commun", a été publié par le Secours Catholique, CCFD-Terre Solidaire, Justice et Paix et le Centre de recherche et d'action sociales (Ceras). Les quatre organisations y dénoncent "la fraude fiscale et l'évasion des capitaux".
"Il n'est pas contestable que l'Eglise catholique (...) rappelle à chacun son devoir de contribuer au financement des dépenses publiques", indique ce document.
"Nous sommes persuadés que la société civile peut permettre de faire des avancées. Il faut que les citoyens fassent pression pour la transparence", a précisé Monseigneur Dubost, évêque d'Evry et président de Justice et Paix France, soulignant l'importance "que tout le monde puisse participer à la vie économique".
"Il faut que chaque entreprise dise où elle est, où elle a des comptes et des filiales. Les consommateurs ont exigé la traçabilité du bifteck, nous demandons la traçabilité de l'argent", a-t-il indiqué.
"Il ne s'agit pas seulement d'une exigence éthique", a ajouté Philippe Tournaud, délégué du CCFD-Terre Solidaire en Ile-de-France, dénonçant une "minorité (qui) accapare les richesse", situation qui mène à la crise économique actuelle.
"On ne peut pas dire que rien n'ait été fait", a encore relevé Monseigneur Dubost, avant d'ajouter : "Nous demandons des lois".
Concernant une taxe sur les transactions financières, Monseigneur Dubost et Philippe Tournaud ont estimé qu'"une taxe, même minime, fait qu'on appuie pas seulement sur le bouton, on prend le temps de réfléchir".
"A qui va-t-elle profiter ? Au développement des pays en voie de développement ? Ou à une réserve pour recapitaliser les banques ?", ont-ils toutefois interrogé.
Lundi, le Vatican a dessiné les grandes lignes de lAutorité publique de compétence universelle que le pape Benoît XVI avait appelée de ses voeux afin de remédier à la crise économique mondiale. Des mesures de taxation des transactions financières et la recapitalisation des banques avec aussi des fonds publics y sont préconisées.

ce qu'oublient ces hypocrites inconscients c'est que le Vatican et sa banque sont un paradis fiscal reconnu et terriblement agissant

http://ermitageagora.discutforum.com/t979-la-banque-du-vatican-un-paradis-fiscal-sur-terre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Intervention musclée de la police contre les indignés au Vatican   Lun 16 Jan - 5:05

Intervention musclée de la police contre les indignés au Vatican


7sur7.be
dim., 15 jan. 2012 12:47 CST

La police italienne est intervenue samedi de manière musclée contre une cinquantaine d'"indignés" en provenance de plusieurs pays, notamment d'Espagne, de France et de Belgique, qui manifestaient sur la place Saint-Pierre pour contester le "pouvoir" du pape et la richesse du Vatican.

Après avoir passé près de trois heures devant la crèche géante installée sur la place en criant des slogans hostiles au pape ou au Vatican, les manifestants ont été évacués manu militari par les forces de l'ordre, a constaté l'agence d'informations religieuses I.Media.

Ces dizaines de jeunes, en majorité Espagnols, Français, Italiens, Belges ou Grecs, s'étaient installés au pied du sapin de Noël dressé à côté de la crèche géante, devant la basilique.

Ils criaient de nombreux slogans, parmi lesquels : "Eglise corrompue", "pape criminel" ou encore "Vatican paie les impôts comme tout le monde".

Alors qu'ils avaient planté quelques tentes derrière les barrières entourant la crèche et le sapin, ils ont été, dans un premier temps, évacués des lieux par la police italienne et par des hommes de la Gendarmerie vaticane.

Trois manifestants ont été arrêtés par les forces italiennes, en charge de la sécurité de la place, dont l'un qui avait grimpé dans le sapin de Noël.

La police a donné quelques coups de matraque et attrapé plusieurs jeunes par les pieds et les épaules. De nombreux "indignés" ont résisté, les mains levées en l'air, au cri de "Non à la violence". Un jeune Espagnol, a été blessé, frappé au visage par un policier.

En quelques minutes, le groupe s'est retrouvé en dehors du territoire du Vatican, sur la place Pie XII, au milieu d'une bonne centaine d'hommes des forces de l'ordre.

Selon Gigi, un des responsables du mouvement, "le Vatican fait partie des riches" et "nous contestons sa suprématie". Cette militante belge précise que le mouvement, qui comptait de nombreux croyants, ne conteste pas "l'aspect spirituel" ou "l'engagement" de l'Eglise.

Sur un site Internet (http://indignado.org), un autre mouvement annonce que les "indignés" entendent occuper en mai prochain durant trois jours la place Saint-Pierre, au "centre moral du capitalisme mondial". (belga/chds)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
L'hypocrisie de l'Eglise n'a pas de limites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'hypocrisie d'un certain schtroumpf dévoilée !
» Egypte : l’Eglise copte condamnée parce qu’elle ne reconnaît pas le divorce
» l'eglise trouve ou l'argent ?
» Saint Basile le Grand Docteur de l'Eglise et commentaire du jour "Au milieu de vous se tient..."
» Un membre de l'Opus Dei à la tête de l'Eglise de Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Petites ( et grandes) affaires de gros sous-
Sauter vers: