Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toujours plus de pauvreté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Toujours plus de pauvreté   Jeu 17 Juil - 15:08

Les pays les moins avancés (PMA) bénéficient d'une forte croissance économique, mais celle-ci ne se traduit pas par une réduction de la pauvreté. Résultat : les PMA "ne sont pas près d'atteindre l'objectif d'une réduction de moitié de l'indice de la pauvreté entre 1990 et 2015", constate le rapport annuel de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) rendu public, jeudi 17 juillet, à Genève.

En 2005, précise le document, 36 % de la population des PMA vivaient dans l'extrême pauvreté. "Même si l'indice de la pauvreté diminue lentement, le nombre de personnes vivant avec moins de 1 dollar ou moins de 2 dollars par jour était plus grand en 2005 qu'en 2000", ajoute la Cnuced.

La nature de la croissance explique ce paradoxe. "Elle ne correspond généralement pas à un processus de développement partagé", déplore le rapport. En clair, la Cnuced constate que, si l'intégration des PMA dans l'économie mondiale est une bonne chose, elle ne suffit pas pour réduire la pauvreté. Il faut également développer le marché intérieur et le réorienter "en direction d'un développement plus soutenu et solidaire". C'est là que les pays riches, qui financent les budgets de nombre de PMA, ont un rôle à jouer en assouplissant les conditions d'octroi de l'aide. Celles imposées par les institutions financières internationales "restreignent la marge d'action des gouvernements (des PMA) et ont des conséquences néfastes", conclut le rapport.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Initiative à Charleroi   Ven 22 Aoû - 7:39

Des tentes mongoles protégeront les SDF à Charleroi

HAINAUT mar 19 août
L'asbl "Solidarités Nouvelles" développe un projet durable de logements pour des personnes en difficultés en prévision de l'hiver à Charleroi. Le terrain accueillera des logements démontables (des yourtes), des ateliers et des plantations, révélait La Nouvelle Gazette ce mardi matin. "Ce ne sera pas réservé aux SDF mais aux personnes qui auront déjà entrepris des démarches pour se sortir de leur situation. D'ailleurs, je ferai signer un contrat à ceux qui entreront", explique Denis Uvier, de l'asbl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: SDF   Mar 26 Aoû - 7:27

Patience !

Le SDF n’est pas un produit de saison.

En Août, c’est la période des coups de soleil (enfin , des fois !), des noyades et des foulures en montagne.

A Lille ,je ne sais pas trop quelle est la spécialité , à part les ruptures de cordes vocales des touristes qui crient » Hey biloute » toutes les deux minutes.

Le Sdf n’intéresse personne l’été, sauf dans les stations balnéaires, où ils sont chassés bicose, ils font tâche avec le décor des plagistes au corps bronzés et au pouvoir d’achat convoité.

Le Sdf est mûr seulement vers mi-novembre.
Le cueillir avant serait « gâcher » !

Mi novembre , le gouvernement annoncera le plan grand froid , avec le nombre de places en CHRS et lieux d’accueil d’urgence.

Lancement de la période d’hémorragie compationnelle !

Ne vous bousculez pas , y en naura pour tout le monde !

Pas de Noël sans « Petit papa Noël, sans Yvan Rebroff, sans dinde à fourrer, sans sapin , sans bûche et sans SDF !

L’hiver , tout le monde s’émeut,
L’été tout le monde s’en fout !

Enfin presque…

(je suis travailleur social.J’ai bossé 6 ans auprès de SDF…et tout les étés , j’ai les boules quant au silence autour de cette population, et au mépris auquel elle doit faire face.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Deux rapports internationaux officiels décrivent l’explosion des inégalités   Dim 9 Nov - 7:53

Deux rapports internationaux officiels décrivent l’explosion des inégalités, ces vingt dernières années. L’un émane de l’Organisation de coopération et de développement économiques1, l’autre de l’Organisation internationale du travail2.

Les rapports de l’Organisation de développement et de coopération économiques (OCDE) et de l’Organisation internationale du travail (OIT) confirment le recul de la part revenant aux salariés dans la richesse produite depuis le début des années 1980. La baisse moyenne, dans les quinze pays de l’OCDE pour lesquels il existe des chiffres, a été de 10 points : la part des salaires est passée de 68 à 58 %, de 1976 à 2006. Pour sa part, l’OIT note que cette part a baissé dans 51 des 73 pays où des données sont disponibles : c’est en Amérique latine que le recul des salaires a été le plus fort (13 points), mais l’évolution a aussi été sensible en Asie et dans les pays avancés (9 points). L’OIT souligne que la tendance générale est celle d’une augmentation des salaires réels (une fois déduite l’inflation) inférieure à celle de la productivité.

Deuxième constat : dans les deux tiers des pays de l’OCDE, les inégalités de revenus ont augmenté. L’OIT donne des chiffres sur un nombre plus élevé de pays : dans la grande majorité des cas, les inégalités se sont accrues. C’est particulièrement vrai en Chine. Le Brésil reste le pays le plus inégalitaire du monde. Parmi les pays industrialisés, cette place revient aux États-Unis, suivis de près par la Corée et le Royaume-Uni. Dans la majorité des pays, les inégalités de salaires ont augmenté : les salaires les plus élevés ont échappé à l’austérité imposée à la masse des salariés. Dans les deux études, la France figure comme l’un des rares pays où les inégalités n’ont pas augmenté. Mais cela renvoie à la méthode utilisée, qui ne prend pas en compte l’évolution des revenus les plus élevés : en France, par exemple, entre 1998 et 2005, les revenus des 9/10e de la population ont augmenté en moyenne de 4,6 %, mais ceux des 5 % les plus riches de 11,3 % et du millième le plus riche de 32 %3. Et encore, il ne s’agit là que des revenus déclarés.

Troisième constat : l’explosion des revenus des cadres dirigeants. Aux États-Unis, selon l’OIT, un PDG gagnait, en 2007, 521 fois le salaire d’un employé moyen (369 fois, quatre ans plus tôt). Aux Pays-Bas, les PDG, s’estimant sans doute trop mal payés, se sont octroyé (inflation déduite) 30,7 % d’augmentation par an entre 2003 et 2007, alors que leurs salariés n’avaient droit qu’à 0,4 %. Grâce à cela, un PDG hollandais gagne désormais 102,7 fois le salaire moyen (53,1 fois en 2003). En France, si l’on en croit une enquête réalisée par Capital et parue le 30 octobre dernier, les 50 premiers patrons français ont reçu une rémunération moyenne, en 2007, de 383 000 euros par mois, soit 20% de plus qu’en 2006 et 310 fois le Smic mensuel pour un plein-temps. Ce revenu n’inclut pas les revenus tirés des actions de leur société. L’OIT souligne que le lien entre l’explosion des revenus des dirigeants et les performances d’entreprise reste à démontrer.

Quatrième constat : la fiscalité est devenue plus inégalitaire. L’OIT souligne ainsi que, dans la grande majorité des pays, l’impôt sur les sociétés a baissé, de même que la fiscalité pesant sur les plus hauts revenus. En revanche, les taxes sur les consommateurs, notamment la TVA, ont augmenté.

Notes

1. « Croissance et inégalités, distribution des revenus et pauvreté dans les pays de l’OCDE ».

2. « Rapport sur le travail dans le monde 2008 : les inégalités des revenus à l’épreuve de la mondialisation financière ».

3. Camille Landais, « Les hauts revenus en France (1998-2006) », lire Rouge n° 2220.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Salaud de Lidl   Jeu 13 Nov - 17:29

Quand Lidl intoxique les sans-abris suédois...
France Info - 17:51
La chaîne de distribution à bas prix présente aujourd’hui ses excuses en Suède après des révélations sur la contamination volontaire de nourriture jetée, destinée à empêcher les SDF de la récupérer.


"Nous regrettons profondément ce qui s’est passé et ceci n’est ni recommandé ni autorisé par l’entreprise".
Ainsi s’est exprimé aujourd’hui, dans un communiqué, le directeur exécutif de Lidl en Suède, Mathias Kivikoski.

Un journal local de Solna, dans la banlieue de la capitale Stockholm, avait révélé l’affaire dans un premier temps.
Des employés, apparemment excédés par des sans-abri fouillant dans les poubelles pour y chercher de la nourriture, ont décidé la semaine dernière de contaminer ces biens alimentaires avec des produits de nettoyage toxiques.

"Lidl Suède a été informé que des produits nettoyants avaient été déversés dans les poubelles afin d’empêcher des intrus de voler des restes déposés à l’extérieur de l’un de nos magasins" a reconnu Kivikoski.

Les "intrus" qui ont indirectement réagi, par la voix de Rolf Nilsson, à la tête d’une association de SDF dans la capitale suédoise.
"C’est vraiment consternant. Nous parlons de personnes qui doivent fouiller les poubelles pour trouver de la nourriture".

Matteu Maestracci avec agences


--------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toujours plus de pauvreté   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toujours plus de pauvreté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toujours du côté droit ?
» toujours des renvois!!
» Toujours pas reçu la confirmation d'inscription !!!
» Tout finit toujours bien.
» "Il y a moi qui diT toujours tout de travers"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Sur la place du marché :: Les dérives de l'occident-
Sauter vers: