Agora de l'Ermitage

Libres propos d'un ermite sur les faits de société
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Notre cerveau ne mélange pas le sexe et l'argent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 9371
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Notre cerveau ne mélange pas le sexe et l'argent   Mer 29 Sep - 15:34

Notre cerveau ne mélange pas le sexe et l'argent. Du moins à un certain degré. Une équipe de chercheurs dirigée par Jean-Claude Dreher, du centre de neurosciences cognitives de Lyon (CNRS/université Claude Bernard-Lyon 1) vient en effet de montrer que ces plaisirs sont, en bonne partie, traités dans deux zones distinctes du cortex orbitofrontal, une région située au-dessus des yeux, dans la partie antérieure et ventrale du cerveau. Cette découverte, publiée ce mercredi dans The Journal of Neuroscience, devrait permettre de mieux comprendre certaines pathologies comme l'addiction aux jeux d'argent.

Jusqu'à présent, les neurobiologistes ne connaissaient qu'un seul circuit dit «de la récompense» ou «de l'expérience subjective du plaisir» (nourriture, sexe, argent…). Il s'agit du réseau de neurones à dopamine situé dans la partie «reptilienne» de notre cerveau, également impliqué dans la dépendance à certaines drogues comme la cocaïne.

Mais toutes les sensations agréables ne se valent pas. Plusieurs niveaux de complexité séparent les plaisirs archaïques suscités par la satisfaction de besoins physiologiques innés (manger, boire, avoir des relations sexuelles…) et les plaisirs plus élaborés (l'argent, le pouvoir, la séduction amoureuse, la connaissance) qui sont de l'ordre de l'acquis. D'où l'hypothèse que «ces récompenses “primaires” ou “secondaires” sollicitent parallèlement, en raison de leurs particularités propres, des zones du cerveau bien distinctes», souligne le CNRS dans un communiqué.


Cette découverte devrait permettre de mieux comprendre certaines pathologies comme l'addiction aux jeux d'argent. Crédits photo : MYCHELE DANIAU/AFP
Pour le vérifier, les chercheurs lyonnais ont proposé à dix-huit jeunes hommes volontaires de moins de 25 ans de se prêter à une expérience originale sous forme de jeu permettant, soit de gagner de l'argent, soit de voir des images érotiques. Dans le même temps, leur activité cérébrale était enregistrée à l'aide d'un scanner IRM. Résultat: Jean-Claude Dreher et ses collaborateurs ont montré qu'il existe bel et bien une dissociation entre récompenses primaires et secondaires à l'intérieur du cortex orbitofrontal. En effet, la partie postérieure de cette région (plus ancienne sur l'échelle de l'évolution) est activée spécifiquement par les images érotiques (plaisir archaïque), alors que sa partie antérieure (d'apparition plus récente) l'est spécifiquement par les gains d'argent (plaisir élaboré). «Plus les récompenses sont abstraites et complexes, plus leur représentation sollicite des régions antérieures, et donc récentes, du cortex orbitofrontal», résume Jean-Claude Dreher.

Son équipe mène actuellement une expérience similaire sur des joueurs pathologiques afin de vérifier si le réseau spécifique à l'argent est d'avantage sollicité ou perturbé chez ces personnes. Par le passé, ces scientifiques ont déjà montré que le cerveau des hommes serait plus réceptif aux jeux d'argent que les femmes. «Il est intéressant de comprendre ce qui se passe dans le cerveau de nos patients , explique le P r Michel Reynaud, chef du service d'addictologie de l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne). À terme, l'identification des régions cérébrales impliquées dans l'addiction au jeu pourrait nous permettre de vérifier l'efficacité des traitements médicamenteux ou des psychothérapies que nous prescrivons.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ermitageagora.discutforum.com
 
Notre cerveau ne mélange pas le sexe et l'argent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre cerveau et notre perception.
» Les 10% d'utilisation de notre cerveau, mythe ou réalité?
» Comment notre cerveau lit !
» On utilise que 10% de notre cerveau ?
» Pour Dan: notre cerveau est-il programmé pour croire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agora de l'Ermitage :: Les avancées de la Science :: Les avancées de la Biologie-
Sauter vers: