Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fabrique à pédophiles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: La fabrique à pédophiles   Mar 4 Oct - 6:09

La fabrique à pédophiles

03 Octobre 2011 Par hommelibre
Depuis une vingtaine d’années les divorces conflictuels ont pris des tournures parfois extrêmes. Non contents de se faire une guerre juridique sans merci certains parents en sont venus à des méthodes relevant de la justice pénale. Au point d’envoyer un parent - le plus souvent le père - devant les tribunaux pour des accusations d’abus sexuels sur les enfants.




Le SAP

Des psychologues, des avocats, des associations de pères ont dénoncé un mécanisme ravageur: le SAP ou Syndrome d’Aliénation Parentale. Dans sa version simple il s’agit de la préférence marquée de l’enfant pour le parent gardien sans qu’aucun élément objectif ne le justifie. Dans sa version lourde, l’enfant est manipulé, parfois jusqu’à inventer des accusations graves induites par le parent gardien. D’une manière ou d’une autre le parent non gardien est aliéné, son lien avec l’enfant est rompu.

Si les pères sont majoritairement victimes du SAP, des mères peuvent aussi l’être car on voit des pères utiliser ce mécanisme de possession de l’enfant. Mais initialement ce sont surtout des mères qui ont développé la coupure de l’enfant avec le père et la fausse accusation.

Le SAP n’est pas encore universellement reconnu. Les milieux féministes le contestent brutalement et attaquent celui qui l’a énoncé initialement: le Dr Gardner. Depuis d’autres psychologues et psychiatres ont étudié ce syndrome. De plus beaucoup de parents savent malheureusement très bien ce dont il s’agit.

Les adversaires du SAP, en particulier certains milieux féministes, voient d’un mauvais oeil le fait que des mères puissent être mises en cause dans un comportement manipulateur et criminel. D’une part c’est contraire à la victimisation féministe, d’autre part cela contrarie la volonté manifeste d’évacuer les pères de l’éducation des enfants et de donner dans la famille une toute-puissance à la mère - en plus d’un revenu.


Campagnes contre le SAP

Ces milieux ont donc lancé des campagnes de dénigrements depuis des années. Ces campagnes sont axées sur deux argumentaires:

1. Les fausses accusations seraient rarissimes. Ceux qui prétendent en être victimes veulent annuler la parole de l’enfant. Or l’enfant ne ment pas et ne manipule pas. Le SAP n’est pas scientifique.

2. Ceux qui dénoncent le SAP sont principalement des pères pédophiles et incestueux qui veulent se présenter en victimes pour mener impunément leur activité criminelle. Le Dr Gardner aurait été un défenseur de pédophiles.

Reprenons le point 1. Les fausses accusations ne sont malheureusement pas rarissimes. Selon diverses études elles vont de 2% à 40% de cas entre adultes. Celles concernant les enfants ne sont pas chiffrées. Les récentes affaires Sécher ou Virginie Madeira ne sont que la pointe visible de l’iceberg.

Un enfant peut-il mentir ou manipuler? Bien sûr. Pas automatiquement mais cela arrive. Lui ne le voit pas comme un mensonge ou une manipulation délibérée. Il reprend un discours induit peu à peu, parfois par des manières détournées. Il le reprend par loyauté au parent gardien, par désir d’être aimé, ou parce qu’il ne comprends pas ce qui se dit et ce que les mots recouvrent - en particulier chez les petits enfants. De plus dès qu’un enfant est interrogé en dehors d’un cadre très précis, avec vidéo, et par des professionnels spécialisés, il peut amplifier et s’ancrer dans son histoire. Le tout premier interrogatoire est décisif. S’il est réalisé par un enseignant, un ami de la famille, ou n’importe quelle personne non spécialisé, un biais peut être installé.

Il y a quelques années, un père que je connais était en divorce conflictuel. La mère jouait les enfants, deux petites filles, contre une bonne pension. Elle avait la garde. Une première accusation d’attouchement avait été démontrée fausse par la justice. Mais à cause de cela le père voyait ses enfants dans un point rencontre, une heure par semaine. Dans cette pièce, sans coin pour se cacher, il y a plusieurs assistants sociaux. Ils surveillent tout ce qui se passe. La mère a pourtant déclaré que le père avait commis des attouchements aux filles dans ce cadre, et les filles ont d’abord confirmé! Alors que c’était matériellement impossible. La justice a acquitté cet homme et la mère a été condamnée pour dénonciation calomnieuse. Cet exemple démontre bien le syndrome d’aliénation parentale.

Sur la question de l’aspect scientifique du SAP, les parents qui vivent cette aliénation se posent moins de question que les féministes.


Ce qu’en dit une féministe

Avant de reprendre le point 2 voici quelques citations du site sisyphe.org sur le sujet:

«Pour défendre l’indéfendable, l’abus sexuel, le "SAP" s’avérait être un instrument parfait dans le cadre de domination patriarcale : "la mère avait aliéné ses enfants et inculqué dans leurs têtes des abus sexuels qui n’avaient jamais existé”.»

«Le "SAP" manque de tout fondement scientifique, ne tient pas compte ou méconnaît totalement la psychologie infantile et sert seulement à absoudre les abuseurs sexuels.»

«Cette invention sinistre au service des abuseurs sexuels d’ enfants, constitue un argument largement utilisé partout dans le monde par les pères autoproclamés "injustement" séparés de leurs enfants.»

«Faire appel et diffuser sans aucune honte ce syndrome inexistant qui a été mis au service d’abuseurs sexuels d’enfants et de leurs défenseurs, est inacceptable.»

Ainsi ceux - les pères - qui invoquent le SAP sont automatiquement classés en abuseurs. Sachant combien ces crimes sont choquants pour la société, c’est une manière indirecte de «tuer» le parent non gardien. L’auteure de l’article de sisyphe accuse le Dr Gardner de soutenir la pédophilie. Je ne développerai pas d’argumentaire ici, sur des extraits hors contexte et sur des accusations auxquelles lui-même a répondu dans un texte traduit ici par le Dr Broussalian. De plus le SAP ne dépend pas du Dr Gardner pour continuer à être exploré.



La fabrique à pédophiles

Prenons donc le point 2. Le SAP est-il un paravent pour abuseurs? Pour l’affirmer il faudrait des cas, des chiffres des statistiques. J’ai déjà demandé à celles qui relaient cette terrible accusation quels étaient leurs sources et leurs chiffres. Je n’ai jamais obtenu de réponse. On lance donc une accusation grave, très grave, on affirme, sans preuve, dans un domaine où l’irrationnel règne. Et parce que l’émotion est ingérable de nombreuses personnes croient cette affirmation. De plus, demander à vérifier ou mettre en doute l’affirmation reviendrait à être complice des abuseurs et pédophiles. Système d’accusation qui emprunte ses méthodes au fascisme.

Il n’y a donc aucun chiffre permettant d’évaluer s’il y a des pédophiles et abuseurs dans les parents qui invoquent le SAP, et s’il y en a quel en est le pourcentage.

L’accusation est donc gratuite. Elle permet de fabriquer du pédophile.

On constate d’ailleurs que dans les accusations de l’auteure, Monica Laura Creus Ureta, il n’est question que d’abuseurs. Jamais d’abuseuses. Or la pédophilie ou l’inceste au féminin sont largement répandus même si ils sont moins visibles. Selon Erin Pizzey, féministe historique qui a fondé la première maison pour femmes battues en Angleterre dans les années 1970, elles sont équivalentes à la pédophilie et à l’inceste masculin. Plusieurs amis hommes m'ont raconté comment leur mère s'occupait étrangement de leur hygiène intime. L'une d'entre elle dormait avec lui à l'adolescence.

Dans un récent article, le journal Marie-Claire parlait de l’explosion de la pédophilie féminine.

Enfin, les accusations de féministes s’adressent aussi au syndrome des faux souvenirs, développé par le Dr Gardner et d’autres chercheurs. Certains adultes se remémoreraient des souvenirs de viol ou d’inceste seulement à l’âge adulte. Les souvenirs auraient été refoulés. En conséquence de quoi il faut impérativement et toujours croire à 100% la parole de l’enfant. Or Elisabeth Loftus, psychologue américaine dont les travaux sont reconnus par ses pairs, a démontré que cette hypothèse des souvenirs refoulés est fausse.

D’autre part des thérapeutes vous fabriquent un faux souvenir de viol en une séance. Voir à ce sujet et au sujet d’Elisabeth Loftus cet article, et surtout la vidéo des Infiltrés en caméra cachée qui figure en fin d’article: c’est édifiant!

On peut, devant l’absence de preuves et l’orientation anti-pères des accusations relayées par des féministes, considérer malheureusement que les attaques contre le SAP ne sont qu’un épisode de la guerre faite aux hommes par un radical-féminisme agressif et misandre. C’est un épisode de la guerre des sexes.


Pour terminer, ce poème musical qui raconte une fausse accusation. Tiré d’une histoire vraie qui m’a été relatée il y a des années. Cela pourrait aussi arriver à une mère.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
La fabrique à pédophiles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment fabrique t'on du lait ????
» Livre: parution de « Cyberpédophiles et autres agresseurs virtuels » actualités mondiale
» Qu'en est-il des actes pédophiles commis par des imams ?
» Prêtres pédophiles
» 99 % des prêtres catholiques NE SONT PAS pédophiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les tabous de nos sociétés dites "avancées" :: Le tabou de la pédophilie-
Sauter vers: