Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La justice et la vengeance ce n'est pas la même chose n'en déplaise aux hypocrites aux yeux rivés sur le baromètre électoral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: La justice et la vengeance ce n'est pas la même chose n'en déplaise aux hypocrites aux yeux rivés sur le baromètre électoral   Lun 2 Mai - 15:36

Mort de Ben Laden: pour l’Elysée, «justice est faite»
L'expression choisie par l'Elysée et par Alain Juppé fait déjà polémique.


Le tweet de l'Elysée

Pour qualifier la mort de Ben Laden, le gouvernement estime que «justice est faite». La phrase a été prononcée tout d’abord par l’Elysée sur Twitter:



L'Elysée a ainsi repris l’expression employée par Obama, les politiques et certains médias américains. Alain Juppé a ensuite tenu les mêmes propos sur BFM TV ainsi que Nicolas Sarkozy dans un communiqué. «Comme l’a dit le Président Obama, aujourd’hui justice est faite», a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

et depuis l'Irak ou l'Iran...on a fait croire tellement de choses aux gogos que peut-être en est-ce une de plus ! rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: A quand les Bush, obama , Clinton et autres Sarkozy ou Netanyahou devant le TPI pour crimes de guerres et autres génocides ?...la justice occidentale est borgne ou aveugle les amis !!!   Mar 28 Juin - 4:01

Le mandat d'arrêt lancé lundi 27 juin par la Cour pénale internationale (CPI) contre Mouammar Kadhafi est "une couverture" de l'Otan pour atteindre le dirigeant libyen, a accusé le régime de Tripoli, soulignant qu'il n'acceptait pas la juridiction de la Cour.

La décision de CPI est une "couverture pour l'Otan qui a essayé et tente encore d'assassiner Kadhafi", a déclaré le nouveau ministre de la Justice, Mohamed Al-Gamoudi. Le ministre a rappelé que son pays n'est pas signataire du traité de Rome instituant la CPI et "n'accepte pas la juridiction de la Cour", a-t-il ajouté.

Les rebelles libyens prennent le dessus sur les forces pro-Kadhafi grâce aux frappes aériennes de l'Otan, avait estimé un peu plus tôt un haut responsable des Nations unies lors d'une réunion du Conseil de sécurité sur le Soudan.

"Bien que nous n'ayons pas une compréhension détaillée de la situation militaire, il est clair que les forces de l'opposition ont repris l'initiative, même si cela reste hésitant, et ce grâce à la force aérienne de l'Otan", avait déclaré Lynn Pascoe, secrétaire général adjoint aux Affaires politiques de l'ONU.

Faisant écho aux critiques des pays africains contre l'intervention de l'Otan, Lynn Pascoe avait précisé que les Nations unies étaient "préoccupées" par les pertes humaines occasionnées par le régime de Kadhafi mais aussi par les frappes aériennes de l'Otan. Il avait cependant souligné que le régime du colonel Kadhafi était "responsable de la grande majorité des pertes civiles".

Crimes contre l'humanité

Lors d'une audience publique à La Haye, la Cour pénale internationale (CPI) a annoncé la délivrance d'un mandat d'arrêt à l'encontre de Mouammar Kadhafi pour crimes contre l'humanité commis en Libye depuis le 15 février.

"La chambre délivre, par la présente, un mandat d'arrêt contre Mouammar Kadhafi", a déclaré la juge Sanji Mmasenono Monageng, lors d'une audience publique à La Haye.
Les juges ont également délivré des mandats d'arrêt pour crimes contre l'humanité à l'encontre du fils de Mouammar Kadhafi, Seif Al-Islam, et du chef des services de renseignements libyens, Abdallah Al-Senoussi.

Des milliers de morts

Le procureur Luis Moreno-Ocampo avait le 16 mai demandé aux juges des mandats d'arrêt contre les trois hommes. Il les accuse d'être responsables de meurtres et de persécutions commis par les forces de sécurité libyennes sur la population civile depuis l'éclatement de la révolte mi-février, notamment à Tripoli, Benghazi et Misrata.

Saisi par le Conseil de sécurité des Nations unies le 26 février, le procureur de la CPI avait ouvert son enquête le 3 mars.

La révolte en Libye a fait des milliers de morts, selon le procureur de la CPI. Elle a en outre entraîné la fuite à l'étranger de près de 650.000 Libyens et le déplacement à l'intérieur du pays de 243.000 autres, selon l'ONU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
La justice et la vengeance ce n'est pas la même chose n'en déplaise aux hypocrites aux yeux rivés sur le baromètre électoral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» le billet de L'équipe de Sos Justice et Droits de l'Homme
» Saint Amédée de Savoie et commentaire du jour "Le soleil de justice : la nouvelle Loi dans le Temple"
» la justice devient folle
» Justice rétributive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: Les dérives de l'occident-
Sauter vers: