Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des Églises évangéliques gèrent une prison privée sud-coréenne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Des Églises évangéliques gèrent une prison privée sud-coréenne   Mar 15 Fév - 4:38

Des Églises évangéliques gèrent une prison privée sud-coréenne

La Corée du Sud confie la gestion de sa première prison privée à des Églises protestantes. Les associations des droits de l’homme s’inquiètent


Vue d'artiste de la prison Somang, à Yeoju (Photo : Églises d'Asie).

« C’est vraiment dangereux. Une prison doit être sous la responsabilité d’un gouvernement, et non d’une organisation religieuse. » Kim Duck-jin, secrétaire général du Comité catholique des droits de l’homme, ne décolère pas.

Basée à Séoul, son association s’implique dans la défense des droits des prisonniers. Elle s’oppose à la récente décision du gouvernement sud-coréen de confier la gestion de la première prison privée du pays à un groupement d’Églises évangéliques protestantes.

Baptisée « Somang », ce qui signifie « espoir » en coréen, ce centre de détention a ouvert ses portes en décembre. D’une capacité de 300 places, il accueille pour le moment une trentaine de prisonniers. Il est financé par le gouvernement, qui verse à la fondation protestante Agapé, chargée de sa gestion, 90% de ce que coûte une prison gérée par l’État.

« Ce projet nous permet de résoudre les problèmes de surpopulation carcérale, et de mettre en pratique toute une variété de programmes visant à réduire les taux de récidive », se félicite Park Byung-rae, porte-parole du ministère de la Justice. Selon le ministère, la Corée du Sud compte aujourd’hui 46 000 détenus, et les prisons d’État ne suffisent plus à accueillir des condamnés dont le nombre a brusquement augmenté depuis la crise financière asiatique de 1998.
La question du prosélytisme alarme les catholiques

C’est la fondation Agapé qui choisit ses détenus, parmi une liste de prisonniers qui en ont fait la demande et qui ont été présélectionnés par l’administration pénitentiaire. Sont acceptés des hommes âgés de 20 à 60 ans dont la peine est inférieure à sept ans.

Les responsables protestants se sont fixés comme objectif de parvenir à un taux de récidive de seulement 3%, bien au-dessous du taux moyen de réincarcération de 22,4% observé en dans le pays. Pour y parvenir, diverses activités sont mises en œuvre, parmi lesquelles un programme de conseils personnalisés auquel participeront 600 bénévoles, ainsi qu’un programme d’étude de la Bible.

C’est justement la question du prosélytisme qui alarme le Comité catholique : « Ces Églises considèrent que leur prison est une excellente occasion d’accroître le nombre de leurs fidèles », s’inquiète Kim Duck-jin. Mais le ministère de la Justice assure de son côté qu’il sera vigilant, et que la liberté religieuse des prisonniers sera respectée.
19% de la population sud-coréenne est protestante

« Certes, dans les premiers temps la gestion de la prison Somang sera observée à la loupe. Mais d’ici deux à trois ans, quand la prison sera bien implantée, qui peut prédire ce qui s’y passera ?, s’interroge Kim Duck-jin, qui effectue de fréquentes visites en milieu carcéral. Même s’il n’y a pas d’exigence formelle, les détenus se sentiront obligés d’aller à la prière, ou de participer à des activités religieuses. »

Les Églises protestantes évangéliques sud-coréennes ont débuté en 1995 une intense campagne visant à autoriser l’établissement de prisons privées. En 1999, l’Assemblée nationale sud-coréenne avait donné son feu vert au projet.

La fondation Agapé a dû cependant attendre dix ans de plus pour que le gouvernement actuel autorise l’ouverture de la prison Somang. Le fait que le président Lee Myung-bak soit un protestant fervent y a sans doute contribué. Aujourd’hui, 19% de la population sud-coréenne est protestante, et les autorités catholiques et bouddhistes reprochent régulièrement au chef de l’État d’afficher trop ouvertement ses convictions religieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Des Églises évangéliques gèrent une prison privée sud-coréenne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les évangéliques secouent les Églises historiques...
» 40% des évangéliques favorables au « droit à l’avortement » ?
» à Joss: les évangéliques, cette religion dégénérée
» "Les vertus évangéliques, base de toute la vie chrétienne et humaine"
» Dialogue avec les évangéliques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Bruits de chapelles et soupirs de confessionnaux :: Gros péchés d'Eglise-
Sauter vers: