Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cailles en batterie : petits plaisirs et grandes souffrances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Cailles en batterie : petits plaisirs et grandes souffrances   Jeu 24 Fév - 17:35

Cailles en batterie : petits plaisirs et grandes souffrances



«

Le Salon de l'Agriculture célèbre la gastronomie à la française : les cailles figurent bien souvent au menu. Leur chair est accommodée pour les repas festifs, leurs oeufs décorent les plats. Pourtant, loin du luxe, l'élevage des cailles n'échappe pas au productivisme effréné du modèle agricole français. L214 vous emmène dans les coulisses d'une production méconnue.
Quatrième vidéo de la série de 9 enquêtes de L214 révélées chaque jour tout au long de la tenue du salon.

Voir les autres vidéos

Un élevage industriel standard

En France, l'élevage des 40 millions de cailles2 se fait le plus souvent en hangar fermé et ressemble à s'y méprendre à celui des poules pondeuses et des poulets de chair : des animaux cloîtrés dans des espaces sans aménagements qui ne leur permettent pas d'exprimer une large gamme de comportements naturels. Les cycles de lumière sont fixés pour maximiser la productivité, indépendamment du jour et de la nuit.

Œufs de batterie

Pour la production d'oeufs, les cailles sont entassées à 80 par cages. Surpopulation, promiscuité, sol grillagé, voici la condition de ces oiseaux, 24h sur 24, 7 jours sur 7. Les cailles se cognent au plafond en essayant de s'envoler. Les semaines défilent et l'état des cailles se dégrade, déplumées, boiteuses. De nombreux oiseaux n'y résistent pas et meurent. Des corps se décomposent dans les cages au milieu des autres.

Ethique en toc

Le Salon de l'Agriculture ne doit pas faire oublier la réalité de l'élevage en France : un élevage majoritairement intensif tirant au maximum profit des animaux à leur détriment.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Cailles en batterie : petits plaisirs et grandes souffrances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les petits plaisirs quotidiens
» Ces petits plaisirs qui ne coûtent rien et qui nous font tant plaisir !
» Les petits plaisirs de Gilles à la retraite...
» Les petits ruisseaux font les grandes rivières
» Michel et Augustin : 100% oeufs de batterie ! & Action !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: L'état de notre planète :: Souffrances animales-
Sauter vers: